Accueil » Adoption et achat » Adopter un gros chien : tout ce que vous devez savoir avant de vous lancer !

Adopter un gros chien : tout ce que vous devez savoir avant de vous lancer !

Auteur : Rémi

Adopter un gros chien est un rêve pour de nombreuses personnes et peut-être pour vous aussi ! Cependant, il y a pas mal de choses à savoir avant de franchir le cap de l’adoption d’un chien et encore plus, dans le cas de l’adoption d’un gros chien. On vous dit tout dans cet article.

Avant de commencer : adopter un gros chien

Qu’est ce qu’on appelle un gros chien ? 

Un chien de grande taille est un chien qui pèse plus de 40 kilos et mesure plus de 60 centimètres au garrot. On est donc sur de beaux bébés ! En dessous, il s’agira plutôt de chiens de taille moyenne : découvrez notre article sur l’adoption des chiens de taille moyenne.

Un article négatif ? 

L’article qui suit va essentiellement appuyer sur les points négatifs au moment d’adopter un gros chien. Non parce qu’on n’aime pas les gros chiens (on les adore !), mais parce notre rôle à nous est de vous informer un maximum pour vous éviter de regretter votre choix et de rendre un chien malheureux.

Le gros chien, un chien cher en entretien

Premier point et non des moindres : adopter un gros chien est plus coûteux qu’adopter un petit chien.

Si, à l’achat, les coûts sont équivalents — comptez entre 800 et 2000€ pour une majorité de races de chien — la différence se fait au quotidien. 

Ainsi, les accessoires et les équipements pour les gros chiens sont plus nombreux (muselière, cage…) et plus chers (équipements plus grands) que pour les chiens de taille plus petite. 

Là où la différence est la plus importante — et où le coût est clairement plus élevé — c’est en ce qui concerne la nourriture. Pour certaines races, vous pourrez vous retrouver avec un budget de 100 à 200€ de croquettes par mois (voire davantage si vous faites le choix du BARF ou de la ration ménagère). 

Le gros chien, un chien difficile à déplacer

Si vous envisagez d’avoir un gros chien et aimez voyager à l’étranger et/ou en hôtel, trouvez une solution de garde dès à présent (dogsitter, chenil) ou acceptez de changer de mode de déplacement et de séjour. 

En effet, une majorité de moyens de déplacement risquent de vous être refusés (ou d’être plus chers) avec un gros chien. 

En vrac : 

  • Le bus et le métro vous imposent de mettre une muselière à votre chien et de lui payer un billet à lui ;
  • Dans le train, votre chien devra aussi porter une muselière et son billet coûtera la moitié du vôtre ;
  • En avion, votre chien ne pourra pas monter en cabine avec vous et devra voyager en soute, voire en frêt. Il faudra de plus vous munir d’une cage assez grande pour le contenir.
  • Au restaurant et dans les hôtels, enfin, les gros chiens ne sont pas toujours acceptés — même si les chiens sont dits “autorisés”. Pensez toujours à préciser la taille de votre chien pour éviter les mauvaises surprises.

De façon générale, il sera plus aisé de vous déplacer en voiture avec pour destination un lieu informé en amont du gabarit et de la race de votre chien.

Le gros chien, un chien qu’il faut éduquer jeune et bien

chien de grande taille

Tout chien mérite d’être bien éduqué pour faciliter sa propre vie. 

Mais c’est d’autant plus vrai pour les gros chiens qu’il faut dresser le plus tôt possible et le mieux possible. Non parce que ce sont des chiens plus méchants que les autres ou plus désobéissants… mais parce qu’ils sont de plus en plus difficiles à gérer à mesure qu’ils prennent en masse !

Autant vous pourrez retenir sans difficulté les 3 kilos récalcitrants de votre bichon, autant les 50 kilos de votre cane corso seront plus difficiles à maîtriser ! 

Le gros chien et vous

De façon générale, évitez d’opter pour un énorme chien si vous avez un petit gabarit et/ou si vous avez des problèmes de santé ou de dos. Les balades risquent de s’avérer difficiles !

Le gros chien, un chien plus fragile

Dernier point et non des moindres : plus un chien est imposant, plus il est fragile. Non seulement sa durée de vie est raccourcie (comptez une espérance de vie de 8-10 ans en moyenne pour les races de chien les plus grandes) mais certaines pathologies touchent essentiellement les gros chiens : retournement d’estomac, fragilités au dos et aux articulations… 

C’est un paramètre un peu triste qui a son importance : si vous achetez un chien pour qu’il accompagne votre enfant, vous n’avez peut-être pas envie de devoir confronter votre enfant trop tôt à la vieillesse et au décès de son meilleur ami d’enfance…

Les races de gros chiens sont adorables et donnent envie. Pourtant, adopter un gros chien ne sera pas sans conséquence pour les prochaines années de votre vie et c’est pour ça qu’il faut bien y réfléchir.

N’hésitez pas à lire nos autres articles sur l’adoption des petits et des moyens chiens pour choisir au mieux la race qui vous conviendra !

Articles similaires

Publier un commentaire