Comment choisir quel chien adopter ?

comment choisir quel chien adopter

Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise race, il y a une race compatible à chaque être humain.

Avant d’adopter un chien, il faut dresser un portrait du futur propriétaire et du choix canin correspondant au résultat. Dans cet article, nous vous donnons quelques critères à prendre en compte.

Critères de sélection lors de l’adoption du chien

Quel est le chien idéal pour chacun ? Il reste à déterminer selon certains critères de base :

La taille du chien

  • Miniature
  • Petit
  • Moyen
  • Grand
  • Très grand
  • Géant

Son type de poil (allergie ou non)

  • Absence
  • Ras
  • Court
  • Mi-long
  • Long

Où vivra-t-il ?

  • Appartement
  • Appartement avec sorties
  • Maison sans jardin (cour arrière)
  • Maison avec jardin
  • Maison à la campagne

Quelle est votre situation familiale ?

  • Célibataire
  • Couple sans enfants
  • Couple avec enfants
  • Personne âgée seule
  • Couple de personnes âgées

Serez-vous disponible pour votre chien ?

  • Sportif présent
  • Sportif occupé
  • Sédentaire présent avec sortie
  • Sédentaire sans sortie

Pourquoi l’adoptez-vous ?

  • Chien de compagnie
  • Chien de protection
  • Chien de garde
  • Chien courant (chasse)
  • Chien leveur de gibier
  • Chien rapporteur de gibier
  • Chien d’arrêt (chasse)
  • Chien de conduite de troupeaux

Voici quelques exemples de races reliées aux critères préétablis avant le choix ou l’adoption du chien :

RaceTaillePoilHabitationSituation familialeDisponibilitéUtilité
Airedale TerrierGrandMi-longAppartement ou maison avec sortiesAvec enfantsSportif présentChien de compagnie
Berger AllemandGrandCourtAppartement ou maison avec sortiesSans enfants mais possibilité futureSportif présentChien de protection
CarlinPetitCourtAppartementCélibataire âgéPrésenteChien de compagnie
RottweilerGrandCourtMaison avec jardin clôturéAvec enfantsNi sédentaire ni sportif mais présent avec exerciceChien de protection

Croisé ou pure race?

Les deux comportent des avantages et des inconvénients, il suffit de trouver ce qui convient le mieux au futur propriétaire.

Peu importe le choix, un spécimen canin demeure toujours unique et doté de son propre tempérament. Les standards aident à définir une moyenne mais le chien peut évidemment différer de ces derniers.

Chiot ou chien?

Doit-on adopter un chiot ou un chien adulte pour faire le bonheur de la maisonnée ? Selon les critères établis et les besoins de chaque famille, il faut y songer et prendre la décision non pas sur l’aspect du chien mais selon les capacités des nouveaux maîtres à gérer la situation.

Adopter un chiot

adoption chiot

Généralement, les gens choisissent des chiots pour toutes sortes de raisons plus ou moins fondées.

La plupart préfèrent les chiots afin de suivre toute l’évolution de leur chien et d’en faire toute l’éducation. Élever le chiot est une expérience extraordinaire.

Les chiots sont, de plus, très mignons et souvent très gentils. Un bébé reste un bébé et ils font simplement craquer tout le monde.

Il faut savoir que la petite boule d’énergie est généralement prête à toutes les bêtises pour attirer l’attention. Soyez donc préparés à toutes les éventualités. Vous aurez besoin de temps, énergie et patience pendant plusieurs semaines avant qu’il devienne un chien plus calme et plus adulte.

Adopter un chien adulte

labrador retriever

Par contre, si le temps manque et que l’idée des besoins sur la moquette vous terrorise, il est alors préférable d’adopter un chien un peu plus vieux, déjà entraîné à la propreté, afin de limiter les dégâts sur le tapis ou sur le parquet.

Cela prend de quelques semaines à quelques mois avant que le chien ne soit totalement propre.

L’expérience est différente de celle d’adopter un chiot mais elle est tout aussi merveilleuse et enrichissante. Il faut cependant être prêt à connaître et à apprivoiser le chien adulte qui a déjà reçu une éducation dans sa jeunesse.

Ce n’est pas donc pas un travail d’éducation mais bien d’adaptation qui nécessite également du temps et de la patience, mais de façon différente.

Il ne faut cependant pas croire qu’un chien adulte sera moins affectueux qu’un chiot. Les chiens s’adaptent généralement assez facilement.

Si le chien adopté est bien traité et respecté, il s’attachera très rapidement et sera d’autant plus enclin à suivre les règles de sa nouvelle maison.

Adopter un chien mâle ou femelle?

En fonction des besoins, des goûts et de la fonction attribuée au chien de la maison, il faut choisir entre le mâle ou la femelle. Le sexe du chien est à déterminer si le chien est acheté pour un élevage à continuer ou tout simplement pour faire partie de la famille comme compagnon de vie.

Le chien mâle

Non castréS’il s’agit d’un mâle pour la reproduction, il ne doit pas être castré. Pour les autres, le mâle non castré est généralement plus indépendant, surtout en période de rut. Lorsque la période de chaleurs chez les femelles se pointe, le mâle non castré est généralement plus actif et cherchera peut-être à fuir un peu plus pour suivre l’odeur de la femelle. Parfois, le mâle non castré peut également être plus dominant. Il est généralement un peu plus récalcitrant à l’obéissance et son éducation doit être adéquate, précoce et ferme.
CastréSi le chien n’est pas destiné à la reproduction, il est généralement conseillé de le faire castrer. Vers l’âge de 6 à 7 mois, après une vérification chez le vétérinaire, le physique du chien mâle est généralement prêt à la castration. Même s’il l’est, le mâle demeure toujours plus dominateur et plus apte à devenir le chef de meute, c’est dans son tempérament. Il faut donc prévoir une bonne éducation mais elle est habituellement plus facile chez le mâle castré.

La femelle

Plus douce et plus obéissante, la femelle est généralement moins têtue et plus facile à éduquer. Plus calme et moins dominatrice que la plupart des mâles, la femelle possède un tempérament équitable, qu’elle soit stérilisée ou non. Elle cherche rarement à fuir et elle est très affectueuse, certaines étant même très «pot de colle» avec son maître ou sa maîtresse.

Non stérilisée Pour les éleveurs potentiels, la femelle ne devra évidemment pas être stérilisée. Pour les autres, si la femelle n’est pas stérilisée, il faudra lui assurer une hygiène et une attention particulière lors de ses périodes de chaleurs. Les périodes varient selon chaque race et chaque femelle mais elles se produisent, en moyenne, tous les 6 mois. La non stérilisation entraîne des pertes de sang pendant les chaleurs et entraîne du même coup l’attrait des mâles non castrés parfois non désiré lors de la promenade ou sur le terrain familial. Elle peut également amener des grossesses nerveuses chez la femelle ou des pathologies mammaires et utérines.

Les professionnels canins conseillent grandement de stériliser les femelles qui ne sont pas destinées à la reproduction.

La femelle fait un excellent chien de compagnie chez la plupart des races mais elle peut également être un excellent chien de protection, tout dépend de la race.

Wanimo publicité
Retour haut de page