Le chien de Pavlov et le conditionnement classique

chien pavlov

Ivan Pavlov, physiologiste de la fin du 19e siècle, travaillait sur l’origine de la digestion lorsqu’il a découvert l’apprentissage par conditionnement passif, aussi appelé conditionnement pavlovien ou classique. Grâce à ses travaux, il a obtenu un prix nobel de physiologie ou médecine en 1904.

Le conditionnement classique a un réel impact sur le comportement animal, mais également sur le comportement humain. Mais, qu’est-ce que c’est ? 

Dans cet article, découvrez le processus d’expérimentation mis en place par Ivan Pavlov et comment le conditionnement classique a un impact sur le comportement et l’éducation de votre chien

L’expérimentation du conditionnement classique

Pour comprendre de manière claire ce qu’est le chien de pavlov, découvrez le dispositif expérimental qui a permis sa découverte. 

Premièrement, Ivan Pavlov a placé un morceau de viande dans la gueule d’un chien. Ceci a provoqué une réponse réflexe automatique du chien, à savoir la salivation de l’animal. La viande agit alors comme un stimulus inconditionnel

Dans un second temps, le scientifique associe la présentation de la viande au son d’une cloche. Ces deux stimuli associés provoquent également la salivation du chien. À ce moment-là, lorsque Pavlov sonne la cloche seule, cela ne provoque aucune réaction.

Ivan Pavlov répète cette expérience plusieurs fois avec ce même chien. 

Quelque temps plus tard, il sonne la cloche sans présenter de viande dans la gueule du toutou. Cette fois-ci, le son de la cloche seul provoque la salivation de l’animal. C’est le résultat d’un apprentissage par conditionnement.

experience pavlov chien
Source : www.futura-sciences.com

Le physiologiste a poursuivi ces expériences dans le temps. Il en ressort plusieurs conclusions : 

  • Le conditionnement est un apprentissage primitif. Il est nécessaire de répéter un grand nombre de fois le processus pour obtenir la réponse réflexe de la part de l’animal. De plus, il faut présenter le stimulus conditionnel (la cloche) dans un laps de temps rapproché du stimulus inconditionnel (la viande), c’est ce qu’on nomme la continuité temporelle
  • Si le son de la cloche est présenté seul plusieurs fois, cela provoque automatiquement une extinction et une baisse de l’apprentissage. En effet, cela déconditionne l’animal du processus.
  • Après un temps de repos, on retrouve le même phénomène appelé la récupération. C’est-à-dire que le chien est de nouveau conditionné suite aux nombreux exercices réalisés au préalable.

Le rôle du chien de Pavlov dans l’éducation canine

À ce stade, vous vous demandez peut-être comment la découverte du conditionnement classique par Pavlov peut avoir une incidence sur le comportement et l’éducation de votre toutou. En réalité, il existe plusieurs phénomènes que l’on peut observer chez nos chiens qui résultent du chien de Pavlov.

Vous pouvez l’observer au quotidien !

En faisant preuve d’observation, vous découvrirez rapidement comment le conditionnement classique agit directement sur le comportement que peut avoir votre boule de poils au quotidien. Par exemple, c’est le cas lorsque le bruit du sachet de croquettes attire votre chien, ou encore lorsque la vision de sa laisse l’excite !

Une technique d’éducation indirecte

Le conditionnement pavlovien permet également d’éduquer indirectement un chien. Il s’agit par exemple d’assimiler un son à une action, ou encore un petit plaisir comme une friandise. Et oui, nous utilisons tous, à un moment ou un autre le conditionnement classique pour enseigner des ordres à nos animaux de compagnie. 

Le conditionnement classique joue un rôle important pour les chiens phobiques 

Les phobies peuvent naître du conditionnement classique. Un chien qui a la phobie des humains, aura dans la plupart des cas, vécu une expérience traumatisante auparavant. De la même manière, un chien qui a peur des voitures est la conséquence d’un premier trajet qui s’est mal passé ou encore d’un accident.  

Mais ce conditionnement peut aussi être utile pour lutter contre des phobies, c’est ce qu’on appelle le contre-conditionnement. Sa mise en place nécessite de l’entraînement, mais ses résultats sont impressionnants ! 

Si la découverte de Pavlov à la fin du 19e siècle est toujours autant célèbre, c’est parce qu’elle a modifié notre interprétation des réactions que peuvent avoir les animaux, mais aussi les humains. Si cette notion peut paraître complexe, on l’observe au quotidien et l’utilise fréquemment pour éduquer nos chiens. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Wanimo publicité
Retour haut de page