DogsPlanet.com » Éducation » Le chien et l’enfant

Le chien et l’enfant

Auteur : Rémi

Cohabitation harmonieuse entre le chien et l’enfant

Un chien dans la maison est toujours une présence extrêmement bénéfique pour un enfant vivant à son contact.

Le contact avec le chien peut même favoriser le sens des responsabilités chez l’enfant. L’enfant doit apprendre à communiquer avec le chien et les mots étant inutiles, il apprend à privilégier le langage gestuel favorisant du même coup son approche avec ses semblables.

Le chien amène souvent un sentiment de sécurité et apaise régulièrement les tensions de la maisonnée par sa simple présence. Il aide à maintenir le contact entre les membres de la maisonnée et il aide généralement à apaiser les gens en situation de crise.

Les côtés positifs de la cohabitation entre l’enfant et le chien sont nombreux. Cependant, il existe également certains côtés négatifs et certains risques dont il faut absolument prendre conscience, surtout en présence de jeunes ou de très jeunes enfants.

Afin de bien préparer les enfants et d’être prêt à éduquer son chien, il faut connaître d’abord et avant tout le raisonnement du chien pour bien comprendre sa façon de réagir lors de certaines situations. L’erreur des humains est souvent de traiter le chien comme les autres humains de la maisonnée.

Toutefois, le chien n’est pas un humain et ne le sera jamais. Même s’il fait partie de la famille à part entière, il demeure un animal réagissant comme un animal et ce, en tout temps. Sa compréhension et sa perception sont différentes de celles des humains.

La connaissance de la psychologie canine est donc essentielle pour bien réussir la cohabitation entre le chien et les enfants de la maison et ainsi assurer la sécurité de tous, du chien comme des humains.

Causes des morsures de chien chez les enfants

chien enfant morsure

Il arrive très souvent que le chien de famille soit celui qui attaque l’enfant prenant parfois ses gestes pour une agression. Même si le chien de la famille est un adorable toutou toujours prêt à jouer avec tout le monde, il est tout à fait impensable de laisser l’enfant avec le chien sans surveillance.

L’enfant ne connaissant pas la nature du chien, il peut parfois faire un geste qui effraie le chien ou qui est mal interprété par ce dernier, l’amenant à se défendre en mordant l’enfant. Il ne cherche pas à blesser volontairement mais il cherche à se défendre ou à se protéger selon ses propres instincts.

On entend malheureusement trop souvent : «chien qui mord, mérite la mort». Cette abomination révèle bien l’incompréhension de l’humain face au raisonnement canin. Le seul moyen de défense d’un chien est bien souvent de mordre, alors il est impensable de penser que le chien ne mordra jamais.

Éducation du chien et de l’enfant

L’éducation du chien doit automatiquement inclure l’éducation des enfants face au chien. Il est primordial pour des parents voulant adopter un chien d’apprendre à leurs enfants à traiter tous les chiens avec respect et avec la plus grande prudence.

Le chien et les enfants de 0 à 10 ans

Les très jeunes enfants sont souvent les plus susceptibles d’être mordus par un chien dû à leur incompréhension causée par leur trop jeune âge, leur manque d’éducation, leur trop grande impulsivité ou même parfois par leur amour trop grand pour les animaux.

Les très jeunes enfants ne sont pas conscients du danger que représente un chien. Ils ne veulent que jouer avec le toutou de la maison même si le chien n’a pas nécessairement envie de faire de même.

Les chiens ne sont pas des toutous et même s’il s’agit du chien le plus gentil et le plus calme au monde, sa réaction demeure toujours imprévisible, peu importe la situation.

Jusqu’à environ l’âge de 5 ans, l’enfant est majoritairement incapable de respecter consciemment le chien. S’occuper du chien devient possible chez l’enfant âgé au minimum de 10 à 12 ans.

Il est cependant très important que l’enfant soit déjà responsabilisé avant de pouvoir s’occuper d’un chien. Ce ne sont pas nécessairement tous les enfants de 10 ans qui peuvent prendre soin de leur chien.

Il est donc primordial de bien éduquer son chien mais également de bien éduquer ses enfants du même coup. L’un ne va jamais sans l’autre.

Certaines personnes pensent que le chien doit en tout temps respecter l’humain. Il est vrai que le chien doit se soumettre à son maître mais comme la réaction du chien varie selon ses critères et selon sa capacité de compréhension, l’humain doit apprendre à respecter les limites de son chien tout en l’éduquant adéquatement afin qu’il puisse bien réagir dans toutes les situations.

Responsabilité de l’être humain vis-à-vis du chien

Le chien demeure en tout temps la responsabilité de son propriétaire. Lorsque le désir d’avoir un chien est présent, il est important d’être conscient de l’immense responsabilité impliquée dans la présence d’un chien dans la maison, autant pour les membres de la maisonnée que pour ceux vivant à l’extérieur.

La responsabilité ne se limite pas au terrain ou à la maison, elle est tout simplement sans aucune limite pour le propriétaire de l’animal et ce, durant toute la vie du chien.

De façon générale, les enfants et les animaux ont une très belle relation et deviennent habituellement des partenaires de jeux inséparables. Cependant, la relation entre un chien et un enfant reste toujours à surveiller, surtout chez les très jeunes enfants.

La responsabilité du propriétaire est d’offrir au chien une éducation adéquate et une protection pour lui et pour son entourage.

  • Sociabiliser le chien dès qu’il est très jeune
  • Ne jamais laisser errer son chien librement sans surveillance
  • Fournir au chien un enclos clôturé et sécuritaire autant pour lui que pour les autres
  • Ne jamais laisser de jeunes enfants sans surveillance avec un chien
  • Surveiller l’approche des enfants lors des promenades ou des contacts avec le chien
  • S’assurer que les enfants approchent le chien avec précaution et de la bonne façon pour leur propre sécurité et pour celle du chien également
  • Apprendre aux enfants comment se comporter en présence d’un chien. Le chien de famille peut tolérer certains comportements tandis qu’un chien étranger peut réagir tout à fait différemment
  • Choisir le chien avec soin et bien évaluer toutes ses caractéristiques particulières
  • Faire stériliser le chien non reproducteur
  • Apprendre à l’entourage à caresser le chien et non à l’enlacer, certains chiens ne le tolérant pas du tout

Races de chiens pour les enfants

Même si toutes les races de chiens peuvent faire d’excellents compagnons de vie, certaines races de chiens sont à la base plus patientes que d’autres et ont plus de chances d’être plus tolérantes que d’autres.

Bien souvent à tort, les humains pensent que les petites races sont plus aptes à respecter les enfants. Il arrive souvent que ce soit le contraire. Le petit chien est souvent moins tolérant car, à cause de sa petite taille, il se sent plus facilement vulnérable et réagit souvent violemment pour assurer sa survie.

En fonction de son caractère, un chihuahua peut parfois être plus dangereux qu’un Bullmastiff en présence d’un enfant. Le Bullmastiff est à surveiller pour sa taille car il peut facilement bousculer un très jeune enfant par excès d’enthousiasme mais le Chihuahua peut parfois être très agressif et être d’autant plus dangereux que le très gros chien.

Les races de chiens les plus patientes avec les enfants :

Peu importe la race choisie, il est important de bien s’informer sur les caractéristiques de base chez le chien afin d’arrêter son choix. Le caractère, la taille, le besoin d’activité, etc. sont tous les critères devant être bien établis avant de choisir le chien devant vivre avec des enfants. En savoir plus sur les races de chien pour enfants.

Il faut éviter de choisir un chien pour faire plaisir aux enfants. Les très jeunes enfants ne s’occuperont pas de le nourrir, de le laver ou de ramasser les besoins du chien. Les parents doivent prendre conscience que la responsabilité leur appartient pour toute la vie de l’animal.

Comme un chien peut facilement vivre entre 10 et 15 ans, il faut être vraiment certain de faire le bon choix et d’être prêt à s’investir totalement dans une telle responsabilité, autant de façon financière, personnelle qu’éducative du chien comme des membres de la maisonnée et de son entourage.

L’adoption d’un chien – Guide détaillé

Il est important de choisir le chien convenant aux habitudes de vie de la maison et non pour sa seule apparence souvent craquante pour tout le monde.

Conclusion

Le chien accepte l’enfant tel qu’il est sans le juger. Le chien amène l’enfant à prendre conscience de la différence, à moduler sa réaction lui permettant de mieux affronter certaines situations.

Cependant, le chien ne doit jamais être la responsabilité de l’enfant mais celle du parent et ce, en tout temps.

Ainsi, les êtres humains côtoyant le chien doivent apprendre à comprendre son mode de fonctionnement et à respecter ses limites afin qu’il soit possible pour chiens et humains de bien se côtoyer le plus longtemps possible en totale harmonie.

Un chien est un merveilleux compagnon pour tous les membres de sa famille. Un chien respecté et heureux fait généralement le plus grand bonheur des siens, étant toujours prêt à les protéger envers et contre tous et à les aimer plus que tout et bien souvent, sans rien demander en retour.

Articles similaires

Publier un commentaire