Accueil » Éducation » Ordres » Comment apprendre le rappel à son chien ?

Comment apprendre le rappel à son chien ?

Auteur : Rémi

Apprendre le rappel à son chien est une étape essentielle du dressage canin. C’est ce qui va ensuite vous permettre de le lâcher sans laisse et d’avoir confiance en lui. Pour parvenir à lui inculquer rapidement le rappel, il existe un exercice et plusieurs attitudes à adopter.

Qu’est-ce que le rappel ?

Le rappel est l’ordre qui permet à votre chien de revenir vers vous. Il est différent du prénom de votre chien et il peut être différent de l’ordre “Au pied”.

En effet, en général, l’ordre “Viens” ou “Reviens” demande au chien de revenir vers vous, dans votre zone. L’ordre “Au pied” demande au chien de marcher à vos côtés. Quant à l’ordre “ici”, il demande au chien de se placer à un endroit précis.

La distinction entre ces ordres est importante car chacun va être appris différemment. Dans cet article, il s’agit pour le chien de revenir vers vous, dans votre zone, par exemple après avoir été promené sans laisse.

Pourquoi apprendre le rappel à son chien ?

Apprendre le rappel à son chiot est essentiel et c’est l’un des premiers ordres qui doit lui être inculqué. En effet, c’est un ordre qui va vous apporter une certaine sérénité dans votre rapport à votre chien.

D’abord, s’il se retrouve en situation de liberté de façon involontaire : fugue, perte du collier ou du harnais, laisse tombée au sol… Plusieurs situations de la vie quotidienne peuvent déboucher sur votre chien en liberté contre votre volonté à tous les deux – peur subite, attaque d’un chien, maladresse, portail ouvert… Il est rassurant de savoir que votre chien reviendra facilement à vous si vous l’appelez.

Ensuite, cet ordre sera utile si vous souhaitez promener votre chien sans laisse. Cet exercice sera impossible si votre chien ne maîtrise pas (ne le comprends pas et/ou ne l’exécute pas) l’ordre “Reviens”.

Apprendre le rappel à son chien

Vous voilà convaincu qu’il est important que votre chien maîtrise le rappel. Mais maintenant, comment fait-on ? Voici notre méthode.

Le prérequis

Avant de vous lancer dans l’apprentissage du rappel avec votre chien, il n’y a qu’un seul prérequis : il doit connaître son nom. Autant dire qu’il est possible d’apprendre très rapidement le rappel à votre chiot : dès 3 mois, votre chiot peut se lancer !

L’exercice

Comme souvent dans l’apprentissage canin, l’exercice se décline en trois étapes : la première à la maison, la deuxième à l’extérieur dans un lieu clos et calme et la troisième, à l’extérieur, dans un lieu clos et plus agité.

Installez-vous avec votre chien dans une pièce calme de votre maison. Prenez avec vous des croquettes – cela devrait rendre l’apprentissage plus agréable pour votre chien ! Procédez comme suit :

  • Prononcez le prénom de votre chien puis l’ordre, distinctement. Ne prononcez pas simplement son prénom car vous devez pouvoir nommer votre chien sans qu’il vienne vers vous (pour lui apprendre ensuite l’ordre “Stop” ou “Pas bouger”, par exemple) ;
  • Lorsque votre chien vient vers vous, récompensez-le. S’il ne vient pas vers vous, attendez quelques secondes et recommencez à dire son prénom et l’ordre. Récompensez-le à chaque fois qu’il vient. Quand vous sentez qu’il s’essouffle et se distrait facilement, arrêtez.

Une fois que votre chien réagit positivement dans une pièce, étendez l’exercice à votre lieu d’habitation complet, puis passez à l’extérieur. Favorisez dans un premier temps un lieu clos et calme (un grand jardin, un parc). Si vous n’avez pas l’opportunité d’avoir un lieu clos, faites l’exercice à deux personnes, en faisant venir votre chien de l’un à l’autre. Cela vous assurera plus de sécurité en cas de fuite.

Enfin, passez dans un lieu avec plus de distraction – autres chiens, personnes… – et voyez la réaction de votre chien. Si vous voyez que c’est compliqué, repassez en lieu clos, pour éviter de le mettre en situation d’échec.

Les bonnes attitudes à adopter

Exercer votre chien, c’est un mélange entre :

  • Répétition : mieux vaut trois séances quotidiennes de 5 minutes qu’une session de 20 minutes où votre chien s’épuise ;
  • Patience : répétez, répétez, répétez encore. Pour certains chiens, il faudra deux sorties pour inculquer le rappel, pour d’autres, plus têtus ou plus distraits, il faudra plus de temps ;
  • Bienveillance : si vous sentez que vous vous agacez, arrêtez. Si vous criez sur votre chien – voire le tapez ( à ne jamais faire ! ), il risque d’avoir peur de vous et de préférer ne plus revenir. Revenir vers vous doit être positif, ce doit être un jeu pour lui et pour vous.

Le cas des chiens adoptés

On a tendance à penser que les chiots sont plus difficiles à éduquer que les chiens plus âgés, adoptés en refuge. C’est vrai et pas vrai à la fois. Tout dépend de votre chien.

Un chiot de 3 mois aura certainement plus de difficulté à se concentrer, il sera vierge de tout apprentissage et aura envie de vous faire plaisir. Un chien adopté se concentrera certainement plus facilement mais aura certainement des acquis qui viendront percuter ceux que vous essayez de lui inculquer, ce qui créera des doutes. De plus, il vous faudra du temps pour instaurer la confiance.

Pour conclure, n’oubliez jamais que ces sessions d’exercice sont avant tout des moments de stimulation intellectuelle pour votre chien. Il sera amusé et positif à l’idée que vous jouiez ensemble : profitez-en et créez du lien !

Articles similaires

Publier un commentaire