comportementaliste chien canin

Le comportementaliste canin

Le comportementaliste est un professionnel oeuvrant auprès des propriétaires d’animaux de compagnie, le plus souvent des chiens. En étudiant le comportement de ces derniers, son métier lui permet de cibler certaines anomalies pour par la suite tenter de rétablir une relation saine entre l’animal et son maître ou entre l’animal et sa famille d’adoption. Ce professionnel exerce principalement à titre libéral.

Le métier de comportementaliste

Le comportementaliste canin est le spécialiste de la relation entre l’homme et son chien. Il peut facilement se comparer au psychologue venant analyser la relation interfamiliale afin de déterminer les points à travailler pour rétablir l’harmonie dans la maisonnée.

Il intervient principalement pour les chiens mais il peut également travailler avec d’autres animaux comme les chats ou les chevaux.

Le chien a ses propres modes de communication et ses propres règles de vie. Spécialiste en psychologie canine, le comportementaliste canin aide le maître à mieux comprendre les règles et les modes établis par son chien. Il peut facilement s’adapter à toutes situations et après avoir analysé la situation, il peut alors suggérer certains compromis ou certaines solutions pour faciliter le rétablissement d’une bonne entente entre les parties concernées.

Être comportementaliste est un métier très différent d’un dresseur, d’un éducateur ou d’un maître-chien. Son champ d’action est généralement limité à détecter les problèmes existant et à orienter les propriétaires du chien dans les actions à entreprendre pour rétablir la situation.

Il arrive même que le comportementaliste oriente ses clients vers le vétérinaire pour soigner le chien, vers l’éducateur ou le dresseur pour conditionner le chien et même vers le psychologue pour aider l’être humain concerné en proie à un profond malaise personnel. Son rôle est généralement préventif et ressemble grandement à un orienteur aidant ainsi les gens à faire leur choix entre plusieurs options disponibles.

Devenir comportementaliste canin

Pour devenir comportementaliste canin, il faut :

  • Être passionné par les chiens
  • Bien connaître les chiens
  • Être fin psychologue
  • Avoir une bonne capacité d’adaptation
  • Avoir une bonne connaissance en sciences animales
  • Avoir une bonne connaissance de la physiologie animale
  • Avoir une bonne connaissance de la psychologie animale
  • Être attentif et à l’écoute
  • Être habile en communication
  • Être capable d’empathie

Quelles études pour devenir comportementaliste canin ?

Plusieurs centres de formation sont disponibles un peu partout dans différents pays. Il s’agit principalement de centres privés offrant un certificat ou un diplôme particulier à l’institut mais généralement non reconnu par l’état ou le gouvernement en place. Le métier tend de plus en plus à se professionnaliser et sa reconnaissance prend un essor considérable mais les études demeurent encore du domaine privé.

Les études vétérinaires incluent généralement un module sur le comportement animalier mais il est réservé aux étudiants universitaires en médecine vétérinaire.

 Il faut vérifier la réputation et les avantages offerts par chaque institut de formation et bien s’assurer du sérieux de l’entreprise avant d’y arrêter son choix.              

Lieux de travail et tâches quotidiennes

Le comportementaliste peut travailler pour sa propre entreprise et offrir, comme entrepreneur privé, ses services à tous les types de clientèle. Les consultations durent généralement entre 1 à 2 heures.

Consultation en milieu familial

  • Se déplace en milieu familial.
  • Observe le comportement du chien dans son milieu de vie.
  • Étudie les relations entre le chien, son environnement et son entourage lui permettant ainsi d’appréhender les réactions du chien en se référant à l’éthologie, la psychologie et la physiologie canine.
  • Conseille le maître en lui expliquant le processus relationnel du chien dans son environnement.
  • Explique au maître, selon le cas, la façon d’organiser l’environnement de son chien pour faciliter la cohabitation.
  • Oriente le maître, si nécessaire, vers le professionnel animalier adapté pour le problème en cause s’il dépasse ses propres compétences de comportementaliste, comme par exemple vers le vétérinaire pour un problème de santé ou l’éducateur pour un problème éducatif.

Consultation en milieu neutre

  • Le maître et son chien se déplacent au domicile, au cabinet ou au centre professionnel du comportementaliste.
  • Observe le comportement du chien avec son maître.
  • Répète le même processus qu’en milieu familial.

Consultant en entreprise

  • Le processus varie selon le cas et le genre d’entreprise.

Conférencier

  • Les différents métiers animaliers sont de plus en plus connus et de plus en plus appréciés. Les conférences varient selon la demande.

Il peut également être employé par certaines organisations ou communautés animalières cherchant à améliorer le bien-être des animaux au quotidien. De plus en plus de débouchés d’emploi sont offerts aux comportementalistes d’aujourd’hui :

  • Parc animalier
  • Aquarium
  • Jardin zoologique
  • Brigade policière
  • Armée
  • Caserne de pompier
  • Refuge animalier
  • École
  • École d’éducation canine
  • Vétérinaire

Qu’il soit travailleur autonome ou qu’il soit salarié, le comportementaliste travaille généralement toujours en consultation. Les séances d’évaluation varient et il doit pouvoir s’adapter à toutes les situations possibles. 

Conclusion

Le comportementaliste ne remplace aucunement le vétérinaire, l’éducateur, le dresseur ou le maître-chien. Il s’agit d’un métier complémentaire à tous ces autres métiers animaliers. L’intervention de ce professionnel porte sur l’étude des conduites adaptatives du chien en rapport avec son environnement et sur les solutions à apporter pour remédier à une situation plus ou moins désagréable.

Il est très important de bien comprendre que le comportementaliste observe le chien mais ne travaille par avec ce dernier comme le font les autres intervenants animaliers, il travaille spécifiquement et uniquement avec l’humain afin de bien l’orienter sur les solutions viables pouvant régler certaines situations devenues souvent désagréables et même parfois, totalement hors de contrôle.

Wanimo publicité
Retour haut de page