DogsPlanet » Santé » Maladies » Chien stressé : causes, symptômes et soins

Chien stressé : causes, symptômes et soins

Auteur : L'équipe DogsPlanet.com

Tout comme l’être humain, il arrive que le chien ressente du stress, de l’angoisse ou de l’anxiété. Quelles sont les causes ? Comment le prévenir ? La réponse dans cet article.

Qu’est-ce que le stress chez le chien?

Lorsqu’une situation stressante affecte le chien domestique, il arrive très souvent que ses origines sauvages reprennent alors le dessus et se caractérisent par un changement radical de comportement.

Voici quelques façons d’identifier le stress chez le chien :

  • Accélération du rythme cardiaque
  • Grognements
  • Retroussement des babines
  • Arrêt des battements de queue
  • Queue entre les pattes arrière

Les principales formes de stress généralement rencontrées chez le chien se résument facilement en quelques catégories.

  • Stress post-traumatique
  • Anxiété de séparation
  • Mal des transports
  • Cohabitation (acceptation d’un nouveau venu, animal ou bébé, dans la maison)

Quelles en sont les causes?

Il existe de nombreuses possibilités pouvant amener le chien en état de stress ou d’angoisse. Les changements radicaux sont souvent difficiles à assimiler pour le chien dont le degré de compréhension n’atteint pas le même niveau que celui de l’être humain.

  • Déménagement
  • Changements dans la routine quotidienne
  • Exposition à un bruit persévérant et/ou strident
  • Odeurs nouvelles
  • Odeurs étranges
  • Absence du maître ou d’un membre de sa famille
  • Arrivée d’un nouvel animal dans la maison (chien ou autre)
  • Arrivée d’un nouvel enfant ou d’un bébé dans la maison
  • Manque de socialisation à l’état de chiot
  • Voyage
  • Visite chez le vétérinaire
  • Maltraitance
  • Foule
  • Variations de températures (passer du chaud au froid, comme en hiver par exemple)
  • Intempéries (tempêtes, vents, etc.)

La cause la plus fréquente de stress chez le chien est l’anxiété de séparation. L’attachement du chien pour son maître est tel que dès qu’il s’absente, l’anxiété est trop grande et provoque des troubles de comportements chez l’animal.

Les symptômes du stress chez le chien

Comme le chien peut rapidement être invalidé par une pathologie découlant d’un trop grand stress, il est primordial pour le maître du chien d’agir rapidement. L’identification précoce des symptômes de grand stress chez le chien peut faire toute la différence pour l’animal. Ces symptômes peuvent faire leur apparition pour une raison ou pour une autre sans préavis. Ils ne sont pas nécessairement tous présents en même temps chez le même chien.

  • Malpropreté même si le chien est normalement propre
  • Apathie générale durant toute la journée
  • Chien urine lorsque le maître hausse la voix
  • Mictions légères fréquentes ou dès que le chien est interpellé
  • Chien hurle continuellement
  • Aboiements incessants
  • Morsure d’objets même chez le chien adulte
  • Tentative de fugue (en creusant sous l’enclos par exemple)
  • Tachycardie (augmentation du rythme cardiaque)
  • Polypnée (augmentation de la fréquence respiratoire)
  • Salivation excessive
  • Hypertension (augmentation de la tension artérielle)
  • Léchage excessif
  • Automutilation
  • Agressivité anormale envers tous (humains comme animaux)
  • Perte d’appétit ou surconsommation alimentaire
  • Chien toujours en alerte, jamais au repos
  • Amaigrissement ou obésité
  • Destruction massive de son environnement

Anxiété de séparation

En l’absence du maître

  • Destruction massive de tout ce qu’il trouve
  • Aboiements ou gémissements continus
  • Malpropreté
  • Diarrhée tout en marchant
  • Léchage des pattes excessif

En présence du maître

  • Chien collant toujours avec son maître
  • Sollicitation perpétuelle de petites attentions
  • Lors de la promenade, le chien ne quitte jamais son maître
  • Chien ne restant jamais seul dans une pièce de la maison sans son maître

Comme chez l’humain, chaque spécimen canin est différent. Peu importe la taille, la race ou le sexe, chaque chien possède son propre bagage caractériel. Le tempérament, le caractère et les autres caractéristiques particulières peuvent être très différents d’un chien à l’autre même s’ils proviennent de la même portée et des mêmes parents. Certains chiens seront très calmes tandis que d’autres seront très nerveux. Il est très important de bien apprendre à connaître son chien afin de pouvoir détecter le moindre changement d’attitude ou de comportement chez l’animal. Un changement de comportement notable chez le chien doit amener le maître à réagir rapidement pour éviter au chien une éventuelle pathologie découlant de sa nouvelle et trop grande anxiété.

Le diagnostic du stress chez le chien

Lorsque le chien présente ce genre de symptômes, le vétérinaire procède d’abord à un examen général du chien afin de déterminer si une cause médicale pourrait être à la base du changement d’attitude ou de comportement chez le chien.

Lorsque le vétérinaire juge que le chien est en excellente santé et qu’aucune raison physiologique n’est en cause, il est souvent probable que le problème soit d’origine nerveuse. En présence d’une telle situation, le vétérinaire peut conseiller certaines mesures à mettre en place pour essayer de rassurer et calmer le chien ou alors il peut vous recommander un spécialiste en comportement animal qui pourra aider à déterminer la cause exacte ayant provoqué l’apparition des symptômes de stress chez le chien.

Soins et traitements

Afin d’établir le traitement adéquat et adapté à votre chien, il est primordial de connaître la cause exacte ayant provoqué ce changement chez le chien.

Le traitement variera selon la cause, l’état du chien et les capacités du maître à mettre les solutions en place pour aider son chien.

Anxiété de séparation

Il faut apprendre à son chien, peu à peu, à devenir indépendant affectivement. Le tout doit cependant se faire progressivement afin de bien sécuriser le chien au jour le jour. Certains comportements doivent être adoptés au quotidien.

  • Ne pas laisser dormir le chien sur le lit du maître
  • Initier le contact avec le chien au lieu de répondre à ses demandes d’attention de façon systématique
  • Envoyer le chien dans son panier ou dans sa pièce afin qu’il ne soit pas toujours dans la même pièce
  • Ne pas répondre aux pleurs lorsqu’il vient d’être réprimandé
  • Quelques temps avant de partir, faire coucher le chien et ne pas s’en occuper afin qu’il dissocie le départ et l’absence de contact
  • Au retour, éviter le contact immédiat en faisant coucher le chien et allant rétablir le contact un peu plus tard afin de dissocier l’arrivée et l’absence de contact
  • En présence de dégâts, quels qu’ils soient, ne pas le gronder
  • Obtenir l’aide d’un spécialiste en comportement canin si nécessaire

La prévention du stress chez le chien

Une bonne éducation précoce, conseillée par un spécialiste si nécessaire, est importante chez le chiot afin de l’habituer très tôt au quotidien de son maître. Le chien doit obligatoirement se soumettre au maître et à ses habitudes et non le contraire.

Le maître et le chien doivent apprendre à se côtoyer et à respecter les limites de chacun mais le chien doit rester en tout temps le dominé et ne jamais devenir le dominant. En respectant cet ordre des choses, les chiens sont souvent sécurisés et les risques de développer ce genre de problèmes nerveux, peu importe lesquels, sont alors grandement amoindris.

Bien respecter son chien et bien se faire respecter de son chien le plus tôt possible est une excellente façon de prévenir les problèmes comportementaux chez l’animal.

0 commentaires

Articles similaires

Publier un commentaire