Que faire si mon chien a trop chaud ?

chien qui a chaud allongé

Vivez-vous dans un pays au climat chaud ? Votre pays de résidence connaît-il des étés de canicule ? Si vous avez répondu oui à l’une de ces questions, vous vous inquiétez peut-être du bien-être de votre chien dans ces conditions climatiques, surtout si son pelage est abondant ou à double couche dense.

L’une des principales préoccupations alors est la « surchauffe » dont votre chien pourrait souffrir.

Il est toujours bon de pouvoir reconnaître les signes d’un coup de chaleur chez votre toutou, car vous pourrez intervenir rapidement. La raison pour laquelle vous devez agir au plus vite est que les chiens sont très sensibles aux températures élevées et développent des symptômes graves, tels des vomissements et, dans les cas de « surchauffe » extrêmes, le coma.

6 signes de « surchauffe » de votre chien

Avant d’intervenir, il est important de déterminer si votre chien souffre effectivement d’un coup de chaleur. Les symptômes les plus fréquents sont les suivants :

1. Halètement fréquent

Si votre chien halète plus que d’habitude, il est fort probable qu’il ait trop chaud. Vous pouvez facilement faire la différence entre un halètement normal et un halètement excessif, plus intense.

2. Respiration bruyante

Un autre signe typique de « surchauffe » de votre chien est qu’il commence à respirer bruyamment et profondément. C’est le signe qu’il essaie d’apporter plus d’oxygène à ses poumons afin de mieux réguler sa température corporelle.

3. Salivation excessive

Tous les chiens bavent à un moment ou à un autre, mais si vous remarquez que votre chien bave plus que d’habitude, cela peut être un signe d’insolation. En particulier, si votre chien bave excessivement et que sa salive est épaisse, il est plus que probable qu’il souffre de « surchauffe ».

4. Rythme cardiaque rapide ou irrégulier

Lorsqu’il fait trop chaud, le cœur de votre chien peut battre plus vite que la normale. La raison pour laquelle il bat plus vite est la vasodilatation. Celle-ci entraîne l’élargissement de ses vaisseaux sanguins afin d’augmenter le flux sanguin vers les zones de son corps ayant besoin de davantage d’oxygène.

5. Léthargie et désorientation

Lorsqu’un chien souffre d’un coup de chaleur, il a tendance à devenir apathique et à dormir plus que d’habitude. Il pourrait également avoir du mal à se tenir debout ou trébucher lorsqu’il essaie de marcher.

6. Vomissements et diarrhée

Lorsqu’un chien développe des symptômes d’insolation plus graves, il risque davantage de se déshydrater. Par conséquent, il peut souffrir de troubles gastro-intestinaux comme des vomissements ou des selles liquides.

Que faire si votre chien a un coup de chaleur ?

Si votre chien souffre d’une insolation ou si vous avez l’impression qu’il est sur le point de « surchauffer », il est important de faire ce qui suit :

Surveillez attentivement votre chien pour déterminer s’il souffre d’une insolation

Par temps chaud, prêtez attention aux signes typiques tels qu’un halètement fréquent, une respiration lourde, des gencives pâles, une salivation excessive, des vomissements, la diarrhée, un rythme cardiaque rapide, des signes de léthargie,  etc. Dès que vous remarquez des symptômes habituels d’un coup de chaleur, déplacez votre chien immédiatement dans un endroit frais. De manière générale, les chiens au pelage épais ou double ont tendance à présenter davantage de symptômes que les races à poils plus courts.

Prenez sa température

En général, la température corporelle normale pour un chien est d’environ 38,5 degrés Celsius. Elle peut varier entre 39 et 41 degrés lors d’une activité ou d’un coup de chaud, mais au-delà, le risque d’une sévère insolation est important. Si la température de votre chien se situe dans la fourchette modérée ou grave, appelez immédiatement votre vétérinaire ou emmenez votre chien à l’hôpital pour animaux le plus proche.

Faites baisser sa température

Placez des serviettes humides dans de l’eau froide et appliquez-les doucement sur le ventre de votre chien ainsi que sous ses aisselles et les coussinets de ses pattes.

Vous pouvez également mouiller ses pattes et ses oreilles pour les rafraîchir. Si vous êtes à l’extérieur et que vous remarquez que votre chien a trop chaud, profitez des ressources naturelles comme les étangs, les lacs et les ruisseaux pour l’encourager à se baigner.

Donnez-lui de l’eau potable

Pour éviter la déshydratation, vous devez donner à votre chien de l’eau potable fraîche. Mais ne forcez pas l’eau dans sa gueule ; si sa respiration est difficile, l’eau pourrait passer par la trachée dans ses poumons. Si vous ne parvenez pas à faire boire votre chien, contentez-vous de lui mouiller la langue et la cavité buccale avec de l’eau.

Emmenez-le chez le vétérinaire

Dans le cas où, après avoir suivi ces conseils, l’état de votre chien ne s’améliorerait pas et que sa température corporelle est toujours élevée, vous devez l’emmener chez le vétérinaire. Appelez-le avant d’y amener votre chien et informez-le des symptômes et des relevés de température que vous aurez notés afin qu’il puisse préparer le traitement nécessaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.