examiner son chien

Examiner son chien : pourquoi et comment le faire ?

Au même titre que l’alimentation ou l’hygiène, examiner et assurer les premiers soins à votre chien entre dans le cadre de la prévention de votre animal contre l’apparition de maladies.

Avec quelques gestes et le sens de l’observation, il est possible d’avoir une idée sur l’état de santé de votre chien et détecter d’éventuelles anomalies qui nécessiteront l’intervention d’un professionnel.

Dans cet article, nous vous expliquerons pourquoi il est important d’examiner son chien et les techniques de bases pour examiner et contrôler sa santé.

Pourquoi examiner son chien ?

L’examen physique de votre chien doit être régulier car il permet de :

  • Détecter d’éventuelles anomalies et maladies ce qui vous permet de réagir et de prendre en charge votre chien rapidement.
  • Habituer votre chien à être manipulé et touché : il est important d’habituer votre chien à être touché dès son jeune âge. Cette habitude permettra à votre chien d’être moins sensibles dans certaines zones comme les oreilles ou la queue qui seront ainsi habituées à la palpation. Dans le cas où le chien vous empêche de l’examiner, essayez d’y aller progressivement et récompensez-le à chaque fois qu’il vous permet de le faire.

Comment examiner son chien ?

Avant d’entamer l’examen de votre chien, il est important de placer ce dernier dans un endroit calme afin de rendre cette étape non traumatisante pour votre animal de compagnie. Le moment idéal sera par exemple au retour d’une promenade, après laquelle votre chien est de bonne humeur et serein.

Il est conseillé d’adopter des gestes doux et affectueux pour ne pas brusquer l’animal, surtout s’il s’agit d’une première fois. N’hésitez pas à l’encourager et le récompenser par une friandise.

Dans le cas où vous constatez un changement de comportement, où votre chien devient impatient, cessez l’examen et reportez-le pour une autre fois. Il vaut mieux ne pas traumatiser le chien et terminer cet examen par une note positive.

Examen du chien : que regarder exactement ?

Pour surveiller régulièrement l’état de santé de votre chien, il faut savoir d’abord comment le tenir sereinement et quelles parties du corps examiner.

La contention : s’il s’agit d’un chien calme, il suffit de lui tenir la bouche fermée et le tenir par le cou. Vous pouvez ainsi l’examiner sans problème. S’il s’agit d’un chien agité, une muselière peut être nécessaire pour le calmer.

Par la suite, voici les parties du corps à examiner :

Allure générale

Observez la silhouette de votre chien de profil et de dessus. Une silhouette normale vous permet de voir une corpulence avec une taille légèrement plus fine à l’arrière des côtes. Ses os ne doivent pas être visibles sauf au niveau des côtes.

A la palpation, sans appuyer, vous devez sentir les os sous une couche fine de graisse. Vous devez aussi compter le nombre de côtes avec vos doigts sans exercer une forte pression.

Membres

La palpation des membres de votre chien doit être exempte de gonflements au niveau des articulations. Vous devez aussi observer une musculature symétrique. A l’observation, la démarche du chien doit être normale, sans incoordinations ni boiteries. Vérifiez aussi le coussinet. Vérifiez s ’il n’y a aucune blessure ou anomalie au niveau des espaces interdigités. Enfin, vérifiez l’état des griffes en particulier l’ergot.

Les yeux

L’’état des yeux de votre chien peut être un bon indicateur concernant sa santé. Des yeux normaux correspondent à des yeux clairs et bien humides sans larmoiements.

Leur examen consiste à abaisser légèrement la paupière inférieure à la recherche d’une anomalie au niveau de la conjonctive. Celle-ci doit être de couleur rosée.

Dentition et cavité buccale

L’examen de la gueule du chien consiste à soulever la babine supérieure afin de vérifier l’état des dents et de la gencive. Des dents propres et blanches accompagnés d’une gencive souple et sans gonflement ni rougeur sont le signe d’une bonne santé buccale.

La présence d’un liseré jaune ou brun à la base des dents correspond à la formation du tartre chez votre chien qui peut se transformer en véritables problèmes de santé dentaire.

Il est également important de sentir l’haleine de votre chien. Si elle est nauséabonde ou trop désagréable, ça peut probablement être le signe d’une maladie qui doit nécessiter une intervention du vétérinaire.

Dentition et cavité buccale

Lorsque vous palpez les oreilles de votre chien, il ne doit y avoir aucun gonflement ou grosseur. L’intérieur doit être aussi propre que possible. Une douleur à la palpation des oreilles de votre chien, des rougeurs ou la présence d’un écoulement au niveau des oreilles sont le signe d’un problème qui doit vous alerter.

Le pelage

Le pelage d’un chien en bonne santé est un pelage brillant et lisse. Il doit être aussi dépourvu de grosseurs ou de gonflements à la palpation. La peau et le pelage de votre chien peuvent être le siège de parasites et de pellicules, il est donc important d’y faire attention au moment de l’examen.

Un pelage d’un chien en bonne santé doit être dépourvu d’odeur nauséabonde.

N’oubliez pas de vérifier les plis de peau, l’aine, les aisselles et l’arrière des oreilles, car il s’agit des lieux de prédilection des parasites.

Parties génitales

L’examen des parties génitales de votre chien consiste à lever doucement sa queue et vérifier l’état de son anus et de ses organes sexuels. Son anus doit être propre et dépourvu de gonflement. Chez la femelle, vérifier au niveau de sa vulve d’éventuels écoulements ou une congestion. Chez le mâle, observez son fourreau et vérifier s’il est normal ou s’il présente des écoulements.

Ventre

La palpation du ventre de votre chien est très importante. Un chien en bonne santé ne ressentira aucune douleur à la palpation. Vous ne devez également constater aucun gonflement ou masse anormale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Wanimo publicité
Retour haut de page