Accueil » Voyager » Prendre l’avion avec un chien : comment ça marche ?

Prendre l’avion avec un chien : comment ça marche ?

Auteur : Rémi

Prendre l’avion avec son chien est plus difficile que prendre le train. Les conditions sont plus nombreuses et dépendent, pour beaucoup, de la compagnie aérienne, de votre destination d’arrivée et de la taille de votre chien.

Voyager en avion avec son chien : faites attention !

Voyager en avion avec son chien peut être risqué, nous vous expliquons pourquoi.

Un voyage qui n’est pas anodin

De façon générale, le voyage en avion peut stresser votre chien de façon conséquente et n’est pas anodin pour sa santé. De ce fait, si vous prévoyez un voyage court (moins de deux semaines), il est plus raisonnable pour vous de privilégier un moyen de garde plutôt que de prendre votre chien avec vous. 

Evitez la sédation

Vous souhaitez voyager en train et envisagez de mettre votre chien sous sédation pour lui éviter un stress trop important ? Les avis divergent sur les bienfaits d’une telle pratique. Les changements de pression en vol pourraient avoir de graves conséquences sur le coeur, la pression artérielle ou les oreilles d’un chien sous sédation : pensez à demander l’avis de votre vétérinaire.

Attention à l’arrivée

Au-delà du voyage en avion, la destination peut aussi représenter un problème et ce, même si vous vous êtes renseigné en amont. Certaines règles sont changeantes et certains critères peuvent évoluer. Votre chien peut tout aussi bien être renvoyé d’où il vient ou conservé en quarantaine forcée, à vos frais.

Le cas des chiens à nez retroussés

Les chiens à nez retroussés – le boxer, le carlin, le bouledogue français ou encore le shih tzusont plus fragiles et peuvent souffrir de difficultés respiratoires. Certaines compagnies aériennes demandent désormais aux maîtres de ces chiens d’avoir avec eux une autorisation signée de la part de leur vétérinaire. 

Si votre chien a un nez retroussé, n’hésitez pas à

  1. Demander l’avis de votre vétérinaire
  2. Trouver une solution alternative pour éviter l’avion

C’est pourquoi nous ne vous recommandons pas forcément de prendre l’avion avec votre chien. Si cependant vous y êtes obligé, voici des informations pour mieux comprendre le déroulement du voyage avec votre chien.

Prendre l’avion avec son chien : tout savoir

Selon la taille de votre chien, la compagnie empruntée et le type d’avion, les règles vont différer. Il s’agit là d’informations globales, à partir des règlements d’une compagnie classique et d’une compagnie low cost, EasyJet. 

En amont de chaque voyage, pensez à vous renseigner auprès du service client de la compagnie. Pensez aussi à vérifier les conditions d’arrivée de votre chien : certains pays comme le Royaume-Uni imposent une quarantaine.

Prendre son chien en cabine : la solution des petits chiens

Dans certaines compagnies aériennes, il est possible de prendre votre chien avec vous en cabine. Ce n’est cependant pas le cas pour toutes.

Chez AirFrance, pour être autorisé en cabine, votre chien doit peser moins de 8 kilos (sac inclus). Les dimensions du sac qui contient votre chien sont très strictes : 46 x 28 x 24 cm (le format d’un sac pouvant être glissé sous le siège cabine). Il y a aussi des limites très strictes en ce qui concerne l’âge de votre chien (il ne doit pas avoir moins de 8 semaines) et sa santé (vaccins à jour). 

Chez EasyJet aucun animal, quel que soit son poids, n’est accepté en cabine.

Voyage en soute : la solution low cost

De même, si certaines compagnies n’ont aucun souci à accepter votre chien en soute, d’autres sont plus réticentes. 

Chez AirFrance, tout chien compris entre 8 et 75 kilos voyage forcément en soute et vous ne pouvez pas compter plus de 3 chiens par voyageur. La compagnie propose un formulaire précis quant à la caisse de transport (taille, matériaux) qui devra protéger votre animal.

À noter aussi : si votre vol a une correspondance et que votre chien est en soute, vous devez récupérer votre chien et vos bagages à chaque stop et refaire l’embarquement à chaque escale. Cette mesure a été mise en place pour assurer une meilleure sécurité pour les animaux.  

Chez EasyJet, aucun animal, quelque soit son poids, n’est accepté en soute. 

Le fret : la solution sécurité

Vous n’avez pas le choix et souhaitez emmener votre chien avec vous ? Plutôt que de l’emmener en soute avec vous, nous vous recommandons le fret.

Dans ce mode de transport, la compagnie aérienne prend en charge la responsabilité des animaux qu’elle transporte – à l’opposé des voyages en cabine ou en soute où l’animal est considéré comme un objet. La conséquence est un prix plus élevé (le prix du billet de votre animal peut être supérieur au vôtre) mais une tranquilité d’esprit plus grande et un chien protégé.

Le cas des chiens-guide d’aveugle et d’assistance

La majorité des compagnies aériennes accepte gratuitement et en cabine les chiens-guide d’aveugle et d’assistance. Il y a cependant des conditions. Le chien ne doit pas occuper un siège (il doit être dans vos pieds) et doit être harnaché et muselé.

Pour conclure, nous ne vous recommandons pas forcément de voyager avec votre chien en avion. Si vous êtes obligé – parce que vous partez à long terme ou déménagez pour une durée indéfinie, préférez le voyage en cabine si votre chien est petit et en fret pour lui assurer la plus grande sécurité.

Articles similaires

Publier un commentaire