randonnée avec son chien

Randonnée avec son chien : tous nos conseils

L’idée de partir en randonnée avec votre chien vous tente de plus en plus ? C’est tout à fait compréhensible, car il s’agit d’une expérience et d’un voyage des plus enrichissants, autant pour vous que pour votre chien.

Sachez tout de même qu’il faut un minimum de préparation. Une randonnée avec son chien, ça ne s’improvise pas ! Alors, comment se préparer convenablement avant la virée en montagne ? Nos conseils pour vivre cette expérience dans les meilleures conditions.

Randonnée en montagne : est-ce sans risque pour votre chien ?

Vous devez vous assurer que ce type d’activité convient aux aptitudes de votre chien. Pour ce faire, des actions préalables sont nécessaires.

Bien connaître le caractère de son chien

Avant même de penser à une sortie randonnée en montagne avec votre chien, demandez-vous s’il est capable de tenter l’aventure. Tous les chiens n’aiment pas forcément les promenades en montagne.

Si vous remarquez que votre chien n’est vraiment pas sportif, une telle activité le ferait plus souffrir qu’autre chose. Mieux vaut le laisser tranquillement à la maison. Sachez que si votre chien estime qu’il en a assez fait pendant la randonnée, vous n’aurez pas d’autre choix que de le porter !

Dans le cas d’un chien fougueux et téméraire, il faudra rester vigilant pour ne pas le perdre de vue.

Définir les aptitudes physiques de son chien

Les critères qui définissent leur aptitude à ce genre d’activité sont notamment le poids, l’âge et la race. Les chiens de taille moyenne avec un museau long sont plus adaptés aux longues marches. Leur corpulence leur permet d’avoir une bonne endurance. Même constat pour les bergers belges, qui sont très sportifs.

Pour définir clairement si votre chien est d’attaque pour une cani-randonnée, tournez-vous vers un vétérinaire. Il faut néanmoins s’assurer que votre toutou ait atteint sa limite de croissance. L’idée d’emmener un chiot en randonnée est donc à bannir.

Randonnée avec son chien : que faut-il prévoir ?

Une randonnée en montagne avec son chien requiert une bonne préparation :

L’itinéraire de randonnée

Une fois que vous êtes certain de l’aptitude de votre compagnon, il vous faut définir le lieu de randonnée. Rappelez-vous que certains endroits sont interdits aux chiens.

C’est le cas par exemple des parcs nationaux, de quelques parcs régionaux, ainsi que de certaines réserves naturelles. Pensez à vous renseigner au préalable sur les endroits auquel votre chien peut avoir accès. Le non-respect de ces interdictions entraîne une forte amende.

Lorsque vous avez défini l’endroit parfait, vous devez préciser votre itinéraire. Partir en randonnée avec son chien n’est pas vraiment la même chose que partir seul ou avec d’autres humains.

Vous devez prendre en compte un circuit sans zone d’escalade, sans bord de falaise, et éventuellement, sans pont. Si vous ne disposez pas du matériel nécessaire pour le porter au passage de ces obstacles, il est préférable de les contourner.

Enfin, si votre chien démontre une certaine préférence pour les passages en forêt ou dans l’eau, faites-lui plaisir à travers le circuit.

Le matériel à emporter

Il existe plusieurs possibilités d’organisation durant une randonnée avec son chien. La première est qu’il vous accompagne en toute liberté. Dans ce cas, assurez-vous qu’il obéisse à 100 % à l’ordre de rappel.

La deuxième option est de vous relier à votre chien via du matériel de traction.

Le troisième cas de figure concerne les randonnées de plusieurs jours, nécessitant que le chien porte lui-même son matériel.

Pour profiter pleinement de la randonnée en montagne avec son chien, voici les indispensables :

  • L’eau et la nourriture ;
  • Un collier ou un harnais renseignant l’identité du chien et vos coordonnées sur le registre de la centrale canine ;
  • Une laisse ;
  • Une trousse de secours ;
  • Une liste des vétérinaires aux alentours en cas d’accident ;
  • Une gamelle ;
  • Des bonbons énergétiques pour chien ;
  • Des bottines pour chien en cas de blessure à la patte ;
  • Un sac pour ses affaires.

Pensez également à emmener de quoi vous installer pendant les pauses, comme un tapis ou une serviette microfibre.

Si vous prévoyez de faire porter du matériel à votre chien, sachez que la charge maximale qu’il supporte est en général égale à 10 % de son poids. Et encore, vous devez l’habituez à porter cette charge préalablement au cours de quelques promenades.

Assurez-vous que votre chien soit en parfaite santé et que son sac à dos soit adapté à sa morphologie.

Dernier rappel

Dans tous les cas, surveillez bien votre chien pour ne pas qu’il se retrouve en situation de divagation. Un chien est qualifié de divagant lorsqu’il n’est plus à portée de vue (ou de voix) de son maître.

Si jamais il cause des dégâts, vous en serez tenu responsable. La laisse vous est donc d’une aide précieuse si vous peinez à le faire obéir. N’oubliez cependant pas que vous cherchez surtout à partager un bon moment avec votre fidèle compagnon.

Suivez ces conseils et vous passerez un moment inoubliable avec votre chien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Wanimo publicité
Retour haut de page