vaccins examens risques sanitaires voyage chien

Voyager avec son chien : vaccins, examens et risques sanitaires

Avant de voyager avec son chien, il est important de s’assurer que ses vaccins et son carnet de santé sont à jour. Il existe aussi des risques sanitaires que vous pouvez éviter en prenant certaines précautions.

Examens, vaccins et carnet de santé du chien

Le bilan de santé est préférable avant de planifier le voyage. Le transport peut être très stressant pour le chien et s’il présente déjà un problème de santé, sans que le maître ne soit encore au courant, le voyage peut s’avérer moins agréable et plus court que prévu.

Il faut également prévoir si des vaccins sont exigés selon l’endroit des vacances choisi. Le vétérinaire saura renseigner le maître sur les vaccins obligatoires.

Avant le départ, il faut mettre le carnet de santé à jour et s’assurer que tous les vaccins nécessaires soient à jour, surtout celui contre la rage. La vaccination contre la rage est obligatoire dans certains pays mais même si ce n’est pas le cas, il est préférable que le chien soit protégé contre cette terrible maladie peu importe l’endroit choisi.

Par mesure de sécurité pour le chien et pour sa famille, la vaccination de la rage est pratiquement essentielle avant le départ qu’elle soit obligatoire ou non.

Certains traitements antiparasitaires peuvent également être obligatoires dans certains endroits. Il faut faire très attention de bien respecter les délais minimums exigés en vigueur selon chaque pays.

Risques sanitaires pendant le voyage et précautions à prendre

Certains pays comportent des risques plus élevés pour les animaux d’y contracter de graves maladies ou de rapporter des parasites pouvant grandement menacer la santé de l’animal et de l’humain. Certains endroits en Océanie, en Asie, en Amérique du Sud ou en Afrique peuvent même être très dangereux pour l’animal non protégé.

Éviter les parasites externes pendant le voyage avec le chien

  • Prendre certaines précautions pour éviter les piqûres d’insectes
  • Utiliser des insecticides locaux sous formes de colliers, d’aérosols ou de pipettes

Éviter les parasites internes pendant le voyage avec le chien

  • Nourrir le chien avec des aliments industriels connus lors du séjour
  • Donner une eau présentement des garanties sanitaires
  • Empêcher l’animal de manger n’importe quoi sur le sol ou ailleurs

Troubles de santé pendant le transport

Le chien peut souffrir de différents troubles de santé durant le transport, il est préférable d’en discuter lors de l’examen de vérification chez le vétérinaire afin de bien s’y préparer :

Les maux de transports pendant le voyage du chien

Généralement le plus fréquent chez l’animal, il est parfois difficile de l’éviter. Les médicaments efficaces pour les humains dans ces cas-là n’ont habituellement pas trop de succès chez la gent canine. Il est préférable de recourir aux tranquillisants pour longs voyages disponibles chez le vétérinaire.

Coup de chaleur du chien pendant le voyage

Le chien ne transpirant pas, il peut rapidement souffrir de la trop forte chaleur à l’intérieur d’un véhicule. Les chiens au pelage plus épais comme les races brachycéphales sont à surveiller étroitement mais tous les chiens sont aptes à subir une rapide hausse de leur température corporelle en présence d’une chaleur trop intense.

Si l’animal bave abondamment, halète sans pouvoir reprendre normalement sa respiration, fait de la fièvre, produit des muqueuses injectées de sang, souffre de tachycardie, a la langue violette ou souffre de déshydratation, il est primordial de consulter un vétérinaire immédiatement afin qu’il puisse réhydrater l’animal très rapidement.

En attente du vétérinaire, le placer dans l’eau froide mais non glacée si possible. Sinon, lui appliquer des compresses d’alcool sur les coussinets, l’aine et les aisselles, lui fournir des compresses d’eau froide, tenter de le faire boire.

La température normale se situe à 38 ou 39°C (100,4 ou 102,2°F). À partir de 40,5°C (104°F), l’animal peut entrer en état de choc. À 42,3°C (107°F), une destruction cellulaire débute pouvant alors causer la mort de l’animal. Il est primordial de tout faire rapidement pour ramener le corps à une température normale.

Le coup de chaleur est très dangereux pour l’animal et peut très rapidement lui être fatal.

La perte d’appétit

Le stress du voyage peut facilement causer une perte d’appétit chez le chien. Malgré cela, il est important de ne rien changer dans les habitudes du chien. Il faut respecter les horaires habituels et éviter le changement de nourriture. La perte d’appétit est généralement sans conséquence chez un chien en bonne santé et se stabilise par elle-même une fois le stress du transport passé.

Problèmes respiratoires

Les races comme les Bulldog et les Pékinois, les brachycéphales soit les chiens au museau aplati, peuvent avoir du mal à respirer lors du transport. Il faut s’assurer que le chien est en bonne santé, peu importe la race, et qu’il peut facilement supporter le voyage.

Problèmes particuliers

Les chiens atteints d’épilepsie, d’insuffisance rénale ou de cardiopathies sont généralement plus nerveux et tolèrent difficilement le stress supplémentaire du changement.

Toutes les précautions et vérifications nécessaires doivent être exécutées avec le vétérinaire avant le départ. Les chiens souffrant de certaines maladies nécessitent parfois des précautions supplémentaires ou une médication spéciale pour limiter alors le stress du déplacement et de la nouveauté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Wanimo publicité
Retour haut de page