chien-coronavirus-confinement-etude

Étude : 95% des français affirment que la présence de leur chien les a aidés à surmonter le confinement

Résumé de notre étude

La pandémie du COVID-19 est l’une des plus grandes crises sanitaires du XXIe siècle qui engendre déjà de nombreuses conséquences économiques et sociales. Du 17 mars au 11 mai 2020, la population française a été confinée dans le but de réduire la propagation du virus et le risque d’infection.

La vie quotidienne des français a résolument changé et les nombreux propriétaires de chiens ont dû prendre de nouvelles habitudes pour s’adapter à ces mesures de confinement inédites.

Dans cette étude, nous avons voulu analyser les changements d’habitudes dans la vie des chiens (alimentation, divertissement, sorties, comportement) et l’impact sur leur quotidien (ainsi que sur celui de leurs propriétaires).

Voici un résumé des observations essentielles découlant de l’étude de notre sondage. Celui-ci a été réalisé à partir des témoignages de 1248 français propriétaires de chien(s).

  1. 95% des français affirment que la présence de leur(s) chien(s) les a aidés à surmonter la quarantaine. Le chien a donc été un très bon soutien psychologique pendant cette période de confinement.
  2. Les chiens donnent à leur maître une bonne occasion de sortir : 65% des balades duraient plus de 15 minutes et 44% des français effectuaient trois promenades ou plus par jour.
  3. 7,2% des français se promenaient au moins 2h par jour avec leur chien pendant cette période de confinement (4 balades quotidiennes ou plus).
  4. 77.5% des chiens n’ont pas eu un comportement plus affectueux ou joueur pendant le confinement. Cependant, 32% des chiens ont été stressés depuis le début de celui-ci et 7% d’entre eux le sont encore.
  5. 51% des français commandent des produits pour chien en ligne et 25% d’entre eux le font plus souvent qu’avant.
  6. Parmi les 49% qui ne commandaient pas de produits en ligne avant le confinement, 11% seulement ont commencé à le faire. Nous n’observons donc aucun réel “boom” des animaleries en ligne.

Design de l’étude

1248 résidents français majeurs et propriétaires de chien(s) ont répondu à notre sondage mené en ligne pendant 8 jours consécutifs lors du confinement lié au COVID-19. Pour atteindre les sondés, nous avons utilisé notre page Facebook (38.000 mentions j’aime), ainsi que celles de partenaires.

Dans le sondage, le répondant devait obligatoirement spécifier son département de résidence ainsi que le nombre de chiens présents dans son foyer. Ainsi, ces champs nous ont permis d’exclure les personnes ne résidant pas en France et ne possédant pas de chien.

L’étude commençait par demander au sondé son âge, son département de résidence, son type de logement (appartement ou maison avec ou sans jardin) et le nombre de chiens vivant dans son foyer, leur poids et leur âge.

Le sondage était ensuite divisé en 4 catégories :

  1. Sorties quotidiennes du chien
  2. Comportement et bienfaits du chien sur la santé de son propriétaire
  3. Alimentation du chien
  4. Commande de produits en ligne pour chien

Résultats de l’étude

Le profil des sondés

Le pourcentage de répondants est bien distribué partout en France. Les Hauts-de-France est la région avec le plus de sondés (15%), suivie par le Grand-Est (11%) et la Nouvelle Aquitaine, l’Occitanie et Auvergne-Rhône-Alpes (10% chacune).

L’âge des répondants, bien distribué également, nous permet d’étudier un échantillon représentatif de la population française. Le plus grand pourcentage a entre 26 et 35 ans (26.92%), suivi de près par les 45-60 ans (25.56%) et les 36-45 ans (21.07%).

Sur les 1248 réponses, 71% ont affirmé vivre dans une maison, tandis que 29% résident dans un appartement.

Ensuite, 74% ont dit avoir un jardin privé, 4% un jardin communautaire et 22% aucun jardin.

 

Finalement, nous avons demandé aux sondés combien de chiens ils possédaient. :

  • 75% ont un chien
  • 19% en ont deux
  • 7% en ont trois ou plus

1 – Sorties quotidiennes du chien

Dans la première partie de notre sondage, les questions abordent le nombre de sorties par jour et la durée de celles-ci.

D’emblée, nous constatons que la répartition du nombre de sorties quotidiennes que les Français effectuent avec leur chien est assez équilibrée.

Nous constatons aussi que 31% des français font des balades qui durent de 5 à 15 minutes et que 64% des sorties quotidiennes durent plus de 15 minutes (desquelles 28% durent plus de 30 minutes).

duree moyenne balade 1 sortie
duree moyenne balade 2 sorties
duree moyenne balade 3 sorties

En observant la durée des promenades selon le nombre de sorties quotidiennes du chien (voir graphiques ci-dessus), nous constatons que les personnes qui le sortent une fois par jour sont celles qui font les balades les plus longues (40% durent plus de 30 minutes).

Ceux qui effectuent les balades les plus courtes sont ceux qui sortent leur chien trois fois par jour (42%), suivis de près par les répondants qui effectuent 2 balades quotidiennes (41%).

Finalement, nous remarquons que parmi les répondants qui ont affirmé promener leur(s) chien(s) au moins 4 fois par jour, 30% effectuent des balades de plus de 30 minutes. En d’autres mots, 7,2% des français se promènent un minimum de 2h par jour avec leur chien pendant cette période de confinement.

2- Comportement du chien et bienfaits sur la santé du propriétaire

Le chien est un animal connu pour ses capacités à aider psychologiquement ses maîtres. Le confinement étant une situation pouvant provoquer de l’anxiété et de la frustration, nous avons demandé aux sondés si la présence de leur chien leur était bénéfique.

95% des répondants ont affirmé que la présence de leur(s) chien(s) les aidait à affronter le confinement.

Nous avons ensuite voulu savoir si, depuis le début du confinement, le(s) chien(s) des sondés étai(en)t plus affectueux et plus joueurs que d’habitude.

chien affectueux sondage dogsplanet

Nous voyons sur les graphiques ci-dessus que seulement 22% et 23% des sondés ont répondu que leur(s) chien(s) étaient plus affectueux et joueur(s) qu’avant.

Ensuite, nous voyons que 25% des sondés ont affirmé que leurs chiens étaient stressés au début du confinement mais qu’ils s’y sont habitués. Ces chiens ont donc ressenti un certain changement dans leur rythme de vie.

Une petite partie (7%) affirme que leur chien est plus stressé et qu’il ne s’habitue pas au confinement. Nous avons analysé ces résultats pour voir s’il y avait un rapport entre le stress du chien et le type de logement (appartement ou maison), le nombre de chiens dans le foyer, la durée des balades quotidiennes et la présence ou non d’un jardin mais il n’y avait aucune vraie différence. Ainsi, tous ces facteurs n’ont pas une très grande influence sur le stress du chien pendant cette période de confinement.

3- L’alimentation du chien

Dans la troisième partie du sondage, nous nous sommes intéressés à l’alimentation du chien. Est-il possible qu’elle ait changé depuis le début du confinement ? (fermeture de boutiques d’alimentation, moins de livraison en ligne, etc.).

Ainsi, nous avons d’abord demandé aux répondants le type d’alimentation que leurs chiens suivaient depuis le début du confinement. Nous voyons que près de la moitié des répondants (46%) offrent une alimentation premium à leurs chiens, et une autre grande partie (36%) une alimentation de moyenne gamme.

Nous leur avons ensuite demandé si l’alimentation de leur animal de compagnie avait changé depuis le début du confinement. Même si 82% ont répondu que oui, 18% ont affirmé avoir changé leur régime alimentaire de leur chien depuis le début du confinement.

Nous nous sommes penchés sur ces 18% en leur demandant quel type d’alimentation leurs chiens suivaient désormais. Comme vous le voyez sur le graphique ci-dessus, l’alimentation premium et l’alimentation moyenne gamme dominent toujours (35% et 32% respectivement) mais l’alimentation bon marché a gagné 6 points (15%) et la nourriture faite maison 4 (12%).

Ceci nous indiquerait, qu’à cause du confinement, certains français ont dû se pencher vers des options moins chères (alimentation bon marché) ou une nourriture faite maison.

Nous avons aussi voulu précisément connaître le type d’alimentation que choisissaient les répondants. Par exemple, quelle est la proportion de personnes qui passaient d’une alimentation premium à une alimentation moyenne gamme ? D’une alimentation moyenne gamme à faite maison ? Et ainsi de suite.

Nous avons observé que 71% des répondants changeaient le régime alimentaire de leur chien tout en restant dans la même catégorie. Ainsi, 88% des gens ayant répondu que l’alimentation de leur(s) chien(s) avant le confinement était premium ont changé le régime alimentaire de leur animal tout en restant sur une alimentation premium. Ceci nous indique que, pendant ce confinement, il y a une certaine tendance à varier la nourriture du chien sans pour autant en changer la qualité.

4- Commande de produits en ligne

La dernière catégorie de ce sondage s’est intéressée à la commande de produits en ligne.

Tout d’abord, nous avons demandé aux sondés si, en temps normal (avant le confinement), ils commandaient en ligne des produits pour leur chien.

Le résultat est intéressant : une petite majorité a répondu oui à notre question. Ceci nous prouve que les maîtres de chiens sont partagés entre l’achat dans des établissements physiques et la commande en ligne.

produits en ligne chien sondage coronavirus

Nous avons ensuite voulu savoir si tous les gens qui ont répondu “Oui” à la question précédente avaient augmenté leur fréquence de commande de produits en ligne.

commande produits en ligne 2 sondage chien

Nous voyons sur le graphique ci-dessus qu’un quart d’entre eux a répondu qu’il en commandait plus, tandis que trois quarts n’ont pas commandé plus fréquemment de produits en ligne pour leur chien.

Ensuite, parmi les gens qui ont répondu “Non” à la première question, 89% ont dit ne pas avoir commencé à commander des produits en ligne depuis le début du confinement.

Conclusion

Grâce à cette étude et à l’analyse de ses résultats, nous pouvons constater que les chiens ne semblent pas avoir radicalement changé de comportement et qu’ils ont été de grands soutiens psychologiques pour leurs maîtres pendant la période de confinement. Ils leur ont aussi permis d’effectuer des sorties longues et fréquentes, ce qui a pu alléger leur quotidien.

Nous constatons aussi que la plupart des répondants ont gardé leurs habitudes d’achat de produits pour chien et qu’il n’y a pas de grand “boom” dans le secteur de la vente en ligne, même si le confinement lié au COVID-19 l’a légèrement fait progresser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page