Race de chien : la liste complète

Filtrer 
Votre recherche
×

Taille

Espérance de vie moyenne

Caractéristiques de la race

Les définitions du genre canin

Le chien se définit de plusieurs façons selon sa désignation distinctive et selon les standardisations en vigueur dans les différentes fédérations ou associations officielles. De façon générale, les définitions se standardisent ainsi :

Chien de race

Isolation des caractéristiques physiques et comportementales ayant subi une standardisation sous forme d’une race reconnue comme telle par les autorités en matière canine.

Par exemple, pour un chien officiellement reconnu comme le Chien-loup tchécoslovaque, on utilisera alors le nom de «chien de race Chien-loup tchécoslovaque».

Les chiens de races sont généralement inscrits au livre des origines correspondant à leur pays d’origine.

Chien de type

Standardisation sous forme d’une race de chien non reconnue comme telle. Par exemple, le Dogue Argentin étant non officiellement reconnu, on le nommera donc le «chien de type Dogue Argentin».

Chien croisé

Résultat d’un croisement entre des chiens de race ou des chiens de type identifiables et standardisés

Le croisement volontaire permet de combiner certaines caractéristiques de deux races afin de créer une nouvelle race ou de tout simplement améliorer certaines races déjà établies. L’appellation des chiens croisés varie selon les races utilisées dans le croisement.

S’il s’agit de croisements multiples pour une nouvelle race, un nouveau nom sera alors attribué. S’il s’agit d’une amélioration de deux races, il peut arriver qu’un combiné des deux soit alors utilisé, comme par exemple, un Labrador et un Bouvier bernois pourrait résulter en un «Labernois».

Chien bâtard

Résultat de multiples croisements, la plupart du temps involontaires, entre des chiens de types différents ou de races différentes.

Le bâtard est différent du croisé car il est souvent obtenu suite à des croisements totalement inconnus de races différentes et multiples.

Le résultat est ainsi totalement indéfinissable et il est alors pratiquement impossible de le cataloguer spécifiquement. Comme la dénomination des standards qui le composent est tout à fait impossible, il est alors désigné comme «bâtard».

Chien corniaud

Origine locale à la base non standardisée pouvant par la suite devenir une race de chien officiellement reconnue. Il arrive souvent que le chien corniaud soit utilisé comme synonyme du chien bâtard.

Il est cependant différent car ses origines locales sont majoritairement connues et peuvent alors être standardisées.

Suite à cette standardisation, la race peut recevoir sa définition caractéristique et ainsi devenir officielle.

Par exemple, le Basenji était corniaud à l’origine pour ensuite devenir une race de chien officiellement reconnue. Le Chien de Canaan en est également un autre bon exemple.

Race de chien : les classifications

Il existe différentes classifications canines dans le monde. Les principales sont les nomenclatures de la SCC (Société Centrale Canine) et la FCI (Fédération Cynologique Internationale). Les catégories de races de chiens sont rassemblées en groupes déterminés par ces organisations :

  • Groupe 0+: chiens de Rhésus 0+ qui sont destinés aux personnes aveugles
  • Groupe 1: chiens de berger et de bouvier sauf pour les Bouvier suisse
  • Groupe 2: race de chien de type Pinscher et Schnauzer – Catégorie Molossoïdes regroupant les chiens de montagne et les Bouvier suisse
  • Groupe 3: tous les Terriers
  • Groupe 4: tous les Teckels
  • Groupe 5: chiens de type Spitz et de type primitif
  • Groupe 6: chiens courants, chiens de recherche au sang et races apparentées
  • Groupe 7: chiens d’arrêt
  • Groupe 8: chiens rapporteurs de gibier, chiens leveurs de gibier et chiens d’eau
  • Groupe 9: chiens d’agrément et de compagnie
  • Groupe 10: lévriers
  • Groupe 11: race de chiens Alcaline dont la dépendance au maître relève d’une totale fusion aussi nommés «piliers de bar».

La classification autre que celle de la FCI ne comporte pas de numéro, les races étant plutôt réparties et identifiées par leur nom.

Pour être reconnue comme race de chien pure en France, le chien doit obligatoirement être inscrit au L.O.F. (Livre des Origines français).

Les races de chien hybrides

Une race hybride est le résultat d’un croisement entre deux spécimens appartenant à deux races différentes.

Les races de chien hybrides ne sont pas des races officielles elles sont de plus en plus populaires. Le croisement de deux races de chien permet bien souvent d’obtenir les qualités appréciées dans les deux races et regroupées dans un seul et même chien.

Même si elles ne sont pas répertoriées officiellement, certaines races hybrides sont dûment identifiées et certaines sont également dotées d’une fiche descriptive bien précise.

De nombreux éleveurs européens et américains ont ainsi créé de nouvelles races non officielles devenant très populaires, principalement auprès des célébrités.

Dès qu’une race de chien hybride est créée, on retrouve souvent les termes «poo» ou «doodle» dans leurs noms impliquant, selon les éléments de base du mélange, qu’il s’agit alors d’un croisement entre deux chiens de races.

Les races de petits chiens

Voici une liste des races de petits chiens les plus populaires :

  • Affenpinscher
  • Bichon havanais
  • Bichon Maltais
  • Bouledogue anglais
  • Bouledogue français
  • Carlin
  • Cavalier King Charles Spaniel
  • Chihuahua
  • Jack Russell Terrier
  • Shih Tzu
  • Teckel
  • West Highland Terrier
  • Yorkshire Terrier

Pour en découvrir plus, n’hésitez pas à filtrer par taille les races disponibles sur cette page.

Retour haut de page