Home » Alimentation » Puis-je donner de l’ail à mon chien ?

Puis-je donner de l’ail à mon chien ?

Auteur : Rémi

Si l’ail peut être bénéfique en tant que remède naturel chez l’homme contre les parasites internes, il n’en demeure pas moins que cet aliment peut être dangereux voire toxique chez les animaux de compagnie et notamment chez le chien.

Dans cet article, nous vous expliquerons les dangers de l’ail chez le chien, et que faire si votre animal de compagnie a mangé cet aliment.

Quels sont les dangers de l’ail pour mon chien ?

L’ail est un aliment dangereux et toxique chez le chien. Que ce soit cuit ou cru, il est donc conseillé de ne pas l’inclure dans l’alimentation de votre animal de compagnie.

En effet, on estime à tort que l’ail est un antiparasitaire efficace chez le chien. Or, en donner à votre animal peut être soit inefficace, soit dangereux. En effet, chez le chien, la quantité efficace en tant que vermifuge est supérieure à la dose toxique.

L’ail appartient au genre Allium, dont fait partie aussi l’oignon. Ce genre contient une substance, le thiosulfate de sodium, capable de provoquer une anémie par destruction des globules rouges chez le chien.

De plus, certains chiens sont allergiques à l’ail, ce qui aggrave un peu plus la situation.

A quelle quantité l’ail est-il dangereux pour mon chien ?

Même s’il présente des bienfaits pour le système immunitaire, il n’en demeure pas moins que les risques de cet aliment sont très élevés. Une dose équivalente à 0.5% du poids de votre chien peut être toxique. Autrement dit, s’il pèse 10 kg, une quantité de 50 grammes d’ail peut provoquer une intoxication.

Il est important de souligner que l’intoxication peut s’avérer encore plus dangereuse si la quantité est attribuée en plusieurs fois pendant plusieurs jours.

Symptômes de l’intoxication à l’ail chez le chien

Les symptômes de l’intoxication à l’ail chez votre chien débutent généralement à partir du 1er ou du 2éme jour après ingestion.

Au début, elle se manifeste par des troubles digestifs tels que les vomissements, les diarrhées et une anorexie. Les signes cliniques évoluent ensuite en une fatigue, pâleur des muqueuses, des jaunisses(ictères) et coloration foncée des urines. Les composés sulfurés présents dans l’ail entraînent une anémie par destruction des globules rouges qui peut être mortelle si elle n’est pas traitée à temps.

En règle générale, l’intoxication à l’ail chez le chien n’est pas mortelle si les quantités ingérées ne sont pas énormes et si la prise en charge est rapide. Il est donc conseillé d’exclure l’ail de la nourriture de votre chien car ses risques sont supérieurs à ses avantages et que son organisme met beaucoup de temps à éliminer les toxines.

Que faire si mon chien a mangé de l’ail ?

Si votre chien a ingéré de l’ail, veillez à observer son comportement pendant les deux ou trois heures suivantes. L’intoxication à l’ail n’est pas une urgence comme celle au chocolat mais il vaut mieux rester prudent.

Dans le cas où des symptômes apparaissent au bout de quelques heures, nous vous conseillons de prendre rendez-vous chez le vétérinaire. Ce dernier réalisera un diagnostic et permettra éventuellement de détecter, en plus de l’intoxication, une allergie à l’ail chez votre chien.

Dans le cas d’intoxication sévère, après ingestion par exemple de grandes quantités, une transfusion sanguine peut être nécessaire chez le vétérinaire, lorsque l’anémie est importante. Un traitement symptomatique sera également prescrit afin de permettre à votre chien de retrouver sa forme. Plusieurs jours de convalescence peuvent être nécessaires à votre chien pour qu’il retrouve tous ses moyens.

Articles similaires

Publier un commentaire