DogsPlanet » Alimentation » Mon chien peut-il manger des myrtilles ?

Mon chien peut-il manger des myrtilles ?

Auteur : Adel Saadoun, Docteur Vétérinaire

Comme pour l’être humain, les myrtilles sont excellentes pour le chien. Aux propriétés antioxydantes reconnues, ce fruit faible en calories et en sucres est une excellente friandise à donner pour non seulement faire plaisir à votre chien, mais aussi pour ses vertus sur la santé de votre compagnon à quatre pattes.

Dans cet article, on fait le point sur les myrtilles dans l’alimentation de votre chien.

Peut-on donner des myrtilles à son chien ?

Oui, il est tout à fait possible de donner des myrtilles à votre chien. En effet, sans effet toxique, elle est même conseillée pour ses vertus antioxydantes. Cependant, les myrtilles sauvages peuvent être souillées par les déjections des animaux, il est donc conseillé de bien les nettoyer voire de les consommer après cuisson.

Si vous les avez achetées dans le commerce, elles seront plus sûres.

Quels sont les bienfaits des myrtilles chez le chien ?

Les myrtilles ou les bleuets sont d’excellentes sources de flavonoïdes et d’anthocyanes, des composés connus pour leurs effets antioxydants en plus des fibres et de la vitamine C.

En effet, de nombreuses études ont démontré les propriétés antioxydantes des flavonoïdes qui interviennent dans la stimulation des défenses immunitaires et dans l’inhibition de la croissance des cellules cancéreuses, notamment dans le cas de cancers vasculaires bénins (hémangiomes).

De leur côté, les anthocyanes sont utilisés pour leurs propriétés de protection des vaisseaux sanguins, leurs propriétés anti-œdémateuses et dans l’inhibition de l’agrégation plaquettaire.

D’autre part les extraits de myrtilles sont utilisés dans le traitement d’appoint des troubles de la vision nocturne. De plus, les myrtilles sont utilisées également dans la prévention des troubles digestifs grâce aux tanins qui la composent.

En raison de ses taux faibles en sucres, les myrtilles peuvent être un excellent moyen pour lutter contre l’obésité chez votre chien en réduisant les stockages de graisses.

Des myrtilles pour mon chien : sous quelle forme ?

Les myrtilles sauvages risquent d’être souillées par les déjections d’animaux tels les renards, qui peuvent être infestés par un parasite transmissible aux chiens mais aussi à l’homme, l’Échinococcus multilocularis. Il est donc conseillé pour éviter tout risque de contamination de cuire les myrtilles et de les offrir à votre chien. L’idéal serait de donner des myrtilles commercialisées.  

Elles peuvent être offertes crues, sans être coupées. Il est conseillé toutefois de les écraser avant de les offrir aux chiots pour éviter le risque d’étouffement.

Enfin, si c’est la première fois que votre chien va consommer des myrtilles, il est préférable de lui en donner de façon progressive afin d’observer sa réaction.

En quelle quantité peut-on donner des myrtilles à son chien ?

Les myrtilles sont des fruits très appréciés par les chiens et qui ont de nombreux bienfaits sur sa santé. Toutefois, un excès peut provoquer certains troubles digestifs comme la diarrhée. A ce titre, il est nécessaire de considérer cet aliment comme une friandise à offrir en guise de récompense.

Chez le chien actif, la quantité de myrtilles à lui offrir ne doit pas dépasser 10 g par kg de poids corporel / jour, ou bien ne doit pas dépasser les 10% de son besoin énergétique quotidien.


En résumé, les myrtilles sont des fruits très bénéfiques que l’on peut donner sans problème à son chien sans toutefois dépasser les quantités recommandées. Elles ne doivent pas constituer la principale source d’énergie de votre chien et doivent être données en guise de friandise.

Enfin, préférez les myrtilles commercialisées aux sauvages car ces dernières peuvent être contaminées par un ver, Échinococcus multilocularis, présent dans les déjections des renards.

0 commentaires

Articles similaires

Publier un commentaire