repas chiot de 2 mois

Que donner à manger à un chiot de 2 mois ?

Vous voilà officiellement le maître d’un chiot de 2 mois. Félicitations !

Si vous êtes atterri, c’est que vous vous demandez très certainement comment bien le nourrir à cet âge là ? Quels repas pour un chiot de 2 mois et à quelle fréquence ?

Attendez avant de tout changer !

Lorsqu’un chiot de 2 mois passe le seuil de votre porte, pas question de faire n’importe quoi avec son alimentation ! Au sein de son élevage, votre chiot a eu le lait de sa mère et une transition avec une alimentation solide – le plus souvent des croquettes. 

Dans les premiers jours et mêmes dans les premières semaines qui suivent l’arrivée de votre chiot chez vous, notre recommandation est de lui donner la même alimentation que ce qu’il recevait auparavant : même aliment et même fréquence. Demandez simplement à son éleveur ce qu’il recevait et faites de même. Le plus souvent, l’éleveur vous confiera un paquet des croquettes qu’il donnait à votre chiot.

En effet, votre chiot va connaître avec vous une période de forts changements : quitter sa mère, ses frères et sœurs, sa première maison, découvrir une nouvelle famille, apprendre un nouveau mode de vie… En gardant la même alimentation qu’auparavant, il va au moins garder cette stabilité-là.

Laissez-le s’adapter à vous avant de tout changer !

Pensez transition !

De plus, quand vous changerez l’alimentation de votre chien (si vous la changez), prenez le temps de faire une transition alimentaire et ne changez pas brusquement. Intégrez les nouveaux aliments petit à petit de façon à ne pas bousculer le moral et l’estomac de votre chiot. Cela vous permettra aussi de repérer les intolérances alimentaires de votre chien.

Quels repas pour un chiot de 2 mois ?

quel repas chiot

Voilà les quatre types d’alimentations que vous pouvez envisager pour votre chiot de deux mois. Nous n’en recommandons spécifiquement aucune : chacune a ses avantages et ses inconvénients que nous vous indiquons. Bien entendu, il vous faudra vous renseigner sur chacune avant de vous lancer.

Les croquettes

C’est certainement l’alimentation la plus évidente et la plus connue. Comme indiqué précédemment, il y a de fortes chances pour que l’éleveur de votre chien l’ait nourrit avec des croquettes.

L’avantage des croquettes est qu’elles sont : 

  • pratiques : toutes prêtes, il suffit de les servir dans la gamelle de votre chien ;
  • rassurantes : la fréquence et la quantité de croquettes sont indiquées sur le paquet
  • complètes : la majorité des croquettes sont des aliments complets qui se suffisent à eux même. Vous n’avez pas besoin d’ajouter quoi que ce soit d’autre à l’alimentation de votre chien

L’inconvénient des croquettes est qu’elles peuvent renfermer des éléments peu intéressants nutritionnellement pour votre chien (voire nocifs) : afin de faire baisser les coûts, les industriels mettent parfois des aliments de qualité moyenne dans les croquettes de vos chiens. De manière générale, mieux vaut privilégier des compositions simples et détaillées et surtout riches en produits animaux de qualité.

Lisez notre article pour choisir les meilleures croquettes pour chien.

Le mythe marketing des croquettes pour chiots

Des croquettes spécifiques aux chiots, aux yorkshires, aux labradors et ainsi de suite. Dans la majorité des cas, il s’agit avant tout d’un argument marketing pour vous pousser à acheter telle ou telle marque. Il n’est ainsi pas nécessaire d’opter forcément pour une gamme de croquettes pour chiots. 

La pâtée pour chien

À la place des croquettes ou en parallèle (en réduisant la portion de croquettes et de pâtée journalière pour compenser), vous pouvez opter pour la pâtée. 

Ses avantages sont les suivants : 

  • pratiques : toutes prêtes, il suffit de les servir dans la gamelle de votre chien ;
  • rassurantes : la fréquence et la quantité de la pâtée sont indiquées sur les boîtes;
  • complètes : si vous optez pour une pâtée complète, vous n’avez pas besoin d’ajouter autre chose à l’alimentation de votre chien. Attention : certaines pâtées sont des pâtées de complément, et donc non complètes. 
  • plus intéressante que les croquettes nutritionnellement : souvent moins transformée que les croquettes, la pâtée est un aliment plus intéressant et souvent très apprécié des chiens

Les inconvénients de la pâtée sont :

  • le prix : plus élevé que les croquettes
  • selon les marques, la qualité de la pâtée peut énormément varier. Comme pour les croquettes, mieux vaut privilégier des compositions simples et détaillées et surtout riches en produits animaux de qualité.

Lire notre article détaillé : pâtée ou croquettes pour chien ?

La ration ménagère

La ration ménagère (RM) consiste en cuisiner soi-même les repas de son chiot, à base de viande, de légumes, de céréales et de compléments (huile de saumon…). C’est une façon d’alimenter les chiens qui est de plus en plus répandue, même si elle n’est pas reconnue par l’ensemble des professionnels. Nous vous la recommandons pour vous et votre chiot uniquement si vous avez un professionnel pour vous conseiller.

L’avantage de la ration ménagère est qu’elle est : 

  • intéressante nutritionnellement : vous maitrisez tout ce qui se passe dans la gamelle de votre chien et pouvez adapter son alimentation à ses sensibilités (si allergies, …)

Les inconvénients de la RM est qu’elle est :

  • chronophage : tout le monde ne souhaite pas cuisiner pour son chien
  • peu rassurante : c’est à vous de déterminer les quantités de votre chien et d’équilibrer ses rations. Ce n’est pas simple, surtout pour un chiot.
  • chère : plus élevé que les croquettes et la pâtée
  • difficile à mettre en place si vous faites garder votre chien 

Le BARF

Le BARF est une pratique qui consiste à nourrir son chiot (puis plus tard, son chien) uniquement avec des proies crues – en référence aux origines sauvages du chien. Comme la RM, la pratique est de plus en plus développée, même si elle n’est pas reconnue par l’ensemble des professionnels. Nous vous la recommandons pour vous et votre chiot uniquement si vous avez un professionnel pour vous conseiller.

L’avantage du BARF est qu’il est : 

  • intéressant nutritionnellement : vous savez ce que vous mettez dans la gamelle de votre chien 

Les inconvénients du BARF est qu’il est :

  • chronophage : il faut se renseigner pour trouver des carcasses d’animaux
  • peu rassurant : c’est à vous de déterminer les quantités de votre chien et d’équilibrer ses rations. Ce n’est pas simple, surtout pour un chiot
  • cher: prix plus élevé que les croquettes et la pâtée
  • difficile à mettre en place si vous faites garder votre chien

Combien de fois par jour faut-il nourrir son chiot de 2 mois ?

Comme indiqué en début d’article, commencez par épouser, le plus possible, la fréquence des repas de l’éleveur de votre chiot.

Ensuite, mieux vaut nourrir votre chiot en au moins 2 à 4 repas par jour. Il a en effet une capacité digestive réduite par rapport à un adulte et doit ingérer des quantités d’aliments plus importantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Wanimo publicité
Retour haut de page