Accueil » Blog » Étude : 72% des français offriront un cadeau de Noël à leur chien en 2020

Étude : 72% des français offriront un cadeau de Noël à leur chien en 2020

Auteur : Rémi

Résumé de notre étude

Les fêtes de Noël sont très populaires en France et une grande partie de la population célèbre ce moment chaleureux en famille ou entre amis. Mais qu’en est-il des chiens ?

Dans cette étude, nous avons voulu savoir quelle place avaient les chiens lors de cette fête. Avaient-ils déjà reçu des cadeaux de Noël les années précédentes ? Leurs propriétaires comptent-ils en leur en offrir un en cette année 2020 si dépendante des effets de la pandémie ? Emballeront-ils le cadeau pour leur chien ?

Voici un résumé des observations essentielles :

  1. 72% des français offriront un cadeau de Noël à leur chien en cette année 2020. Les propriétaires les plus généreux vivent en Ile de France, en Bourgogne-Franche-Comté et en Normandie.
  2. Les cadeaux les plus courants seront : les jouets (50%), les friandises (25%) et, ex-aequo à 8,4%, les paniers/coussins et les abonnements de type box.
  3. Plus de la moitié des français dépensera entre 5 et 15€ pour le cadeau, près de 30% dépenseront entre 15 et 30€ et 10,8% des français sont prêts à payer plus de 30€.
  4. Trois quarts des répondants affirment qu’ils emballeront le cadeau qu’ils offriront à leur chien pour Noël
  5. 51% des français prépareront un repas spécial à leur chien pendant le réveillon

Design de l’étude

1031 résidents français majeurs et propriétaires de chien(s) ont répondu à notre sondage mené en ligne pendant 10 jours consécutifs (du 1er au 10 Novembre 2020).

Pour que les données soient fiables, les répondants devaient obligatoirement spécifier leur région de résidence ainsi que le nombre de chiens présents dans leur foyer.

L’étude commençait par demander au sondé son âge, sa région de résidence, le nombre de chiens vivant dans son foyer ainsi que leur poids et leur âge.

Le sondage était ensuite divisé en 2 sections :

  1. Cadeaux de Noël
  2. Repas de Noël

Résultats de l’étude

Le profil des répondants

Le pourcentage de répondants est bien distribué partout en France. Les Hauts-de-France est la région avec le plus de sondés (16%), suivie par le Grand-Est (13%), l’Occitanie (10%), Nouvelle-Aquitaine (9%) et Auvergne-Rhône-Alpes (8%).

Régions Nombre de répondants Pourcentage
Auvergne-Rhône-Alpes 85 8%
Bourgogne-Franche-Comté 62 6%
Bretagne 75 7%
Centre-Val de Loire 50 5%
Corse 3 0%
Grand Est 129 13%
Hauts-de-France 169 16%
Île-de-France 55 5%
Normandie 70 7%
Nouvelle-Aquitaine 92 9%
Occitanie 101 10%
Pays de la Loire 64 6%
Provence-Alpes-Côte d’Azur 74 7%
Total 1029 100%

L’âge des répondants, bien distribué également, nous permet d’étudier un échantillon représentatif de la population française. Le plus grand pourcentage a entre 45 et 60 ans (27.1%), suivi de près par les 26-35 ans (24.1%) et les 36-45 ans (21.9%).

Finalement, nous avons demandé aux personnes sondées combien de chiens ils possédaient :

  • 62% ont un seul chien
  • 26% en ont deux
  • 7% en ont 3
  • 5% en ont 4 ou plus

72% des français offriront un cadeau de Noël à leur(s) chien(s)

Dans la première partie de notre sondage, nous avons posé plusieurs questions sur les cadeaux de Noël du chien.

Tout d’abord, nous nous sommes intéressés aux années précédentes. Les propriétaires français de chien ont-ils déjà offert un cadeau de Noël à leur(s) ami(s) canin(s) ?

Nous observons que près de 3 quarts des Français ont déjà offert un cadeau de Noël à leur chien, ce qui est déjà assez révélateur de l’attachement que les Français ont pour leur(s) chien(s).

Ensuite, nous avons demandé quelles seraient leurs intentions en cette année 2020. Cette pandémie allait-elle affecter le mode de consommation des propriétaires canins ? Ces derniers seraient-ils plus enclins à offrir des cadeaux à leur(s) chien(s) cette année ?

Nous voyons que 72% des répondants ont affirmé vouloir faire un cadeau de Noël à leur chien cette année. Des 28% restants, 24% ont répondu « Peut-être » et seulement 4% étaient sûrs qu’ils n’allaient rien offrir.

Il est intéressant de constater que les propriétaires qui n’ont qu’un seul chien lui offriront plus probablement un cadeau que ceux qui en ont 2 ou plus (78,9% de « Oui » contre 69,1%).

Les régions des maîtres les plus généreux avec leur(s) chien(s)

En excluant la Corse (qui n’a que 3 répondants), nous constatons que les 3 régions où le plus grand nombre de cadeaux sera offert sont l’Ile de France, la Bourgogne-Franche-Comté (ex-aequo à 82%) et la Normandie (80%).

Quels cadeaux pour nos chiens ?

Nous nous sommes ensuite intéressés aux types de cadeaux qui allaient être offerts :

En cette année 2020, les 4 cadeaux de Noël pour chien les plus courants seront les jouets (50%), les friandises (25%) et, ex-aequo à 8.4%, les abonnements de type « box » et les paniers/coussins.

Combien d’argent les français sont-ils prêts à dépenser en cadeau(x) pour leur(s) chien(s) ?

Nous voyons que plus de la moitié des français dépensera entre 5 et 15€ pour le cadeau, près de 30% dépenseront entre 15 et 30€ et 10,8% sont prêts à payer plus de 30€.

Le cadeau sera-t-il emballé ?

Enfin, près de trois quarts des français comptent emballer le cadeau qu’ils offriront à leur chien. Ceci nous montre une fois de plus que les propriétaires canins considèrent leur animal de compagnie comme un membre de leur famille.

Les chiens pendant le réveillon

Tout d’abord, nous avons demandé aux répondants s’ils allaient passer le réveillon avec leur(s) chien(s).

98,35% des français ont affirmé qu’ils seraient effectivement avec leur animal de compagnie le 24 décembre au soir.

Ensuite, nous nous sommes intéressés au repas du chien pendant cette nuit festive. Sera-t-il différent ? Leurs maîtres leurs prépareront-ils un repas spécial ?

Nous voyons ainsi que 51% des français prépareront un repas spécial à leur(s) chien(s) pour l’occasion.

Conclusion

Tous les chiffres de cette étude permettent de mettre en lumière l’importance qu’ont les chiens au sein de leur foyer et particulièrement en cette année 2020 dont les circonstances inédites ont sans doute renforcé les liens entre maîtres et chiens.

Articles similaires

Publier un commentaire