DogsPlanet.com » Alimentation » Peut-on donner de l’avocat à son chien ?

Peut-on donner de l’avocat à son chien ?

Auteur Rémi

L’avocat est un fruit délicieux et plein de bienfaits pour les humains notamment en raison de ses « bonnes » graisses qui le composent.

Chez les chiens, les avis divergent.

En effet, si certains vétérinaires estiment que l’avocat est un aliment toxique, d’autres affirment qu’une petite quantité peut leur être bénéfique.

Dans cet article, nous vous proposons de découvrir quels sont les dangers potentiels de la consommation de l’avocat par le chien, les symptômes d’une intoxication à l’avocat et que faire si votre chien en a mangé.

Les dangers de l’avocat pour le chien

Avant de parler des dangers de l’avocat, il est d’abord utile de connaître ses différentes parties ainsi que les valeurs de chacune d’entre elles. L’avocat est composé du noyau, de la peau et de la pulpe.

Le noyau et la peau contiennent une toxine appelée persine.

Cet acide aminé est dangereux pour de nombreux animaux, comme le cheval ou les oiseaux, et toxique chez les chiens, mais uniquement en grandes quantités. C’est cette toxine qui est responsable des symptômes d’intoxication à l’avocat chez le chien.

Si vous voulez faire plaisir à votre animal, nous vous conseillons donc d’enlever le noyau et la peau de l’avocat avant d’offrir une ou deux petites tranches de ce fruit à votre chien, même s’il est conseillé de proscrire cet aliment de l’alimentation de vos animaux, y compris le chien.  

En effet, la pulpe est pleine de bienfaits et en petites quantités, l’intoxication est peu probable et peut offrir de nombreuses propriétés au chien.

Par ailleurs, l’ingestion du noyau d’avocat peut provoquer une obstruction et un étouffement, ce qui nécessite une intervention en urgence chez le vétérinaire.

Les symptômes d’une intoxication à l’avocat chez le chien

En grandes quantités, l’avocat peut provoquer les symptômes suivants :

  • Troubles digestifs : diarrhées, vomissements, léthargie, manque d’appétit, et dans certains cas un gonflement abdominal.
  • Troubles respiratoires et cardiaques : tachycardie, augmentation de la fréquence respiratoire voire une détresse respiratoire.
  • Inflammation de la mamelle chez les chiennes allaitantes (mammite).
  • Pancréatite dans certains cas.

Le pronostic d’une intoxication à l’avocat chez le chien est réservé dès l’apparition des symptômes cardiaques et respiratoires.

Quelle quantité d’avocat ne pas dépasser chez le chien

Il n’existe pas de dose toxique ou létale, c’est-à-dire, la dose qui présente un risque d’intoxication mais on s’accorde à dire que la quantité maximale est de 30 grammes par semaine à ne pas dépasser.

Cependant, vu les risques que présente la consommation de ce fruit, nous vous conseillons de retirer tout simplement cet aliment de la nourriture de votre animal de compagnie.

Mon chien a mangé des avocats : que faire ?

Si votre chien a consommé le fruit de l’avocatier, et si vous suspectez une intoxication, n’attendez plus et contactez immédiatement un vétérinaire.

Il n’existe pas un traitement spécifique ou un antidote mais le vétérinaire établira un traitement qui permettra à votre chien de soutenir ses fonctions vitales et récupérer rapidement.

Par ailleurs, il est important de savoir quelle partie du fruit votre chien a ingéré. S’agit-il du fruit en entier, du noyau ou juste de la pulpe ? Le vétérinaire réagira, en effet, en fonction de la partie du fruit ingérée.

En résumé, donner de l’avocat à votre chien comporte sérieusement des risques d’intoxication même si certains s’accordent à dire qu’une toute petite quantité pourrait être bénéfique. Nous vous conseillons donc de retirer simplement ce fruit de l’alimentation de votre animal de compagnie.

De plus, il existe d’autres alternatives et d’autres fruits qui peuvent offrir de bonnes sensations gustatives à votre ami à quatre pattes tels que l’ananas, la banane ou la mangue.

Related Posts

Publier un commentaire