Accueil » Alimentation » Puis-je donner du sel à mon chien ?

Puis-je donner du sel à mon chien ?

Auteur : Rémi

Votre médecin vous a surement déjà conseillé de surveiller le taux de sel dans votre alimentation vu les effets néfastes de son excès pour notre santé. Qu’en est-il du sel dans l’alimentation des chiens ? Est-il dangereux de lui en donner ? Il est bien connu que l’alimentation salée est appréciée par le chien car appétissante. Cependant, attention à l’excès de sel dans les repas de votre animal à quatre pattes.

Nous allons vous proposer dans cet article de faire le point sur les bienfaits du sel dans l’alimentation de nos amis canins et des potentiels dangers, car l’intoxication au sel peut survenir.

Le sel : indispensable dans l’alimentation du chien

Le sel ou le chlorure de sodium est un nutriment indispensable pour l’organisme du chien. En effet, il a plusieurs propriétés et bienfaits :

  • Régulation des teneurs en eau présentes dans l’organisme ;
  • Fonctionnement normal des systèmes nerveux et des organes vitaux ;
  • Améliore la digestion.

D’un autre côté, le sel dans l’alimentation des chiens améliore le goût des aliments et stimule l’appétit ainsi que la sensation de la soif.

En résumé, en quantités saines, le sel est indispensable pour l’organisme et doit être présent dans la nourriture de votre animal. Cependant, une alimentation riche en sel peut provoquer une intoxication.

L’intoxication au sel chez le chien

Même si elle peut survenir à n’importe quelle période de l’année, l’intoxication au sel chez le chien est beaucoup plus fréquente pendant les périodes de fête où l’alimentation salée est la plus accessible. De plus, le sel de déneigement est également facile d’accès pour le chien.

La dose toxique du chlorure de sodium chez le chien est de 18g par kilogramme de poids corporel. En cas d’intoxication au sel, le chien se déshydrate en particulier s’il n’a aucun accès à l’eau. Les symptômes d’une intoxication au sel chez le chien peuvent apparaitre au bout de quelques minutes à quelques heures et sont principalement :

  • Digestifs : vomissement, diarrhée abondante, douleur abdominale, hypersalivation, nausée et soif intense. 
  • Nerveux : super excitation, convulsions suivies de coma et de mort.

Les aliments salés à éviter

Pour conserver un certain équilibre dans l’alimentation de votre chien, certains aliments pourvus de teneurs élevées en sel sont à proscrire. Voici quelques exemples d’aliments salés à éviter chez votre chien :

  • Les chips ;
  • Viandes transformées ;
  • Biscuits apéritifs :
  • Les fromages ;
  • Les frites.

Cependant, il ne faut pas vous inquiéter. Si le chien a mangé en cachette ces aliments, en petites quantités, une hydratation à l’eau peut suffire mais veillez tout de même à surveiller les symptômes et le comportement de votre chien.

Mon chien a ingéré du sel : que faire ?

Si l’intoxication au sel chez votre chien est légère ou si vous repérez les symptômes cités ci-dessus, il est recommandé de lui donner à boire abondamment afin de l’hydrater. Dans le cas où l’intoxication est sévère, le chien refusera éventuellement de boire et il est essentiel de l’emmener immédiatement chez le vétérinaire.

Ce dernier établira un traitement sous forme de perfusion et de diurétiques pour faciliter l’élimination du sel de l’organisme de votre chien.

De plus, il est important d’adopter un régime alimentaire strict et faible en sel. En effet, il est conseillé d’adapter l’alimentation en fonction de la taille, de la race et de l’état de santé de votre chien. Pour les chiens souffrant de maladies cardiaques et rénales, un régime très faible en sel est requis.

Demandez conseil à votre vétérinaire pour un régime adapté en sel

Articles similaires

Publier un commentaire