Chien de Saint-Hubert

Chien des Flandres, Chien des Ardennes, Bloodhound

Le chien de Saint-Hubert est un excellent chien de chasse, utilisé également pour la recherche et aussi un excellent compagnon de vie. Ce magnifique spécimen à l’allure mélancolique et noble est un chien de famille extraordinaire. Sa constance, sa joie de vivre, sa fidélité et sa présence affective font de lui un membre de la famille à part entière. Au Royaume-Uni, certains équipages l’utilisent aujourd’hui très fréquemment pour le «Clean-Boot», ce sport de loisirs dérivé de la chasse, consistant à faire pister des coureurs par une meute. De nos jours, les équipes de Clean-Boot représentent sûrement à eux seul le plus grand réservoir de cette magnifique race de chien de travail.

Taille 58 à 69 cm
Poids 36 à 50 kg
Espérance de vie 10 à 12 ans
Perte de poils Élevée
Besoin d'exercice Élevé
Pays d’origine Belgique

Aperçu rapide du Chien de Saint-Hubert

Personnalité

  • Sensible et réservé
  • Très fidèle à son maître
  • Grande douceur avec la famille
  • Patient et dévoué

Physique

  • Massif, lourd et imposant
  • Allure très lente
  • Tête en forme de dôme
  • Superbes oreilles tombantes et longues

Santé

  • Habituellement en bonne santé
  • Yeux à surveiller
  • Aucune pathologie particulière

La personnalité du Chien de Saint-Hubert

Sensible et réservé, le Chien de Saint-Hubert est le chien d’un seul maître. Il est très fidèle.

Ce chien digne et très noble est d’une grande douceur avec tous les membres de sa famille, grands ou petits. Patient et dévoué, c’est un excellent compagnon pour les enfants.

La femelle est plus facile à vivre que le mâle, surtout en famille. Comme le mâle possède généralement un plus fort caractère, il lui faut une éducation plus ferme et plus musclée sans jamais être agressive ni violente. L’éducation doit se faire tout en douceur.

Obéissant et très calme, ce chien est très persévérant dans ce qu’il entreprend. Il n’est pas agressif mais il est parfois méfiant envers les inconnus.

chien de saint-hubert personnalité

Le physique de cette race

chien de saint-hubert

Massif, lourd, imposant et d’une allure très lente, le Chien de Saint-Hubert est malgré tout le plus puissant chez les chiens courants.

Son expression lui donne une majesté et une allure remarquable. Malgré sa lourdeur apparente, sa silhouette laisse transparaître sa douceur et sa grande gentillesse.

Taille

Entre 58 et 69 cm (22.83 à 27.17 pouces) pour le mâle
Entre 58 et 69 cm (22.83 à 27.17 pouces) pour la femelle

Poids

Entre 36 et 50 kg (79.37 à 110.23 livres) pour le mâle
Entre 36 et 50 kg (79.37 à 110.23 livres) pour la femelle

Couleur

Sa robe est rousse ou noire et rousse.

Poil

Son poil est court, dense et lisse.

Morphologie

Sa tête est en forme de dôme à la peau tombante. Ses yeux sont d’une couleur brun foncé ou couleur noisette et en forme de losange.

Ses superbes oreilles tombantes sont longues et papillotées. Sa truffe est généralement noire. Sa longue queue est portée en courbe élégante.

Selon la nomenclature FCI, cette race de chien appartient au groupe 6, section 1 et porte le #84

Les caractéristiques du Chien de Saint-Hubert

Ce chien convient-il à votre mode de vie ?

Chaque race de chien possède ses caractéristiques. Le caractère réel d’un chien peut toutefois varier d’un individu à l’autre à l’intérieur d’une même race.

Découvrez si le Chien de Saint-Hubert est votre chien idéal grâce à notre quiz.

Cela vous prendra moins de 3 minutes !

Faites le quiz
Vie en appartement
Bon premier chien
Supporte la solitude
Tolère le climat froid
Tolère le climat chaud
Affectueux
Amical avec les enfants
Amical avec les étrangers
Amical avec les autres animaux
Perte de poils
Niveau de bave
Facile d'entretien
Santé robuste
Facile à éduquer
Intelligent
Tendance à aboyer
Tendance à mordiller
Protecteur
Instinct à chasser une proie
Esprit aventurier
Niveau d'énergie
Intensité du jeu
Besoin d'exercice
Joueur

Conseils à propos de ce chien

Ce chien à l’allure si particulière, doux et tranquille peut vivre dans une maison accompagné de sa famille sans problème.

Il est cependant conseillé d’avoir un grand jardin où il pourra effectuer son exercice quotidien.

Comme il a tendance à devenir expert en destruction et en escapade, il est préférable que le jardin soit clos et dénué d’objets de grande valeur.

Une surveillance régulière est essentielle dans son cas car il aura tendance à profiter de la moindre occasion pour s’enfuir ou détruire ce qui l’entoure.

Il est primordial de l’éduquer très tôt de façon ferme et sans violence. Il déteste celle-ci et elle peut l’amener à se montrer agressif si elle lui est imposée.

Le chien de Saint Hubert possède un odorat extraordinaire totalement supérieur à celui des autres chiens.

Suivre une piste pour lui est facile et peut s’avérer très utile dans certaines occasions. Il est donc conseillé d’ajouter ce volet à son éducation.

La santé du Chien de Saint-Hubert

Très puissant et très robuste, le Chien de Saint-Hubert jouit habituellement d’une excellente santé.

Les yeux sont à surveiller afin d’éviter l’irritation mais aucune pathologie n’est reliée à la race.

TOILETTAGE

Sa robe ne nécessite aucun entretien particulier. Un léger brossage de temps à autre mais une inspection régulière de ses oreilles tombantes et de ses yeux est préférable.

Son histoire et ses origines

Originaires de Belgique, les ancêtres de ce chien de chasse auraient apparemment été élevés par Saint-Hubert, un saint chrétien ayant vécu au VIIe siècle.

La race éponyme proviendrait de cette époque, même si les premières descriptions du Chien de Saint-Hubert sont attribuées à Gaston Phébus dans son «Livre de chasse».

Selon la légende, Dieu aurait apparu à Saint-Hubert alors qu’il avait déserté la journée d’un vendredi saint pour courir les bois afin d’y pratiquer son sport favori, la chasse.

Suite à cette apparition, Saint-Hubert changea de vie de façon radicale. Après sa mort, les moines décidèrent de conserver la race de chien qu’il avait créée de son vivant. Six magnifiques exemplaires furent remis au roi de France chaque année pour la vénerie royale.

Le Chien de Saint-Hubert fut par la suite délaissé au profit de nouvelles races que les vendeurs qualifiaient de plus rapides.

Suite à la mort de Saint-Hubert, une fête fut instaurée en Belgique afin de lui rendre hommage annuellement. Cette fête annuelle est accompagnée d’une bénédiction des chiens qui est devenue aujourd’hui une tradition. Chaque 3 novembre, le Saint-Hubert est ainsi fêté à Tervuren où les chiens y sont bénis en son honneur.

La race faillit disparaître totalement après la Révolution française mais elle connut une renaissance sous l’ère de Napoléon III. Le comte Jean-Emmanuel Hector Le Couteulx de Canteleu y fut pour beaucoup dans la recrudescence du Chien de Saint-Hubert. La race lui doit donc son renouveau de l’époque.

Publier un commentaire