Dogue de bordeaux

Le Dogue de bordeaux est doux, attachant calme et affectueux. D’un naturel protecteur, il se fâchera seulement s’il est certain que le danger est réel. Autrement, il sera amical et très sociable. Ce chien magnifique supporte difficilement d’être séparé de son maître qu’il adore et qu'il défendra si nécessaire.

Taille 58 à 68 cm
Poids 40 à 80 kg
Espérance de vie 8 à 10 ans
Perte de poils Modérée
Besoin d'exercice Modéré

Personnalité

  • Très calme et égal
  • Sociable et amical
  • Attachant et attentif
  • Curieux et très courageux

Physique

  • Très puissant
  • Bien musclé
  • Silhouette très impressionnante

Santé

  • Robuste et puissant
  • Excellente santé
  • Rarement malade
  • Aucune maladie en particulier

La personnalité du Dogue de bordeaux

Sa réputation comme chien de défense ou comme chien de garde n’est plus à faire, mais elle définit mal le véritable caractère de ce magnifique molosse.

Doté d’un caractère calme et égal, le Dogue de Bordeaux est sociable et amical. Attachant, attentif, curieux et courageux, ce magnifique spécimen est très attaché à sa famille.

Il cherchera évidemment à la protéger des dangers mais c’est également un excellent compagnon de jeu pour tous, petits et grands et il n’aboiera qu’en cas de nécessité ou de grave danger.

D’un tempérament généralement doux mais protecteur, il sera méfiant aux premiers abords mais une fois que le maître a manifesté son approbation, tout visiteur sera bien accueilli.

Il a parfois tendance à se montrer dominant envers les autres chiens. Les expériences positives multipliées lors de sa croissance l’amèneront à développer son tempérament qui sera alors équilibré et très agréable. Malgré son instinct protecteur, il est rarement agressif.

L’éducation doit cependant être adéquate afin de bien contrôler son instinct naturel de protection. Une fois qu’il a décidé que le danger existe vraiment, il sera difficile à retenir si son éducation ne s’est pas faite de façon ferme et constante.

dogue de bordeaux personnalité

Le physique de cette race

dogue de bordeaux

Ce chien très puissant, mais non géant, est d’allure plutôt harmonieuse et bien musclée. Doté d’une silhouette très impressionnante, le Dogue de Bordeaux dégage une grande impression de puissance et de robustesse. Son physique laisse transparaître de nombreuses caractéristiques athlétiques.

Taille

Entre 60 et 68 cm (23.62 à 26.77 pouces) pour le mâle
Entre 58 et 66 cm (22.83 à 25.98 pouces) pour la femelle

Poids

Entre 60 et 80 kg (132.28 à 176.37 livres) pour le mâle
Entre 40 et 70 kg (88.18 à 154.32 livres) pour la femelle

Couleur

Sa robe est uniforme et de couleur acajou ou fauve.

Poil

Son poil est très doux, court et fin.

Morphologie

Sa tête est très massive et ridée au niveau du museau avec des babines très tombantes. Ses yeux sont de couleur noisette ou jaune. Ses oreilles sont tombantes. Sa truffe est apparentée à la couleur de sa robe. Sa queue est en forme de crochet, en J, et elle est tombante.

Selon la nomenclature FCI, cette race de chien appartient au groupe 2, section 2 et porte le #116

Les caractéristiques du Dogue de bordeaux

Ce chien convient-il à votre mode de vie?

Chaque race de chien possède ses caractéristiques. Le caractère réel d’un chien peut toutefois varier d’un individu à l’autre à l’intérieur d’une même race.

Vie en appartement
Bon premier chien
Supporte la solitude
Tolère le climat froid
Tolère le climat chaud
Affectueux
Amical avec les enfants
Amical avec les étrangers
Amical avec les autres animaux
Perte de poils
Niveau de bave
Facile d'entretien
Santé robuste
Facile à éduquer
Intelligent
Tendance à aboyer
Tendance à mordiller
Protecteur
Instinct à chasser une proie
Esprit aventurier
Niveau d'énergie
Intensité du jeu
Besoin d'exercice
Joueur

Photos du Dogue de bordeaux

Conseils à propos de ce chien

L’air libre est très bénéfique à ce grand molosse mais il doit tout de même bénéficier d’une présence humaine régulière car il a besoin d'être proche de son maître.

Il préférera le jardin mais les incursions fréquentes dans la maison le rendront totalement heureux.

Comme il n’est pas très sportif, un maître sédentaire ou celui préférant les promenades tranquilles au jogging quotidien lui conviendra parfaitement.

Il est très résistant mais son endurance est limitée et le jardin lui conviendra parfaitement pour s’épanouir. Il n’a nullement besoin de grands espaces pour assouvir son exercice qui ne sera pas très intensif.

Il sera heureux tant qu’il pourra bénéficier d’un espace extérieur à proximité de son maître.

La santé du Dogue de bordeaux

Ce chien robuste et puissant possède une excellente santé et est très rarement malade. Aucune tare génétique n’est présente dans son pedigree.

Comme tous les gros chiens, sa croissance devra bénéficier d’une bonne alimentation riche en protéines afin de favoriser son bon développement mais aucune maladie particulière n’affecte le Dogue de Bordeaux.

Comme tous les molosses, il faut le protéger en cas de grande chaleur et lui éviter les exercices trop intenses.

TOILETTAGE

La robe à poil court du Dogue de bordeaux peut bénéficier d’un léger brossage de temps à autre afin d’éliminer les poils superflus.

Son histoire et ses origines

Ce molosse aux origines françaises serait arrivé au pays par les guerriers asiatiques à l’époque des grandes invasions.

De multiples croisements seraient à l’origine du résultat actuel du Dogue de Bordeaux. Même si elle vit le jour en 1926, la race fût menacée de disparition au XXe siècle pour revenir en force vers 1972.

Utilisé au départ pour garder le bétail, ramener le gibier, garder les environs et pour participer aux célèbres combats de chiens de l’époque, le Dogue de Bordeaux fût également le fidèle compagnon des soldats de guerre.

Comme la majorité des molosses européens provenant à l’origine d’Asie et ayant subi de multiples croisements en territoire européen, le Dogue de Bordeaux ne fait pas exception.

Cette race très ancienne daterait au moins du Moyen-Âge dont les premiers témoignages s’apparenteraient à l’image d’une tour gothique, prenant place sur l’église de Carcassonne, décorée d’une tête de Dogue qui aurait été érigée au XIVe siècle.

Les écrits relatent les exploits du Chien d’Aquitaine dont les trois types seraient Bordelais, Parisien et Toulousain. Le Dogue de Bordeaux d’aujourd’hui serait apparemment issu du Bordelais de cette époque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page