American Staffordshire Terrier

Calme et docile, il sera un excellent chien peu importe l’endroit où il vivra. L’American Staffordshire Terrier n’a besoin qu’une main douce et ferme, un bon exercice et toute l’affection de la famille pour devenir le meilleur des compagnons.

Taille
43 à 48 cm
Poids
20 à 35 kg
Espérance de vie
10 à 15 ans
Perte de poils
Faible
Besoin d'exercice
Modéré

Aperçu rapide du American Staffordshire Terrier

Physique

  • Extraordinaire puissance
  • Allure très musclée
  • Poil dur, serré et très court
  • Yeux ronds de couleurs foncée

Personnalité

  • Tenace, têtu et indépendant
  • Réceptif au dressage
  • Intelligent
  • Remarquable gardien sans l'agressivité

Santé

  • Aucune pathologie particulière
  • Il arrive que les ligaments croisés soient légèrement fragiles
Publicité

Physique du American Staffordshire Terrier

Ce grand chien doté d’une extraordinaire puissance possède une allure très musclée alliant tout de même grâce et souplesse. D’une belle construction musclée et bien soudée, ce chien laisse derrière lui une impression d’une grande agilité et d’une grande élégance. Elle fait partie des terriers de type bull. En France, l’American Staffordshire Terrier fait partie des races de catégorie 2.

Taille : Entre 45 et 48 cm (18 à 19 pouces) pour le mâle.
Entre 43 et 45 cm (17 à 18 pouces) pour la femelle.
Poids : Entre 25 et 35 kg (55 à 77 livres) pour le mâle.
Entre 20 et 30 kg (44 à 66 livres) pour la femelle.
Couleur : La robe de l’American Staffordshire Terrier peut être très variée. Toutes les couleurs sont admises mais le blanc ne doit pas faire plus de 80% de la robe.
Poils : Le poil de sa robe est très dur, serré et très court.
Morphologie : La tête est très large dotée de fortes mâchoiress. Les yeux ronds sont de couleur foncée. Les oreilles droites sont insérées haut, elle peuvent être coupées ou non. La truffe est généralement noire. La queue est courte mais non coupée.

Le american staffordshire terrier, selon la nomenclature FCI, appartient au Groupe 3, section 3 et porte le #286.

Personnalité du American Staffordshire Terrier

Alliant l’agilité du Terrier et la force du Bulldog, l’American Staffordshire Terrier est un chien tenace, têtu et très indépendant. Il possède une très grande énergie qu’il doit pouvoir dépenser afin de le rendre plus réceptif au dressage. Il est intelligent et c’est un grand sportif. Cet excellent chien de compagnie est également un remarquable gardien sans être agressif.

Son agressivité naturelle fût grandement éliminée par la sélection des croisements permettant à l’American Staffordshire Terrier de bénéficier d’un caractère plus doux. Cependant faisant également partie de ses gènes, l’agressivité peut réapparaître si le chien est inutilement provoqué ou s’il subit de mauvais traitements. Les méthodes cruelles et la violence sont totalement à proscrire, comme dans tous les cas, mais particulièrement chez l’American Staffordshire Terrier afin d’éviter que ses gènes d’agressivité enfouis ne refassent surface.

Son éducation doit être débutée très jeune afin de lui apprendre à socialiser avec ses congénères. Son passé de combattant faisant partie de sa nature, il peut parfois se montrer plutôt bagarreur avec les autres chiens si son éducation n’est pas adéquate.

L’American Staffordshire Terrier est un chien parfaitement équilibré, obéissant et très loyal en autant qu’il soit traité avec fermeté mais tout en douceur. Il est très affectueux et adore les enfants.

Caractéristiques du American Staffordshire Terrier

Ce chien convient-il à votre mode de vie?

Chaque race de chien possède ses caractéristiques. Le caractère réel d'un chien peut toutefois varier d'un individu à l'autre à l'intérieur d'une même race.

Publicité
Vie en appartement 2 /5
Bon premier chien 2 /5
Supporte la solitude 2 /5
Tolère le climat froid 2 /5
Tolère le climat chaud 3 /5
Affectueux 4 /5
Amical avec les enfants 4 /5
Amical avec les étrangers 4 /5
Amical avec les autres animaux 2 /5
Perte de poils 2 /5
Niveau de bave 3 /5
Facile d'entretien 4 /5
Santé robuste 3 /5
Facile à éduquer 4 /5
Intelligent 4 /5
Tendance à aboyer 4 /5
Tendance à mordiller 5 /5
Protecteur 5 /5
Instinct à chasser une proie 3 /5
Esprit aventurier 3 /5
Niveau d'énergie 3 /5
Intensité du jeu 5 /5
Besoin d'exercice 3 /5
Joueur 4 /5

Les caractéristiques sont évaluées sur une échelle de 1 à 5
où 5 signifie qu'elle est très présente chez cette race.

Adoption du American Staffordshire Terrier

Points à considérer avant d'adopter un american staffordshire terrier

  • L’American Staffordshire Terrier doit pouvoir bénéficier d’un maître doux et ferme, d’un bon exercice quotidien et d’une famille l’entourant d’une grande affection. Ce robuste chien équilibré est normalement très docile et totalement dénué d’agressivité. Très intelligent, il sera le meilleur des compagnons si son éducation est totalement dénuée de cruauté et d’agressivité. Ce chien doit demeurer essentiellement un chien de compagnie familial et nullement être dressé à l’attaque ou au combat. Ses aptitudes lui permettent un tel comportement mais le danger relié à cette forme de dressage peut amener le chien à se perdre totalement dans ce genre d’éducation inadéquate et ses grandes aptitudes peuvent alors en faire un danger potentiel. L’humain reste toujours le maître de la situation et il doit en faire essentiellement un chien de compagnie. Les chiots ne sont nullement agressifs et le maître doit continuer dans cette lignée

  • Ce chien à l’allure plutôt féroce, ressemblant grandement au Pitbull, est souvent malheureusement précédé d’une mauvaise réputation. Les ragots sur les « chiens-tueurs », tels que le Pitbull ou l’American Staffordshire Terrier, ne sont pas véridiques. Oui, ces chiens peuvent être très dangereux mais la cause principale de ce danger potentiel ne provient nullement de leur patrimoine génétique. Malheureusement les maîtres sont la principale cause de ces dangers potentiels. Un mauvais dressage doté de méthodes cruelles visant à faire remonter l’agressivité des chiens est souvent la cause de cette mauvaise réputation. Ces chiens sont dotés de grandes capacités affectives et sont aptes à devenir d’excellent chien de famille. Il suffit de les traiter et de les éduquer de façon ferme et très douce afin d’en faire de magnifique compagnon de vie. Le problème ne provient généralement pas du chien mais bien de celui ou celle qui se trouve à l’autre bout de la laisse.

Santé du American Staffordshire Terrier

Ce chien très robuste sans aucune pathologie particulière est généralement doté d’une excellente santé. Il arrive parfois que ses ligaments croisés soient légèrement fragiles mais un bon exercice quotidien suffit à lui assurer une bonne santé musculaire, physique et mentale.

Entretien

L’American Staffordshire Terrier ne nécessite aucun entretien particulier. C’est un chien très propre qu’il suffit de brosser de temps à autre.

Histoire du American Staffordshire Terrier

Contrairement aux autres Terriers, l’American Staffordshire Terrier ne provient pas de la Grande-Bretagne. Il serait plutôt originaire du Canada étant né dans les colonies anglaises d’Amérique du Nord. Ayant comme ancêtres le Blue Paul Terrier (race élevée en Écosse, à Glascow, mais disparue aujourd’hui) et le Bull-and-Terrier, l’American Staffordshire Terrier connut deux formes différentes au début des années 30. Une forme consista à former l’American PitBull Terrier tel qu’on le connaît aujourd’hui, un chien de combat à l’agressivité très développée dotée d’une maxillaire très forte. L’American PitBull Terrier n’est pas reconnu par la FCI mais il l’est par le Kennel Club américain. L’autre forme de la race consista à créer l’American Staffordshire Terrier doté d’un standard précis visant un tempérament fort mais totalement équilibré.

Ressemblant physiquement au Pitbull, l’American Staffordshire Terrier est un chien cependant totalement dénué d’agressivité, ses ancêtres étant légèrement différents de ceux du très connu et souvent mal apprécié Pitbull.

Ce n’est qu’en 1936 que la race de l’American Staffordshire Terrier fût reconnue par le Kennel Club américain et elle ne fit son apparition en France qu’en 1984.