Basenji

Nyam-Nyam, Terrier du Congo, Chien de Khéops

Ce surprenant spécimen à l’allure plutôt particulière est un excellent chien de compagnie. Cette très vieille race grandement utilisée pour la chasse au petit gibier anciennement est aujourd’hui majoritairement un compagnon de vie. Malgré tout, le Basenji demeure un chien primitif au grand besoin d’exercice. Il aime le soleil et sa chaleur ainsi que la compagnie de sa famille et leurs jeux.

Taille 38 à 43 cm
Poids 9 à 11 kg
Espérance de vie 10 à 13 ans
Perte de poils Faible
Besoin d'exercice Faible

Personnalité

  • Propre et très amical
  • Déteste la solitude
  • Adore jouer avec les enfants
  • Très attentif

Physique

  • Construction légère
  • Ossature fine
  • Air aristocratique
  • Gènes ancestraux provenant d'Afrique

Santé

  • Aucune pathologie particulière
  • Robuste

La personnalité du Basenji

Ce chien à l’allure primitive possède d’excellentes aptitudes pour la chasse. Il est très propre et très amical et malgré qu’il soit un tantinet indépendant, il déteste la solitude. Il est affectueux mais lorsqu’il le décide seulement et il adore jouer avec les enfants.

Il n’est pas très docile et a tendance à suivre la piste une fois qu’il l’a flairée mais il est tout de même facile à dresser. Il est très attentif et son attention porte majoritairement sur la surveillance de son territoire. Il cherche une hauteur pour se percher et y restera pour éventuellement protéger son environnement.

Il n’est pas très aboyeur. Fait assez particulier, le son émis par le Basenji ressemble plus à des vocalises tyroliennes qu’à des aboiements.

Il est assez remuant mais il s’adapte à la vie citadine tant qu’il bénéficie d’un espace d’exercice régulièrement. Il est indépendant et il autorisera les marques d’affection à sa guise lorsque lui le décidera. Cependant, malgré son apparente indépendance, il supporte très mal la solitude. Il préfère la compagnie de sa famille à la solitude.

basenji personnalité

Le physique de cette race

basenji

De petite taille, le Basenji possède une construction légère dotée d’une ossature fine lui donnant un air plutôt aristocratique. Haut sur pattes, sa silhouette n’est pas sans rappeler ses gènes ancestraux lui provenant des chiens sauvages de l’Afrique centrale.

Taille

Entre 38 et 41 cm (14.96 à 16.14 pouces) pour le mâle
Entre 41 et 43 cm (16.14 à 16.93 pouces) pour la femelle

Poids

Entre 9 et 11 kg (19.84 à 24.25 livres) pour le mâle
Entre 9 et 11 kg (19.84 à 24.25 livres) pour la femelle

Couleur

Sa robe est de différentes couleurs. Noir pur et blanc, rouge et blanc, noir et feu, blanc avec des pastilles de couleur feu sont les principales couleurs retrouvées chez le Basenji.

Poil

Son poil court est serré et luisant.

Morphologie

Sa fine tête allongée est légèrement ridée sur le front et possède un stop léger. Ses yeux sont très foncés et sont en forme d’amande. Ses petites oreilles sont pointues et bien dressées. Sa truffe est généralement noire. Sa longue queue s’enroule en boucle.

Selon la nomenclature FCI, cette race de chien appartient au groupe 5, section 6 et porte le #43

Les caractéristiques du Basenji

Ce chien convient-il à votre mode de vie?

Chaque race de chien possède ses caractéristiques. Le caractère réel d’un chien peut toutefois varier d’un individu à l’autre à l’intérieur d’une même race.

Vie en appartement
Bon premier chien
Supporte la solitude
Tolère le climat froid
Tolère le climat chaud
Affectueux
Amical avec les enfants
Amical avec les étrangers
Amical avec les autres animaux
Perte de poils
Niveau de bave
Facile d'entretien
Santé robuste
Facile à éduquer
Intelligent
Tendance à aboyer
Tendance à mordiller
Protecteur
Instinct à chasser une proie
Esprit aventurier
Niveau d'énergie
Intensité du jeu
Besoin d'exercice
Joueur

Photos du Basenji

Conseils à propos de ce chien

Comme ses habitudes sont plus félines que canines, le Basenji est très propre et peut très bien vivre en appartement. Cependant, il aura tout de même besoin d’un grand espace pour y faire son exercice régulièrement.

Comme il déteste le vent et les courants d’air, une fois l’exercice terminé, il appréciera grandement un coin douillet dans la maison. Il aura cependant tendance à se percher, un peu comme un chat, et à faire sa toilette lui-même en se léchant.

Son éducation doit lui être prodiguée très tôt. Elle demande de la douceur mais de la fermeté afin qu’il sache obéir au premier commandement. Comme il a tendance à suivre les pistes flairées, une bonne éducation lui permettra d’être ramené à l’ordre rapidement.

La santé du Basenji

Aucune pathologie particulière n’affecte la race du Basenji. Il a survécu pendant des millénaires au beau milieu des savanes et des forêts africaines. C’est un chien particulièrement robuste.

TOILETTAGE

Il peut être brossé de temps en temps mais aucun entretien vraiment particulier n’est nécessaire. Il a une tendance féline à se laver lui-même en se léchant fréquemment et il s’installe même souvent comme le chat, c’est-à-dire qu’il s’allonge les pattes croisées.

Son histoire et ses origines

Originaire du Congo en Afrique centrale, le Basenji proviendrait des chiens sauvages africains dont le nom fut relié à la tribu congolaise, les Bashingi.

Race très ancienne existant depuis des milliers d’années, le Basenji aurait même existé à l’époque des pharaons. Plusieurs représentations ressemblant au Basenji furent découvertes dans plusieurs tombeaux égyptiens.

Certaines inscriptions dateraient de plus de 5 000 ans. Ramenée par les colons anglais et arrivée en Grande-Bretagne en 1895, la race connut un franc succès en Angleterre et aux États-Unis. Elle fit son entrée en France vers 1966 et le standard fut instauré en 1988. C’est en 1991 que son premier club vit le jour.

Il serait apparemment l’ancêtre des Terriers selon certains d’où son surnom de Terrier du Congo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page