Doberman

L’image du Dobermann est depuis toujours celle d’un chien redoutable et agressif. Le cinéma s’en sert toujours comme chien de garde et rarement comme bon toutou familial, ce qui contribue à augmenter la crainte vis-à-vis la race. Il faut démystifier le fictif du réel et voir dans ce superbe spécimen canin un merveilleux chien de famille tout à fait capable de défendre les siens en cas de besoin mais également capable d’affection, d’une grande fidélité et d’un comportement familial adéquat. Le Dobermann n’est nullement un monstre même s’il est toujours personnifié ainsi. Il peut facilement le devenir s’il est laissé à lui-même mais dans le cas contraire, il sera le plus merveilleux des compagnons.

Taille 63 à 72 cm
Poids 35 à 45 kg
Espérance de vie 10 à 13 ans
Perte de poils Modérée
Besoin d'exercice Modéré

Physique

  • Musclé, élégant et très gracieux
  • Tout en force
  • Poil très serré, lisse et court
  • Plusieurs couleurs possible

Personnalité

  • Grande force de caractère
  • Très affectueux et familial
  • Fidèle et dévoué
  • Compagnon très agréable

Santé

- Cataractes
- Dysplasie

Physique du Doberman

doberman

Taille

Entre 68 et 72 cm (* à * pouces) pour le mâle
Entre 63 et 68 cm (* à * pouces) pour la femelle

Poids

Entre 40 et 45 kg (* à * pouces) pour le mâle
Entre 35 et 38 kg (* à * pouces) pour la femelle

Couleur

La robe peut être de couleurs différentes; le standard accepte le noir et feu, le fauve et feu, le bleu et feu ainsi que le brun et feu.


Poil

Le poil du Dobermann est serré, lisse et court, il ne possède aucun sous poil.


Morphologie

Sa tête est plutôt de forme légèrement allongée. Ses yeux sont foncés. Les oreilles sont souvent coupées et en forme triangulaire, sinon elles sont tombantes. Sa truffe est noire.
Sa queue est généralement coupée.


Selon la nomenclature FCI, cette race de chien appartient au groupe 3, section 1 et porte le #143

Personnalité du Doberman

D’une grande force de caractère, le Dobermann nécessite une bonne éducation. Son maître doit être ferme et cohérent et doit s’assurer de faire bénéficier son chiot d’une excellente socialisation, comme la majorité des chiens d’ailleurs. Le respect est très important dans l’éducation et le chien doit apprendre très tôt qui est le vrai maître de la maisonnée. Un maître qui respecte son Dobermann et sait se faire respecter de lui, aura un chien fidèle et heureux.

Utilisé à grand escient comme chien d’attaque, il est très courageux, rapide, très actif et doté d’une capacité offensive exceptionnelle. Il ne recule devant rien. C’est également un grand sportif et un athlète possédant une grande endurance sur les longues distances. Il déteste la solitude et il a besoin de compagnie pour demeurer équilibré et heureux. Le Dobermann toujours attaché dans la cour du garage et laissé à lui-même peut facilement devenir une arme redoutable.

Malgré son allure redoutable, ce chien est très affectueux et très familial. Particulièrement attaché à son milieu de vie et à sa famille, il protégera les siens contre tous. C’est un excellent chien avec les enfants et s’il se sent apprécié de tous, il sera fidèle et dévoué. Autant ce chien peut devenir redoutable laissé à lui-même autant lorsqu’il vit en meute, il devient un merveilleux compagnon très agréable.

Doberman

Caractéristiques du Doberman

Ce chien convient-il à votre mode de vie?

Chaque race de chien possède ses caractéristiques. Le caractère réel d’un chien peut toutefois varier d’un individu à l’autre à l’intérieur d’une même race.

Vie en appartement
Bon premier chien
Supporte la solitude
Tolère le climat froid
Tolère le climat chaud
Affectueux
Amical avec les enfants
Amical avec les étrangers
Amical avec les autres animaux
Perte de poils
Niveau de bave
Facile d'entretien
Santé robuste
Facile à éduquer
Intelligent
Tendance à aboyer
Tendance à mordiller
Protecteur
Instinct à chasser une proie
Esprit aventurier
Niveau d'énergie
Intensité du jeu
Besoin d'exercice
Joueur

Conseils à propos du Doberman

Ces chiens sont très vifs et très actifs, ils ont donc besoin d’une maisonnée où l’exercice fera partie du quotidien. Un Doberman, qui dépense bien son énergie, sera un chien heureux et fidèle. Il faut être patient et constant dès son plus jeune âge et lui assurer une bonne éducation. Ce chien possède une grande force et une capacité offensive hors du commun, c’est pourquoi son maître doit pouvoir le contenir en tout temps.

Il adore sa famille et sera toujours prêt à la protéger en toutes occasions. Il faut donc lui procurer l’éducation adéquate afin qu’il demeure aux aguets mais qu’il sache également qui est le maître de la meute. Il ne doit jamais devenir dominant, il doit rester soumis afin d’éviter les conflits potentiels. Ce chien de meute respectera son chef de meute tant et aussi longtemps qu’il saura être présent et très affectueux avec lui.

Santé du Doberman

Le Dobermann n’a pas de problème de santé particulier. C’est un chien robuste possédant généralement une excellente santé. Les cataractes et la dysplasie font parfois partie des maladies potentielles mais pas plus particulièrement qu’une autre race. Évidemment sa robe ne lui permet pas de supporter les grands froids et son tempérament très actif, malgré sa grande endurance, le rend plus vulnérable lors de grandes chaleurs car il ne sait pas quand s’arrêter. Il faut donc veiller pour la déshydratation potentielle dans ces cas-là.

TOILETTAGE

Dû à sa robe au poil court et lisse, le Dobermann ne nécessite aucun entretien physique particulier. Un brossage régulier, sans être trop fréquent, fera amplement l’affaire. Il faut cependant le protéger du froid et faire attention lors des journées de grandes chaleurs vu son caractère vigoureux et actif.

Ses oreilles, si elles ne sont pas coupées, seront à surveiller afin d’éviter les infections potentielles. Si elles sont tombantes, il est alors préférable de les nettoyer régulièrement.

Histoire du Doberman

Créé vers la fin des années 1860, le Doberman ou Dobermann, les deux appellations sont acceptées, résulterait apparemment du croisement entre le Rottweiler et le Pinscher allemand, d’où son surnom de Doberman Pinscher. La genèse de la race parle également de ‘’chiens de boucher’’ à l’origine du croisement. Le Dobermann est le nom provenant du premier éleveur et le Doberman est le nom utilisé le plus couramment et mentionné dans le dictionnaire. Ce serait vers 1870 que le percepteur d’impôts, Frédéric Louis Dobermann, aurait opté pour un chien de garde combatif et courageux pour l’accompagner dans ses déplacements. Il devait souvent transporter de fortes sommes d’argent, dû à son métier, et il désirait une protection adéquate pour ses nombreux déplacements. Comme il s’occupait également de la fourrière locale à l’époque, il choisit tout naturellement le chien pour sa protection et le Dobermann fût ainsi créé. Les premiers spécimens étaient trapus et beaucoup plus petits possédant une encolure courte à la tête massive.

Ce n’est que vers 1900 que le premier standard de la race actuelle fût créé. Avant cela, certaines améliorations furent apportées au premier Dobermann mais son élégance d’antan lui fût donnée par un éleveur nommé Goller qui permit alors à la race d’entrer au Cercle allemand du chenil. En Allemagne, la race connut rapidement une très grande popularité. Le Dobermann fût utilisé pendant les deux guerres mondiales. On apprenait aux chiens à ramper, à supporter les détonations et à ne pas aboyer. Certains chiens restaient muets même une fois blessés.

Il fût d’abord apprécié en Allemagne puis dans les autres pays voisins, puis dans le monde entier par la suite. Vers 1908, les Américains continuèrent l’amélioration de la race et lui donnèrent encore plus d’élégance et ce n’est qu’en 1912, que les Canadiens enregistrèrent le Dobermann comme race officielle.

Retour haut de page