mon chien ne fait pas ses besoins en promenade

Mon chien ne fait pas ses besoins en promenade : pourquoi et comment y remédier ?

Vous sortez régulièrement votre chien et pourtant, il ne fait pas ses besoins en promenade. Il préfère votre parquet ou pire, vos tapis ! Comment expliquer cette attitude ? Est-il en train de se venger ? Comment y remédier ? 

Mon chien ne fait pas ses besoins dehors : pourquoi ? 

Les raisons qui poussent votre chien à ne pas faire ses besoins lors de sa promenade sont diverses. Il y a cependant une distinction très claire à faire entre un chiot encore non propre (qui n’a encore jamais fait ses besoins dehors régulièrement) et un chien qui était propre et a changé son comportement (il s’est arrêté de faire ses besoins).

Mon chiot n’a jamais été propre

Il peut arriver que votre chien fasse ses besoins en extérieur, mais il lui arrive aussi de le faire chez vous, ou en intérieur. Ceci peut être dû aux raisons suivantes :

  • L’apprentissage de la propreté n’est pas complètement acquis : plusieurs mois peuvent être nécessaires ;
  • Il ne sait pas se retenir : les chiots âgés de moins de 6 mois ne peuvent parfois pas se retenir pendant une trop longue période ;
  • Les émotions (le stress, l’excitation…) l’empêchent de se retenir
  • Il oublie de faire ses besoins en extérieur car il est distrait, excité…

Mon chien a été propre mais ne fait plus ses besoins dehors

Alors même que votre chien a été propre (avec vous ou avec son précédent maître), son comportement a changé. Il refuse désormais de faire ses besoins en extérieur. Les causes possibles sont les suivantes :

  • Il a été victime d’un événement en extérieur (stress, attaque…)
  • Vous avez raccourci ses promenades ces derniers temps
  • Il a été en refuge et vous venez de l’adopter

Comment remédier à cette situation ?

mon chien se retient de faire pipi

Chaque situation évoquée ci-dessus implique de votre part une réponse différente. 

Votre chiot n’a pas appris la propreté et/ou arrive de refuge

Ce n’est pas parce que votre chiot a été propre une fois qu’il le sera à chaque fois : comme tout apprentissage canin, la propreté nécessite répétition et patience ! Si vous réalisez que l’apprentissage n’est pas acquis, reprenez les bases. Augmentez la fréquence des promenades, félicitez et ainsi de suite. 

Si votre chien arrive de refuge, ses repères peuvent avoir été perturbés. Prenez le temps de reprendre avec lui l’apprentissage de la propreté : augmentez la fréquence des promenades pour le mettre en confiance, félicitez-le et faites de longues promenades pour que ses promenades ne soient pas dédiées qu’à ses besoins. 

Votre chiot ne sait pas se retenir et/ou ses émotions l’en empêchent

Avant l’âge de 6 mois, certains chiots ne savent pas encore se retenir pendant longtemps – bien qu’ils puissent avoir acquis la propreté et savoir ce qu’ils ont droit, ou pas, de faire. 

Dans ce cas, pas d’inquiétude, la situation va se réguler d’elle-même. 

Si vous en avez la possibilité, augmentez la fréquence des promenades – ou espacez-les différemment – de façon à éviter de mettre votre chien en difficulté

Ne grondez pas votre chien ! Votre chien ne fait pas de bêtise quand il fait ses besoins, il n’a pas la capacité de faire autrement. Le gronder ou lui mettre la tête dans son pipi n’y changera rien. 

L’excitation fait oublier ses besoins à votre chien et/ou votre chien est stressé en extérieur

L’extérieur, avec ses odeurs, ses possibilités d’interactions et ses nouveautés, est un immense terrain de jeu pour un chiot. A contrario, pour un chien plus ou moins âgé, il peut être un endroit de stress immense. 

Que votre chien soit dans la première ou la deuxième situation, la solution est similaire. Emmenez votre chien en extérieur dans un lieu calme et peu fréquenté. Faites-lui une promenade assez longue afin qu’il ait le temps de se calmer et de profiter de sa promenade. Vous pouvez aussi prendre avec vous un jouet qu’il apprécie – pour le canaliser ou le rassurer. Ce doudou aura pour impact de le distraire. 

En faisant durer assez longtemps sa promenade, vous lui donnerez l’opportunité de faire ses besoins en extérieur. Félicitez-le quand cela se produit ! 

À nouveau, gronder n’est pas la bonne solution. Si votre chien est sujet à de fortes émotions, gronder n’aura pas d’autres effets qu’augmenter encore son agitation. 

Les sorties spécifiquement dédiées aux besoins

Les promenades de la première heure (ou de la dernière heure) sont très souvent dédiées uniquement aux besoins – c’est d’autant plus le cas si vous habitez en appartement. 

Dans ce cas, comment gérer le retour à la maison ? Faut-il que le chien assimile “balade” avec “besoins” ? Cela ne risque-t-il pas d’avoir un impact sur son comportement ? (Pas de besoin pour faire durer plus longtemps la promenade, notamment.)

De façon générale, il n’est pas problématique d’avoir une (ou deux) sortie(s) spécifiquement dédiée(s) aux besoins. Votre chien sera complètement capable d’assimiler le but de ces sorties. Cet apprentissage viendra cependant avec du temps et de la confiance : si vous faites trois balades quotidiennes et qu’une seule d’entre elle est courte et dédiée aux besoins, il n’aura aucun problème à l’accepter.

Si, au contraire, vous ne lui faites que des promenades dédiées aux besoins, très courtes et peu distrayantes, il risque d’en pâtir et de faire des bêtises – destruction, malpropreté… 

Pour conclure, plusieurs causes peuvent faire que votre chien ne fasse pas ses besoins en promenade. Il est nécessaire de comprendre ces raisons avant de tenter d’y apporter une solution. Plus encore, gronder n’est pas la solution : cela risque simplement d’empirer les choses en le stressant plus que nécessaire. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Wanimo publicité
Retour haut de page