Brachet tyrolien

Chien courant du Tyrol, Toroler Bracke, Tyrolean Hound

Le Brachet tyrolien est un chien aux multiples fonctions qui peut faire le bonheur de bien des propriétaires. Son grand besoin d’exercice est vital et doit être pris en considération. Cet animal, doux et affectueux, passionné et confiant, équilibré et résistant, était grandement prisé par les empereurs de l’époque et bien des propriétaires comprennent pourquoi aujourd'hui.

Taille 42 à 50 cm
Poids 18 à 20 kg
Espérance de vie 12 à 13 ans
Pays d’origine Autriche

Aperçu rapide du Brachet tyrolien

Personnalité

  • Passionné et amical
  • Doux et confiant
  • Équilibré et résistant
  • N'abandonne jamais

Physique

  • Silhouette plus longue que haute
  • Constitution forte et musclée
  • Allure saine et robuste
  • Lignes longues et très harmonieuses

Santé

  • Aucune pathologie particulière
  • Rarement malade

La personnalité du Brachet tyrolien

Passionné, amical, doux, confiant, équilibré et très résistant, le Brachet tyrolien, prisé également pour la recherche, est déterminé et n’abandonne jamais.

Affectueux avec tous, il est extrêmement patient même avec les enfants. Intuitif et intelligent, il apprend rapidement et est donc facile à éduquer.

brachet tyrolien personnalité

Le physique de cette race

brachet tyrolien

Ce chien de taille moyenne est pourvu d’une ossature solide et d’une constitution forte et musclée. L’allure saine et robuste du Brachet tyrolien laisse transparaître une grande confiance en lui.

Sa silhouette plus longue que haute, inscriptible dans un rectangle, possède des lignes longues et très harmonieuses.

Taille

Entre 44 et 50 cm (17.32 à 19.69 pouces) pour le mâle
Entre 42 et 48 cm (16.54 à 18.90 pouces) pour la femelle

Poids

Entre 18 et 20 kg (39.68 à 44.09 livres) pour le mâle
Entre 18 et 20 kg (39.68 à 44.09 livres) pour la femelle

Couleur

La couleur de sa robe est d‘un magnifique noir et feu ou majoritairement fauve. Pour les robes à nuances de fauve, le rouge, rouge jaune, rouge cerf sont acceptés mais dans des teintes plus sombres que claires.

Pour les robes à couleur noir et feu, les taches feu sont peu délimitées sur l’abdomen, les membres, le poitrail et la tête. Les deux variétés de robe peuvent être dotées de taches blanches sur les membres et les pieds, dans la région du sternum, sur le poitrail et en collier.

Poil

Son double poil, doté d’un sous poil, est plus grossier que fin.

Morphologie

Sa tête au crâne légèrement bombé est d’un découpé plutôt sec. Ses yeux grands et ronds sont d’une belle couleur marron foncé. Ses larges oreilles sont arrondies au bout. La truffe est noire. La longue queue atteint pratiquement le jarret. Elle est portée haut en action.

Selon la nomenclature FCI, cette race de chien appartient au groupe 6, section 1 et porte le #68

Prix d’achat et budget mensuel

Prix d’achat d’un chiot Brachet tyrolien : entre 500 € et 800 €
Ces prix d’achat sont purement indicatifs et peuvent varier selon l’éleveur

Conseils à propos de ce chien

Idéal pour la chasse en montagne et en forêt, le Brachet tyrolien n’est pas vraiment un citadin. Élevé et créé pour les terrains difficiles et les grands espaces, il a besoin de beaucoup d’exercice et de grand air pour être heureux et rester ce chien doux et gentil tous les jours.

Son caractère doux et amical en fait un excellent chien de famille. Il est affectueux et il aime tout le monde. Son caractère équilibré est constant et sa grande confiance en lui, lui permet d’être calme et équilibré, ce qui en fait un excellent compagnon pour tous les enfants, même les plus jeunes.

La santé du Brachet tyrolien

Aucune pathologie particulière n’est directement reliée à la race du Brachet tyrolien. Ce chien robuste est rarement malade et il jouit généralement d’une bonne santé et d’une bonne longévité.

TOILETTAGE

Il est préférable de surveiller régulièrement ses longues oreilles et il est dûment recommandé de le brosser d’une façon régulière, surtout au retour de la chasse. Aucun autre entretien particulier n’est nécessaire dans son cas.

Son histoire et ses origines

Descendant directement du chien courant celtique, le Brachet tyrolien était déjà utilisé à l’époque de Maximilien 1er, empereur du Tyrol vers les années 1500.

Le premier standard aurait été rédigé en 1896 et la race aurait été officiellement reçue en 1908.

Ce type de Brachet existait alors en plusieurs variétés mais seulement les spécimens de couleur fauve ou noir et feu ont survécu. Celui de petite taille fut totalement écarté vers les années 1944.

Maximilien l’utilisait pour ses grandes aptitudes pour la chasse et principalement pour son talent de limier. Les limiers de l’empereur étaient toujours choisis parmi les élevages du Brachet tyrolien. C’est ainsi qu’en témoignent les livres de chasse de l’empereur de l’époque.

Grandement apprécié pour la chasse, il est également efficace pour la recherche au sang sur tous les types de gibier blessé. De nos jours, il est également reconnu pour ses belles qualités de chien de compagnie.

Publier un commentaire