Grand Basset Griffon Vendéen

Malgré sa légère tendance à l’entêtement, le Grand Basset Griffon Vendéen est plutôt sage et obéissant, si le maître est à la hauteur de son tempérament. Bien éduqué, il fait un formidable compagnon autant pour la famille que pour la chasse. Ce grand chasseur est devenu aujourd’hui un chien de compagnie hors pair très apprécié.

Taille 39 à 44 cm
Poids 18 à 20 kg
Espérance de vie 12 à 14 ans
Pays d’origine France

Aperçu rapide du Grand Basset Griffon Vendéen

Personnalité

  • Affectueux et fidèle
  • Loyal et plutôt obéissant
  • Courageux
  • Nature très sociable

Physique

  • Structure plutôt allongée
  • Silhouette élégante et harmonieuse
  • Allure générale très agréable
  • Grands yeux ovales foncés

Santé

  • Plutôt robuste
  • Rarement malade
  • Aucune tare génétique
  • Aucune pathologie particulière

La personnalité du Grand Basset Griffon Vendéen

Affectueux, fidèle, loyal et plutôt obéissant, il lui arrive tout de même d’être têtu. Ce rapide, courageux et passionné petit chasseur est doté d’un excellent, mais fort caractère et d’une nature très sociable.

L'éducation du Grand Basset Griffon Vendéen doit tenir compte de son fort tempérament et son maître doit bien le dominer.

Rapide et tenace à la chasse, il est plutôt affectueux, sociable et calme en famille. Très attaché à son maître, il est généralement assez docile mais il reste doté d’un fort tempérament qu’il est important de bien maîtriser dès son plus jeune âge.

Ce petit chien fidèle et adorable est sociable avec tout le monde, ce qui en fait un piètre gardien mais un excellent compagnon de vie.

grand basset griffon vendéen personnalité

Le physique de cette race

grand basset griffon vendéen

La structure plutôt allongée de ce chien de petite taille lui donne une morphologie de Basset, et des membres droits.

Sa silhouette élégante est très harmonieuse. Son ossature bien développée laisse transparaître sa capacité au travail. Son allure générale est très agréable à regarder.

Taille

Entre 40 et 44 cm (15.75 à 17.32 pouces) pour le mâle
Entre 39 et 43 cm (15.35 à 16.93 pouces) pour la femelle

Poids

Entre 18 et 20 kg (39.68 à 44.09 livres) pour le mâle
Entre 18 et 20 kg (39.68 à 44.09 livres) pour la femelle

Couleur

La couleur de sa robe peut varier.

Le blanc et noir (noir à bandes blanches), le noir et roux (noir marqué de roux), le noir et sable (noir à taches de couleur sable), le blanc et orange (fauve à bandes blanches), le tricolore (fauve à robe noire et bandes blanches), le sable charbonné, le sable à taches blanches et le fauve charbon sont toutes des possibilités acceptables.

Poil

Le dur poil n’est pas trop long, il est plat mais jamais laineux ni soyeux.

Les franges sont acceptables, mais elles ne doivent pas être trop abondantes. Les sourcils sont généralement très prononcés mais ne recouvrent pas l’œil.

Morphologie

Le crâne est convexe et le stop bien marqué. Les grands yeux de forme ovale sont foncés.

Les jolies oreilles étroites sont souples et fines et elles doivent généralement dépasser l’extrémité de la truffe.

La truffe est toute noire. La queue d’une bonne longueur est portée légèrement incurvée ou en lame de sabre.

Selon la nomenclature FCI, cette race de chien appartient au groupe , section et porte le #

Prix d’achat et budget mensuel

Prix d’achat d’un chiot Grand Basset Griffon Vendéen : entre 700 € et 900 €
Ces prix d’achat sont purement indicatifs et peuvent varier selon l’éleveur

Photos du Grand Basset Griffon Vendéen

Conseils à propos de ce chien

Idéal pour la chasse au lapin, il est capable de le suivre et de le débusquer très facilement grâce sa petite taille.

Il est bien gorgé, rapide et très courageux et il voue une véritable passion pour la chasse.

Bien adapté aux territoires de moyenne surface, il peut facilement pénétrer tous les fourrés, même les plus épineux.

Le Grand basset griffon vendéen est le plus rapide de tous les bassets.

La fermeté et la volonté sont nécessaires au maître pour mener à bien son éducation. Elle doit être adéquate afin de bien le dominer et lui inculquer les interdits à respecter.

En revanche, sa socialisation est innée et ne cause généralement aucune difficulté d’apprentissage.

Il est compatible avec touts les types de propriétaires. Même s’il fut créé à la base pour la chasse, il est de plus en plus utilisé comme chien de compagnie.

Il peut faire le bonheur de tous tant qu’il bénéficie d'exercice quotidien. Ce n’est nullement un chien sédentaire, malgré sa petite taille.

La santé du Grand Basset Griffon Vendéen

Plutôt robuste, il est rarement malade et jouit généralement d’une très bonne santé.

Sa longévité est également très acceptable. La race n’est heureusement affectée par aucune tare génétique ni pathologie particulière.

TOILETTAGE

Afin de maintenir sa robe toute en bonne santé et toute en beauté, il est recommandé de le brosser régulièrement.

Ses oreilles doivent également faire l’objet d’une inspection régulière. Aucun autre entretien particulier ne lui est cependant nécessaire.

Son histoire et ses origines

Originaire de France, il fut créé au XIXe siècle à partir du Grand griffon vendéen par le comte d’Elva. Par la suite, le type fut fixé par Paul Dezamy.

Recherchant des sujets à jambes droites, le but visé par sa création était d’obtenir un chien de chasse pouvant prendre un lièvre à courre. Paul Dezamy avait compris que pour obtenir un tel résultat, il lui fallait à la base des chiens d’une taille minimale.

La race a connu une grande notoriété durant tout le XIXe siècle. C’est le Grand basset griffon vendéen qui, selon le comte Le Couteulx de Canteleu, fut la race la mieux travaillée et avec le plus de bon sens autant par l’échange de reproducteurs qu’avec la sélection.

Les principales priorités alors travaillées furent l’amélioration de la santé, la vigueur, la force et le train.

Le club de la race fut créé en 1907, par Paul Dezamy. Par la suite, Abel Dézamy reprit la succession de son beau-père à la tête du club et poursuivit les progrès en établissant certains standards pour continuer l’amélioration de la race déjà débutée par le fondateur du club.

Abel fut secondé par son fils Hébert en 1967 qui prit plus tard la relève de son père, soit en 1975. Vers 1999, le standard officiel de la race fut fixé.

Chien d’arrêt pour la chasse au lièvre fut son premier usage mais il fut également utilisé par la suite pour la chasse au lapin, au sanglier ainsi que pour tous les types de gibiers à poil.

Ce chien courant peut courir après le gibier non blessé ou poursuivre à l’odorat le gibier blessé. Le Grand Basset Griffon Vendéen est compatible avec toutes les situations familiales et maintenant il est surtout utilisé comme chien de compagnie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Wanimo publicité
Retour haut de page