Griffon fauve de Bretagne

Utilisé d’abord pour la chasse, il fait également un excellent compagnon de vie. Sa joie de vivre, sa patience, son affection, sa présence et sa fidélité en font un super chien de compagnie. Ses formidables et diverses aptitudes en font un chien adorable pouvant exécuter de multiples tâches pour les chasseurs de même que pour les familles.

Taille
47 à 55 cm
Poids
18 à 22 kg
Espérance de vie
13 à 14 ans

Aperçu rapide du Griffon fauve de Bretagne

Physique

  • Construction solide et rustique
  • Aspect osseux et musclé
  • Poil lisse et dur
  • Queue portée en faucille

Personnalité

  • Affectueux et doux
  • Équilibré et courageux
  • Tenace et débrouillard
  • Appliqué et obéissant

Santé

  • Robuste et rustique
  • Pas souvent malade
  • Parfois touchés par les otites
  • Aucune maladie congénitale particulière
Publicité

Physique du Griffon fauve de Bretagne

Ce chien de taille moyenne possède une construction solide et rustique offrant une grande résistance et une belle robustesse. Son aspect osseux et musclé lui confère un air plus bourru que noble. Sa constitution est très bien adaptée physiquement pour les terrains difficiles et pour bien résister aux épisodes de chasse. Son aspect général laisse entrevoir un chien plus travailleur que distingué. Chasseur d’abord et avant tout, ce gentil chien facile à guider et à apprivoiser est un excellent chien de chasse pouvant travailler sur les terrains les plus difficiles. Passionné, actif, rapide et très résistant, il est de plus doté d’une belle gorge et d’un nez fin ajoutant à ses belles aptitudes de chien de chasse dans l’âme.

Taille : Entre 50 et 55 cm (20 à 22 pouces) pour le mâle.
Entre 47 et 52 cm (19 à 20 pouces) pour la femelle.
Poids : Entre 18 et 22 kg (40 à 49 livres) pour le mâle.
Entre 18 et 22 kg (40 à 49 livres) pour la femelle.
Couleur : La couleur de la robe peut varier entre le rouge et fauve, le brun et le froment doré.
Poils : Le long poil est lisse et dur.
Morphologie : La tête est dotée d’un corps plutôt allongé au stop peu accusé. Les yeux sont d’un joli marron foncé. Les oreilles se terminant en pointe sont attachées au niveau de la ligne de l’œil. Généralement, elles n’atteignent pas tout à fait l’extrémité de la truffe. La truffe est d’un beau marron foncé ou totalement noire. La queue est portée en faucille.

Le griffon fauve de bretagne, selon la nomenclature FCI, appartient au Groupe 6, section 1 et porte le #66.

Personnalité du Griffon fauve de Bretagne

Affectueux, équilibré, doux, courageux, tenace, débrouillard, appliqué, efficace, obéissant et très sociable, le Griffon fauve de Bretagne est un excellent chien au caractère très facile et plutôt adorable.

Il s’adapte facilement mais il est tout de même doté d’un bon tempérament. Son éducation se doit d’être adéquate et ferme.

Jadis pour le loup, maintenant plus précisément pour le sanglier et le renard, c’est un chien de chasse intelligent, obstiné, dynamique et téméraire. C’est un habile chien courant.

En famille, il est docile et affectueux. Il montre un attrait particulier pour les enfants avec lesquels il aime bien passer du temps. Il est toujours très patient avec eux. Il est d’ailleurs compatible avec tous les membres de la maisonnée.

Adoption d'un Griffon fauve de Bretagne

Vous possédez un élevage de Griffons fauves de Bretagne ou connaissez un bon éleveur de cette race?

Aidez-nous à proposer des éleveurs consciencieux et respectueux de la race à tous ceux désirant adopter un Griffon fauve de Bretagne dans votre région.

Trouver un bon éleveur pour son futur chien n'est pas toujours une tâche facile. Les petites annonces sont malheureusement trop souvent le repaire des usines à chiot. C'est pourquoi, qu'en plus de nos recherches et vérifications, nous tenons compte des expériences personnelles de nos utilisateurs dans notre sélection des meilleurs éleveurs.

Conseils à propos du Griffon fauve de Bretagne

Points à considérer avant d'adopter un griffon fauve de bretagne

  • Il peut vivre à peu près n’importe où mais il préfère le monde rural avec les grands espaces à celui de la ville avec les gratte-ciels. Il peut vivre en famille mais il peut également vivre en meute dans un chenil et ce, sans aucun problème car il est très sociable avec ses congénères.

  • Malgré le fait qu’il soit facile et sociable, il a parfois tendance à être indépendant et il a besoin d’une bonne éducation précoce et le maître doit être ferme et bien s’imposer pour en faire un excellent chien obéissant. Sa socialisation doit également être précoce.

Santé du Griffon fauve de Bretagne

Robuste et rustique, il n’est pas souvent malade. Il jouit plutôt généralement d’une excellente santé. Aucune véritable maladie congénitale n’affecte la race. Certains spécimens sont parfois touchés par les otites mais ce ne sont que quelques cas plutôt isolés. Leur longévité est également bien appréciable.

Entretien

Chasseur passionné, il est préférable de vérifier régulièrement ses jolies oreilles, surtout après un épisode de chasse. Sa jolie robe lisse nécessite également un bon brossage régulier afin de la maintenir propre, belle et en santé. Aucun autre entretien plus particulier n’est nécessaire dans son cas.

Histoire du Griffon fauve de Bretagne

En provenance de la France, plus précisément de la région de la Bretagne comme son nom l’indique, le Griffon fauve de Bretagne est une des plus anciennes races de chiens courants provenant du territoire français. Au XIVe siècle, une meute de ce type de chiens existait déjà appartenant à un certain Huet des Ventes.

Ce Griffon fut grandement utilisé pour chasser le loup jusqu’au XIXe siècle. Lorsque le loup commença à disparaître de la Bretagne, la race perdit alors de sa popularité. Par la suite, vers 1949, Marcel Pambrun décida de créer le Club du Fauve de Bretagne.

La place de la race semble maintenant acquise parmi les chiens courants français et ce, depuis les années 1980 où Bernard Vallée eut l’impulsion d’inclure le Basset fauve de Bretagne au Club comprenant alors des Griffons et des Bassets.

Ce chien courant utilisé d’abord pour chasser le loup fut par la suite utilisé pour la chasse au chevreuil, au sangler, au lièvre et au renard. Il peut facilement courir après le gibier non blessé ou poursuivre à l’odorat le gibier blessé. Il possède de belles aptitudes comme chien de chasse mais il a également de très belles qualités comme chien de compagnie.