Lakeland Terrier

Patterdale Terrier, Fell Terrier, Wetsmorland Terrier, Working Terrier

Au XIXe siècle, il existait alors plusieurs noms différents pour le représenter. En passant par le Working Terrier, le Fell Terrier, le Patterdale Terrier au Westmorland Terrier, il est officiellement devenu en 1912 Le Lakeland-terrier et est demeuré ainsi par la suite.

Taille 34 à 38 cm
Poids 7 à 8 kg
Espérance de vie 13 à 15 ans
Perte de poils Faible
Besoin d'exercice Faible

Personnalité

  • Intrépide
  • Gai et vif
  • Sûr de lui
  • Toujours en éveil

Physique

  • Compact et bien proportionné
  • Allure laissant transparaître sa vivacité
  • Belle impression sympathique et amicale
  • Poil dur et dense

Santé

- Aucune maladie congénitale
- Aucune tare particulière
- Rarement malade

Personnalité du Lakeland Terrier

Il peut vivre partout et avec tous les types de propriétaires. Il fait un agréable compagnon pour toute la famille. Il est très joueur avec les enfants et adore tous les membres de la maisonnée sauf les autres animaux de compagnie avec lesquels il n’apprécie pas vraiment la cohabitation.

Sociable et affectueux avec sa famille, il est très réservé avec les étrangers pouvant même être agressif si l’intrusion est caractérisée. Il commence toujours par la dissuasion mais si elle ne fonctionne pas, il n’aura aucun problème à se servir de son agressivité pour défendre les siens. Généralement calme et équilibré, il avertit d’abord mais il s’assure néanmoins que son avertissement est bien respecté.

Têtu et plutôt opiniâtre, il lui faut une bonne éducation ferme, adéquate et à la mesure de son fort tempérament. La rigueur doit être présente mais en excluant toute forme d’injustice, car elle lui est tout simplement intolérable. Son éducation doit être entreprise le plus tôt possible de même que sa socialisation ne devant pas amplifier sa réserve naturelle des étrangers déjà bien présente dans son caractère.

lakeland terrier personnalité

Physique du Lakeland Terrier

lakeland terrier

Taille

Entre 35 et 38 cm (13.78 à 14.96 pouces) pour le mâle
Entre 34 et 37 cm (13.39 à 14.57 pouces) pour la femelle

Poids

Entre 7 et 8 kg (15.43 à 17.64 livres) pour le mâle
Entre 7 et 8 kg (15.43 à 17.64 livres) pour la femelle

Couleur

La robe est admise dans plusieurs possibilités de couleurs, dont le noir et feu, le bleu et feu, le rouge, le rouge grisonné, le froment, le marron, le bleu ou le noir. Elle est parfois dotée de petites taches blanches sur le poitrail et les pieds.

Poil

Le dur poil de sa robe est dense et résiste très bien aux intempéries. Il est doté d’un bon sous poil bien soyeux.

Morphologie

La tête possède une allure très raffinée au crâne bien plat. Les yeux sont généralement d’une belle couleur d’un noisette très foncé. Les petites oreilles sont en forme de V étant attachés ni trop haut, ni trop bas et elles sont portées avec vivacité. La truffe de son large museau est marron ou noire selon la couleur de la robe.
La queue, généralement écourtée, est portée joyeusement. Au naturel, elle est bien proportionnée au reste du corps.

Selon la nomenclature FCI, cette race de chien appartient au groupe 3, section 1 et porte le #70

Caractéristiques du Lakeland Terrier

Ce chien convient-il à votre mode de vie?

Chaque race de chien possède ses caractéristiques. Le caractère réel d’un chien peut toutefois varier d’un individu à l’autre à l’intérieur d’une même race.

Vie en appartement
Bon premier chien
Supporte la solitude
Tolère le climat froid
Tolère le climat chaud
Affectueux
Amical avec les enfants
Amical avec les étrangers
Amical avec les autres animaux
Perte de poils
Niveau de bave
Facile d'entretien
Santé robuste
Facile à éduquer
Intelligent
Tendance à aboyer
Tendance à mordiller
Protecteur
Instinct à chasser une proie
Esprit aventurier
Niveau d'énergie
Intensité du jeu
Besoin d'exercice
Joueur

Conseils à propos du Lakeland Terrier

Formidable chien de chasse, il est doté d’une grande force et d’une agressivité mesurée nécessaire à l’affrontement des proies plus fortes et plus grosses que lui. Il est très agile et peut facilement sauter sans élan. Il est parfait pour accompagner tous les chasseurs mais son agressivité au travail peut parfois occasionner des bagarres avec les autres chiens.

Ce merveilleux spécimen canin, autrefois très apprécié pour la chasse, est aujourd’hui très prisé comme chien de compagnie. Ses merveilleuses qualités de chien de compagnie, d’alarme et de protection font qu’il est de plus en plus utilisé dans ce genre de fonctions.

Magnifiquement adapté au climat rigoureux de sa région natale et résistant aux intempéries, il peut facilement vivre à l’extérieur comme à l’intérieur.

Santé du Lakeland Terrier

La race ne souffre d’aucune maladie congénitale et aucune tare particulière ne lui est attribuée. Les spécimens sont rarement malades jouissant généralement d’une excellente santé. Les sujets sont aptes à supporter des températures très froides étant habitués au dur climat de leur région d’origine. Le Lakeland-terrier vit très longtemps.

TOILETTAGE

Sa robe est facile d’entretien. Un bon brossage de temps à autre suffit à lui assurer une belle allure et une propreté essentielle. Cependant les chiens d’exposition nécessitent un peu plus de travail, le poil devant être épilé au moins deux à trois fois par année. Pour les autres, aucun autre entretien plus particulier n’est cependant nécessaire.

Histoire du Lakeland Terrier

Originaire du nord de la Grande-Bretagne, plus précisément du Westmorland et du Cumberland dans les années 1800, il se nommait autrefois le Patterdale Terrier. Il provient du résultat obtenu par le croisement du Old English Terrier, du Border-Terrier, du Dandie Dinmont Terrier et du Bedlington.

La région des lacs était à l’époque peuplée de nombreux renards dévorant les lapins, les poules et autres gibiers. Les terres inaccessibles à cheval rendaient la chasse aux renards très difficile. Les anglais décidèrent donc de créer une race de chien pouvant les accompagner dans la chasse au renard mais à pied. Ces anciens chiens chasseurs sont les ancêtres du Lakeland Terrier, son nom lui provient d’ailleurs du détroit formé par les lacs de ces régions de la côte anglaise. La nécessité, et non pour le sport comme la plupart des autres chiens de la catégorie du Terrier, fut la raison principale visée par la création de cette catégorie bien spécifique de Terrier.

Le Kennel Club anglais l’a reconnu en 1921 et c’est en 1934 qu’elle fit son entrée officielle au Kennel Club américain. Elle est également reconnue par la FCI.

C’est un véritable Terrier dans l’âme, il fait donc un excellent chien de chasse polyvalent pouvant pénétrer dans les terriers pour indiquer où se trouve le gibier ou tout simplement le déloger. Il possède également de belles aptitudes pour la compagnie, la garde et l’alarme.

Partager cet article :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page