Malamute de l'Alaska

Particulièrement apprécié comme chien de traîneau pour sa puissance et sa grande endurance mais moins rapide que les autres de sa catégorie, le Malamute de l'Alaska est aujourd’hui essentiellement un chien de compagnie ou un chien d’exposition.

Taille 56 à 66 cm
Poids 32 à 43 kg
Espérance de vie 10 à 12 ans
Perte de poils Élevée
Besoin d'exercice Élevé
Pays d’origine États-Unis

Aperçu rapide du Malamute de l'Alaska

Personnalité

  • Nature plutôt indépendante
  • Patient avec les enfants et bon joueur
  • Intelligent et réceptif à l’éducation
  • Instinct de prédateur

Physique

  • Puissant, solide, fort et musclé
  • Endurance exceptionnelle
  • Robe peut être de toutes les couleurs allant du gris au noir mais le blanc doit être présent sur les pattes

Santé

  • Dysplasie coxo-fémorale
  • Achondroplasie
  • Alopécie X
  • Polyneuropathie

La personnalité du Malamute de l'Alaska

Sociable, affectueux, doux mais pas très docile

Le Malamute de l’Alaska n’est pas différent de tous les chiens nordiques. D’une nature plutôt indépendante, il devra être éduqué en conséquence afin d’éviter qu’il ne devienne le chef de meute.

Patient avec les enfants et bon joueur, ce n’est pas toujours le cas avec ses semblables. Intelligent et réceptif à l’éducation, le Malamute de l'Alaska est facile à éduquer mais sa tendance à la dominance doit être maîtrisée adéquatement.

Il peut vivre n’importe où tant qu’il peut bénéficier de son espace vital pour son exercice. Comme il est indépendant et peu docile, il lui faut une éducation ferme où le maître s’impose en tant que chef de meute.

Comme tous les chiens nordiques, il est tout naturellement le chef de bande. Il faut lui imposer un chef de famille très tôt dans son éducation afin d’éviter qu’il n’en fasse qu’à sa tête.

malamute de l'alaska personnalité

Le physique de cette race

malamute de l'alaska

Puissant, solide, fort et musclé

Puissant, solide, fort et musclé, le Malamute de l’Alaska est doté d’une construction robuste et exceptionnelle. Son ossature forte et sa musculature très puissante en font un chien de travail hors pair. Même s’il ressemble à un «nounours» dû à sa fourrure, son physique et sa silhouette en font un chien d’une endurance exceptionnelle.

Taille

Entre 61 et 66 cm (24.02 à 25.98 pouces) pour le mâle
Entre 56 et 61 cm (22.05 à 24.02 pouces) pour la femelle

Poids

Entre 36 et 43 kg (79.37 à 94.80 livres) pour le mâle
Entre 32 et 38 kg (70.55 à 83.77 livres) pour la femelle

Couleur

La robe peut être de toutes les couleurs allant du gris au noir mais le blanc doit être présent sur les pattes et les pieds ainsi que sur la partie inférieure du corps. Les parties blanches de la tête doivent être symétriques mais peuvent présenter un masque varié.

Poil

Le poil rêche et épais est d’une longueur moyenne et il est doté d’un sous poil très fourni.

Morphologie

Selon la nomenclature FCI, cette race de chien appartient au groupe 5, section 1 et porte le #243

Les caractéristiques du Malamute de l'Alaska

Ce chien convient-il à votre mode de vie ?

Chaque race de chien possède ses caractéristiques. Le caractère réel d’un chien peut toutefois varier d’un individu à l’autre à l’intérieur d’une même race.

Découvrez si le Malamute de l'Alaska est votre chien idéal grâce à notre quiz.

Cela vous prendra moins de 3 minutes !

Faites le quiz
Vie en appartement
Bon premier chien
Supporte la solitude
Tolère le climat froid
Tolère le climat chaud
Affectueux
Amical avec les enfants
Amical avec les étrangers
Amical avec les autres animaux
Perte de poils
Niveau de bave
Facile d'entretien
Santé robuste
Facile à éduquer
Intelligent
Tendance à aboyer
Tendance à mordiller
Protecteur
Instinct à chasser une proie
Esprit aventurier
Niveau d'énergie
Intensité du jeu
Besoin d'exercice
Joueur

Prix d’achat et budget mensuel

Prix d’achat d’un chiot Malamute de l'Alaska : entre 800 € et 1300 €
Ces prix d’achat sont purement indicatifs et peuvent varier selon l’éleveur
Budget mensuel à consacrer à un Malamute de l'Alaska: 130 €
Le budget mensuel inclut les dépenses moyennes en nourriture et produits d’entretien (toilettage, produits antiparasites…)

Conseils à propos de ce chien

Comme il est vital pour le Malamute de l'Alaska de dépenser son trop plein d’énergie, les maîtres plus sédentaires ne sont peut-être pas à conseiller dans son cas à moins de posséder un grand jardin clôturé ou une ferme avec une grande terre où il peut s’amuser et courir en toute liberté sans danger.

Il ne faut cependant pas oublier que le Malamute de l'Alaska possède un instinct de prédateur qui peut parfois nuire à la ferme lorsqu’il est en présence de poules, de canards ou tout autre animal pouvant lui servir de proie. Son instinct naturel prend le dessus aisément dans ce genre de situation.

La santé du Malamute de l'Alaska

Ce grand chien rustique est très robuste et pratiquement jamais malade. Il jouit généralement d’une excellente santé et d’une longue longévité. Il peut résister aux températures très froides et aux intempéries et même s’il ne craint pas la chaleur, il doit pouvoir bénéficier d’un coin d’ombre en été et d’un bon bol d’eau pour éviter la déshydratation.

TOILETTAGE

Sa fourrure dense et épaisse nécessite un bon brossage régulier. Les périodes de mue sont intenses car il perd une grande quantité poils dans ces occasions et le brossage devient alors essentiel. Outre le brossage, aucun autre entretien n’est nécessaire dans son cas.

Son histoire et ses origines

Le nom du Malamute de l'Alaska provient d’une tribu indienne du nord de l’Alaska dans les hautes régions hostiles, les Mahlemuts. Vivant dans ces régions lointaines et très hostiles, la survie des gens de la tribu dépendait grandement de leurs chiens sur qui ils comptaient pour la chasse, pour le travail et pour le transport des victuailles ou pour tous autres besoins essentiels.

Résistant aux intempéries et d’une grande force, les chiens étaient traités avec respect et très bien soignés. Le Malamute de l'Alaska était très important et était considéré comme un membre à part entière de la tribu.

Le Malamute de l’Alaska est donc originaire d’Alaska comme son nom l’indique. Cette race est l’une des plus anciennes races de chiens de traîneau de l’Arctique. Il y eut certaines tentatives de croisement qui échouèrent pour de multiples raisons.

C’est au XIXe siècle que les Canadiens et les Américains situés en Alaska utilisèrent le Malamute pour le transport du courrier de l’époque. Les Américains créèrent le premier club de la race en 1935 où par la suite il fut reconnu par le Kennel Club américain au cours de la même année.

Il n’arriva en France qu’en 1960 mais son premier élevage y débuta en 1975.

Le Malamute de l'Alaska reste avant toute chose un chien de traîneau exceptionnel pour qui le travail n’a pas de fin. C’est d’ailleurs de son endurance et sa grande ténacité au travail que lui provient son surnom bien mérité de «locomotive des neiges».

Le travail de chien de traîneau n’étant plus d’actualité de nos jours, le Malamute de l'Alaska a été détrôné par des chiens nordiques plus rapides dans les courses et les épreuves de vitesse demandant des chiens plus rapides et plus agiles que lui.

Il est donc devenu par la force du temps un superbe chien d’exposition et un excellent compagnon de vie. Même si certaines considérations sont à prendre pour posséder un tel chien, le Malamute de l’Alaska a toutes les qualités nécessaires pour faire le bonheur de bien des propriétaires et ce, pendant plusieurs années.

Publier un commentaire