Petit Münsterländer

Petit Épagneul de Münster, Small Munsterländer, Kleiner Münsterlander Vorstehhund

Le Petit Münsterländer est le plus petit chien d’arrêt de son pays. Ce petit chien, aux nerfs solides, doté d’une grande réactivité à l’égard du gibier, et possédant un instinct de prédateur inépuisable, est un adorable compagnon de vie ainsi qu'un excellent chien de chasse très polyvalent. Très courageux et ne reculant devant rien, il est prêt à tout pour bien réussir son travail. Les chasseurs l’adorent et les familles l’adoptent. C’est un gentil et excellent chien, passionné par tout ce qui touche son quotidien.

Taille 50 à 56 cm
Poids 18 à 23 kg
Espérance de vie 13 à 15 ans
Pays d’origine Allemagne

Aperçu rapide du Petit Münsterländer

Personnalité

  • Attentif et amical
  • Intelligent et sociable
  • Réactif et vif
  • Énergique et courageux

Physique

  • Aspect noble et élégant
  • Construction très harmonieuse
  • Physique équilibré
  • Silhouette avec des lignes fluides

Santé

  • Oreilles à surveiller
  • Plutôt robuste et solide
  • Généralement en bonne santé
  • Aucune pathologie particulière

La personnalité du Petit Münsterländer

Attentif, amical, intelligent, sociable, réactif, vif, énergique et courageux, le Petit Münsterländer est un chien parfaitement équilibré, se montrant très amical avec tout le monde.

Il est très facile à socialiser. Son intelligence en fait un chien facile à éduquer, car il apprend très rapidement. Malgré tout, son éducation doit tout de même être ferme et adéquate.

Il adore vivre aux côtés de son maître à l’intérieur de la maison, et comme il est naturellement d’une très grande propreté, il ne cause généralement aucun problème. Il s’adapte facilement à toutes les situations familiales et à tous les types de propriétaires.

petit münsterlander personnalité

Le physique de cette race

petit münsterlander

D’un aspect noble et élégant, il est doté d’une construction puissante et très harmonieuse.

Son physique équilibré laisse entrevoir ses grandes capacités au travail, et les lignes fluides de sa silhouette complètent bien l’harmonie de son allure élégante et si particulière.

Taille

Entre 52 et 56 cm (20.47 à 22.05 pouces) pour le mâle
Entre 50 et 54 cm (19.69 à 21.26 pouces) pour la femelle

Poids

Entre 18 et 23 kg (39.68 à 50.71 livres) pour le mâle
Entre 18 et 23 kg (39.68 à 50.71 livres) pour la femelle

Couleur

La couleur de sa robe peut varier entre le marron et blanc ou le rouanné de marron (marron et blanc tacheté de marron). Des tâches fauves sur l’œil et le museau sont possibles.

Poil

Le poil, légèrement ondulé, serré et lisse de sa robe est de longueur moyenne, et adhère très bien au corps.

Morphologie

La tête au crâne plat est dotée d’un stop peu marqué. Les yeux, de taille moyenne, sont marron foncés.

Les larges oreilles, bien accolées à la tête et se terminant en pointe, sont attachées haut. Sa truffe est d’une jolie couleur marron, bien apparentée à la robe.

Sa queue, de longueur moyenne, est portée à l’horizontal en action, et elle est bien tombante au repos.

Selon la nomenclature FCI, cette race de chien appartient au groupe 7, section 1 et porte le #102

Trouver un élevage de Petit Münsterländer

Photos du Petit Münsterländer

La santé du Petit Münsterländer

Ses jolies oreilles, pendantes au repos, doivent être surveillées et inspectées régulièrement, afin de diminuer les risques d’otite.

Plutôt robuste et solide, ce joli spécimen canin jouit généralement d’une excellente santé, et est rarement malade.

Touché par aucune pathologie particulière, ni aucune maladie génétique, les spécimens sont généralement dotés d’une très belle longévité.

TOILETTAGE

Sa robe nécessite un brossage énergique au moins deux fois par semaine, afin de la maintenir propre, belle et en pleine santé.

Aucun autre entretien plus particulier ne lui est cependant nécessaire. L’entretien de sa robe est donc facile, et nécessite très peu de temps.

Son histoire et ses origines

Les origines du Petit Münsterländer remontent aux chiens d’Oysel , au Moyen-Âge, où à la base, il aurait été obtenu par des croisements entre un Setter, un Pointer, un Chien d’arrêt à poil long et certaines catégories d’Épagneuls.

Les chiens d’Oysel, de la région de Münster en Allemagne, à l’époque tenant bien l’arrêt, sachant rapporter et étant dotés d’un nez fin à toute épreuve, étaient grandement recherchés et appréciés pour la chasse dans leur pays.

Le poète Hermann Löns et ses frères, en 1906, se mirent à la recherche des derniers effectifs, plus précisément ceux de la race alors nommée «Heidebracke Rouge de Hanovre» qu’ils baptisèrent à leur tout «Épagneul de la Lande». À cette même époque, un autre élevage fut créé par le Directeur de l’école Reitmann de Burgsteinfurt en collaboration avec le Baron von Bevervörde-Lohburg.

Par la suite, en Westphalie, la variété «de Dorster» vit le jour. En 1912, l’Association des Petits Chiens d’arrêt de Münster fut créée afin d’encourager le développement de la race, ainsi que la sélection de la variété à poil long, telle que connue depuis quelques années dans la région de Münster en Allemagne. À cette époque, l’absence de standard a grandement nui à l’élevage de la race.

En 1921, le Dr Friedrich Jungklaus définit le standard officiel de la race lui permettant alors de véritablement prendre son essor. Le Petit Münsterländer est apparu en France vers 1960, et depuis l’établissement du standard, il est devenu plus populaire que son homologue canin, le Grand Münsterländer.

Ce magnifique spécimen, prisé pour la chasse, fait un excellent chien d’arrêt pouvant trouver et pointer le petit gibier. En plus de ses nombreuses qualités pour la chasse, il est doté de merveilleuses aptitudes pour la compagnie, en faisant un compagnon de vie très agréable.

Publier un commentaire