Pinscher allemand

Pinscher moyen

Il n’a pas vraiment d’affinité avec ses congénères mais si les chiots grandissent ensemble, il est alors plus facile de les faire cohabiter. Ils peuvent alors facilement devenir de grands complices d’aboiement. Autrement pour lui permettre de cohabiter, il faut s’assurer que la hiérarchie de la maison lui est d’abord très bien inculquée afin d’éviter les prises de bec à caractère de domination de la maisonnée. Ce magnifique spécimen canin, parfait chien de compagnie et excellent protecteur de la veuve et de l’orphelin, est également apte à concourir dans plusieurs disciplines sportives. Son endurance et son physique robuste en font un excellent spécimen pour les parcours d’agilité.

Taille 45 à 50 cm
Poids 14 à 20 kg
Espérance de vie 12 à 14 ans

Physique

  • Silhouette bien harmonieuse
  • Allure fière et noble
  • Mouvement très élégant
  • Belle vivacité et grande vigueur

Personnalité

  • Vif et équilibré
  • Confiant et intelligent
  • Éveillé et affectueux
  • Fidèle

Santé

- Plutôt robuste et très solide
- Rarement malade
- Aucune pathologie particulière
- Ne supporte pas le froid ou la pluie

Physique du Pinscher allemand

pinscher allemand

Taille

Entre 45 et 50 cm (17.72 à 19.69 pouces) pour le mâle
Entre 45 et 50 cm (17.72 à 19.69 pouces) pour la femelle

Poids

Entre 14 et 20 kg (30.86 à 44.09 livres) pour le mâle
Entre 14 et 20 kg (30.86 à 44.09 livres) pour la femelle

Couleur

Sa robe est unicolore pouvant varier dans toutes les nuances des couleurs rouge cerf et rouge brun allant du plus clair au plus foncé. La robe de couleur noir et feu est également possible chez certains spécimens.

Poil

Le poil ras de la robe est bien fourni, luisant et bien couché.

Morphologie

Sa tête au crâne plutôt fort est dotée d’un stop assez léger. Ses yeux foncés sont d’une forme ovale. Ses oreilles attachées haut, pendantes et repliées sont en forme de V. Sa truffe est toujours noire peu importe la couleur de sa robe. Sa queue est en sabre ou en faucille lorsqu’elle est naturelle. Elle peut également être écourtée.

Selon la nomenclature FCI, cette race de chien appartient au groupe 2, section 1 et porte le #184

Personnalité du Pinscher allemand

Vif, équilibré, confiant, intelligent, éveillé, fidèle et affectueux, le Pinscher allemand est d’un naturel plutôt méfiant surtout envers les étrangers

Très endurant, il fait un excellent compagnon pour les enfants mais il doit être bien éduqué et bien dominé par son maître afin de contrer très tôt son tempérament plutôt têtu et légèrement dominant.

Le Pinscher allemand est comme un Doberman format «bonzaï». Il en a l’aspect de même que le tempérament assez bien trempé. Très doux avec les siens, il devient très protecteur de ces derniers avec les inconnus s’aventurant sur son territoire.

Doté de grandes qualités caractérielles, il doit pouvoir bénéficier d’une bonne éducation stricte et adéquate afin de faire apparaître ses belles qualités. Non contrôlé et mal éduqué, il a tendance à être très têtu et plutôt dominant. Les notions de hiérarchie familiale doivent lui être inculquées très tôt et sa socialisation doit se faire très jeune car il a tendance à dominer les humains comme les autres chiens si personne ne s’installe en chef de meute dans la maison. Le maître doit donc être à la hauteur du fort caractère de son chien et bien lui inculquer sa place dans la hiérarchie familiale.

Posé et stable, comme le Doberman, il possède énormément d’énergie qu’il adore dépenser en compagnie des enfants. Doté d’une très grande endurance, il ne se lasse jamais et les enfants l’adorent car il est un véritable joueur tout à fait infatigable et inépuisable. Il est toujours partant peu importe l’activité ou le jeu offert.

pinscher allemand personnalité

Conseils à propos du Pinscher allemand

D’une nature sociable avec les siens mais méfiante envers les inconnus, il fait un excellent chien de garde. Il avertit à la moindre intrusion signalant toute présence par une jolie voix tonitruante. Il s’agit d’ailleurs généralement du seul événement où il se sert de sa belle voix. Son aboiement avertisseur est habituellement la seule circonstance où il aboie sans retenue. Lors de son éducation, sa méfiance des inconnus ne doit jamais être exacerbée. L’apprentissage, au contraire, doit lui apprendre à bien contrôler cette méfiance naturelle chez lui.

Il est, de préférence, un chien d’intérieur adorant le contact de sa famille. Il est compatible avec tous en autant qu’il reçoive une bonne éducation adaptée à son tempérament bien trempé. Il peut très bien vivre en appartement à la ville comme dans la grande maison de campagne sans aucun problème. Il aime l’activité et tant qu’il pourra en faire régulièrement, il pourra alors vivre n’importe où peu importe le type de propriétaire.

Santé du Pinscher allemand

Plutôt robuste et très solide, il est rarement malade. Aucune pathologie particulière ni aucune maladie génétique ou congénitale n’affectant la race, les sujets sont généralement en bonne santé et rarement malade.

Ne supportant pas très bien le froid ou la pluie, il préfère vivre à l’intérieur. Il arrive également que certains spécimens puissent être touchés par des problèmes cardiaques mais il ne s’agit nullement d’une spécificité de la race. Il arrive parfois que la mise en bas soit difficile chez certaines femelles.

TOILETTAGE

Un bon brossage régulier fait amplement l’affaire dans son cas. Son poil ras et luisant nécessite peu de temps d’entretien pour conserver l’aspect très joli de sa robe ainsi que sa grande propreté. Aucun autre entretien plus particulier ne lui est cependant nécessaire.

Histoire du Pinscher allemand

Malgré qu’il soit l’une des plus anciennes races provenant d’Allemagne, ses origines véritables sont totalement inconnues. Il posséderait néanmoins des ancêtres communs avec l’ancien Pinscher à poil dur plus connu de nos jours sous le nom de Schnauzer.

Le Pinscher allemand s’est distingué des autres dès le début par sa robe unicolore mariant joliment les nuances de ses couleurs feu ou gris-bleu. Son poil ras et la couleur unique de sa robe le distinguaient totalement des autres de sa catégorie à l’époque. Ce n’est qu’au début du XIXe siècle qu’un élevage plus sélectif fut créé.

La race fut inscrite au Livre des Origines allemand en 1880 et elle commença à sortir des frontières allemandes vers 1956 s’étant depuis très bien développée ailleurs en territoire européen. La race a bien failli disparaître après la seconde grande guerre, comme bien d’autres races canines à l’époque, mais un passionné du nom de Werner Jung assura alors sa survie et permit ainsi à la race de résister à une totale disparition.

Utilisé pour la compagnie et la garde, ce chien de taille moyenne est un excellent avertisseur usant de sa voix au moindre signe d’intrusion ou de danger potentiel. Très prisé pour la compagnie à cause de ses magnifiques aptitudes et qualités, il fait un compagnon de vie très agréable apportant une belle joie de vivre dans toute la maisonnée.

Partager cet article :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page