Puli

Berger hongrois, Chien d'eau hongrois

Malgré la réussite de sa reproduction au début du XXe siècle, ce toutou touffu aux deux manteaux torsadés, rappelant les «dreadlocks», si populaires chez certains jeunes gens de nos jours, n’a pas réussi à prendre son essor. Les effectifs sont rares, et le Puli reste encore bien peu représenté, même dans son pays natal. Autrefois utilisé par les bergers pour rassembler les troupeaux, il a troqué ses habits de chien de berger pour devenir un chien de compagnie. Malgré tous les efforts engendrés pour sauver la race, et la ramener à ses racines, le nombre de spécimens reste peu considérable encore aujourd'hui.

Taille 36 à 45 cm
Poids 10 à 15 kg
Espérance de vie 12 à 16 ans
Pays d’origine Hongrie

Aperçu rapide du Puli

Personnalité

  • Vif et dynamique
  • Gentil et intelligent
  • Docile et très affectueux
  • Véritable toutou

Physique

  • Constitution plutôt robuste
  • Ossature fine sans être trop légère
  • Plutôt sec et musclé
  • Allure unique et particulière

Santé

  • Robuste et très solide
  • Aucune maladie génétique particulière
  • Dysplasie de la hanche possible
  • Longévité très appréciable

La personnalité du Puli

Vif, gentil, intelligent, dynamique, docile et très affectueux, le Puli n’a pas seulement l’air d’un toutou, il en est véritablement un. Le Puli est un chien doté d’un excellent caractère, idéal comme chien de compagnie.

Son éducation et sa socialisation ne causent généralement aucun problème, mais elles doivent être entreprises très tôt.

Ce chien intelligent, amical et très affectueux adore tous les membres de son foyer, du plus petit au plus grand. Il fait un excellent compagnon pour les enfants, qu’il a tendance à protéger.

Un chiot peut jouer avec eux pendant des heures sans jamais se lasser. Le chien adulte devient un peu plus calme et réservé, mais il prend toujours un grand plaisir à jouer et à protéger les tout-petits.

Sociable avec sa famille, il est plutôt réservé avec les étrangers. Son instinct protecteur et son grand courage, lui provenant de ses anciennes fonctions de chien de berger, en font un excellent chien d’alarme, avisant dès la moindre intrusion sur son territoire.

Fidèle et très loyal, il a conservé ses caractéristiques de Berger, et continue à protéger et à rassembler son troupeau, soit aujourd’hui les membres de sa famille.

puli personnalité

Le physique de cette race

puli

Ce chien de taille moyenne est  doté d’une constitution plutôt robuste. Son ossature est fine, sans être trop légère, lui permettant d’être solide et rapide à la fois.

Plutôt sec et bien musclé, le Puli possède une allure unique en son genre. L’aspect de sa robe donne l’impression d’un véritable toutou, plus que celle d’un chien de travail assidu et efficace.

Malgré son allure trompeuse, le Puli possède un physique adapté pour remplir ses multiples fonctions.

Taille

Entre 39 et 45 cm (15.35 à 17.72 pouces) pour le mâle
Entre 36 et 42 cm (14.17 à 16.54 pouces) pour la femelle

Poids

Entre 13 et 15 kg (28.66 à 33.07 livres) pour le mâle
Entre 10 et 13 kg (22.05 à 28.66 livres) pour la femelle

Couleur

La couleur de sa robe peut varier entre le blanc, le noir, le noir rougeâtre, et les différentes teintes de gris.

Poil

Le poil de sa robe est très épais et très dense, à tel point qu’il est difficile pour un vétérinaire d’effectuer l'examen des différentes parties de son corps lorsque c’est nécessaire.

Le poil forme des touffes se développant en flocons fermement structurés, ou faisant des mèches de poil cordé. Le poil dit «cordé» descend et forme une ondulation très serrée. La robe à petites mèches a tendance à former de longues cordelettes.

Généralement, le poil est plus long sur les cuisses, les reins et la croupe, tandis qu’il est un peu plus court sur les pieds et la tête. Chez certains spécimens, le poil touche pratiquement le sol lorsque le chien se tient debout. La robe est également dotée d’un sous poil laineux et très doux.

Morphologie

Les yeux foncés sont de taille moyenne et de forme oblique. Les larges oreilles tombantes sont en forme de V. La truffe est toute noire.

La queue attachée, à mi-hauteur forme, une jolie boucle se rabattant sur la croupe.

Selon la nomenclature FCI, cette race de chien appartient au groupe 1, section 1 et porte le #55

Conseils à propos de ce chien

En dépit de son apparente lourdeur, le Puli est un chien très rapide et très efficace. Plutôt agile, il est capable de changer rapidement de direction, en faisant un chien plutôt apprécié dans les compétitions d’agilité.

Son éducation est facile, même si elle doit être ferme et adéquate, mais toujours empreinte de douceur.

Sa socialisation ne doit pas exacerber sa méfiance naturelle envers les inconnus, mais doit plutôt viser à la contrôler.

Le Puli doit pouvoir bouger régulièrement, car son énergie est débordante et doit être évacuée afin qu’il reste calme, réservé et amical.

Il peut vivre à peu près partout, tant qu’il peut se dépenser et bouger très fréquemment.

La santé du Puli

Le Puli est très robuste et très solide, et la race n’est affectée par aucune maladie génétique ni pathologie particulière.

Certains spécimens peuvent souffrir de dysplasie de la hanche, mais ce n’est nullement relié directement à la race. La majorité des effectifs jouissent d’une excellente santé, et sont rarement malade. Leur longévité est également appréciable

TOILETTAGE

Même si on peut croire que ce genre de robe est très long et difficile à entretenir, le Puli ne nécessite aucun entretien particulier. Au contraire, pour préserver la qualité de sa robe, il ne faut ni la brosser, ni la laver.

Même s’il est considéré comme le chien le plus touffu du monde, le Puli n’a pas besoin qu’on lui consacre trop de temps pour son entretien. Même si ce n’est pas une nécessité absolue dans son cas, la seule façon possible de travailler sa toison, pour son maître désirant un minimum d’entretien sur son chien, est de séparer sa fourrure cordée à la main.

Son histoire et ses origines

Originaire de Hongrie, le Puli descendrait apparemment des chiens asiatiques, dont les ancêtres auraient accompagné les Magyars à une certaine époque. L’Épagneul tibétain serait l’un de ses ancêtres probables, mais la race fut par la suite croisée de façon tellement incontrôlée qu’elle faillit disparaître totalement.

Au début du XXe siècle, la race originelle fut reproduite, après que certains passionnés eurent pris la décision de revenir à un chien plus proche de son ancêtre. Le tout fut totalement réussi, et le Puli reprit alors de la popularité.

Ce chien de troupeau fut, à une certaine époque, grandement utilisé pour conduire ou guider les troupeaux, avec ou sans la supervision de l’être humain.

Outre cette première utilité, il est également très utile comme chien de garde ou d’alarme, comme chien de chasse rapporteur ou tout simplement comme chien de compagnie. Il est également apprécié dans les compétitions sportives.

Ce spécimen canin à l’allure très particulière peut convenir à bien des situations familiales. Ses multiples talents en font un chien multifonction.

Publier un commentaire