Shikoku

Kochi ken, Chien de Kochi

Le Shikoku n’est pas vraiment un chien de compagnie. Créé pour la chasse, il excelle pour chasser le sanglier, mais il est également très prisé comme chien d’exposition. Sa couleur particulière lui confère une allure remarquable. Même s’il est docile et fidèle à son maître, il demeure essentiellement un chien de chasse ou d’exposition, et il aura besoin de beaucoup d’exercice pour être heureux et bien dans sa peau. Les sédentaires devraient réfléchir avant de se procurer un tel chien. Il sera peut-être plus adapté pour les sportifs que pour les autres, malgré son excellent tempérament. Le Shikoku est une race connue au Japon, mais plutôt rare ailleurs sur la planète.

Taille 43 à 55 cm
Poids 16 à 25 kg
Espérance de vie 10 à 12 ans
Pays d’origine Japon

Aperçu rapide du Shikoku

Personnalité

  • Énergique et vif
  • Résistant et tenace
  • Agile et passionné
  • Bon tempérament, docile

Physique

  • Très bien proportionné
  • Membres très développés
  • Excellente ossature
  • Allure forte et compacte

Santé

  • Rustique, solide et robuste
  • Généralement en bonne santé
  • Aucune pathologie particulière

La personnalité du Shikoku

Énergique, vif, résistant, docile, tenace, agile et passionné, le Shikoku est doté d’un bon tempérament.

Excellent chasseur, en particulier pour le sanglier, il est également très prisé comme chien d’exposition.

Très fidèle et docile, il est tout de même relativement indépendant. Patience, douceur mais aussi fermeté doivent faire partie de son éducation.

Sociable et assez docile, son éducation ne pose généralement aucun problème.

Le physique de cette race

shikoku

Très bien proportionné, ce chien de taille moyenne possède des membres très développés et bien dessinés.

Son ossature est excellente, et son allure, plutôt forte et compacte, lui donne un air unique.

Taille

Entre 49 et 55 cm (19.29 à 21.65 pouces) pour le mâle
Entre 43 et 49 cm (16.93 à 19.29 pouces) pour la femelle

Poids

Entre 16 et 25 kg (35.27 à 55.12 livres) pour le mâle
Entre 16 et 25 kg (35.27 à 55.12 livres) pour la femelle

Couleur

La robe du Shikoku varie dans les différentes teintes de sésame. Le sésame avec des poils noirs et blancs dans un mélange égal, le sésame rouge avec les poils noirs sur fond rouge et le sésame noir, où le noir prévaut largement sur le blanc sont les trois possibilités.

Poil

Le poil de la robe est droit et plutôt rêche, tandis que le sous poil est dense mais souple.

Morphologie

La tête possède un crâne plutôt large. Les petits yeux triangulaires sont écartés, et sont marrons foncé.

Les petites oreilles, droites et triangulaires, sont légèrement inclinées vers l’avant.

La truffe est noire. La longue queue forme une jolie boucle recourbée, ou bien est enroulée, selon le cas.

Selon la nomenclature FCI, cette race de chien appartient au groupe 5, section 5 et porte le #319

Conseils à propos de ce chien

Ce magnifique chien est spécialisé dans la chasse au sanglier.

Le propriétaire doit être prêt à consacrer beaucoup de temps aux promenades, surtout s’il est citadin.

Une maison avec un grand jardin où il pourra courir à sa guise est idéale pour le Shikoku.

Malgré son bon tempérament, il peut parfois être incompatible avec les très jeunes enfants.

Son caractère vif et indépendant peut lui conférer des tendances impétueuses, mais de façon générale, il s’entend bien avec tout le monde.

Les ingrédients nécessaires à son bon comportement seront la douceur, la fermeté et la patience. Ces trois éléments feront de son éducation un cocktail très réussi.

La santé du Shikoku

Chien rustique, solide et robuste, le Shikoku jouit généralement d’une excellente santé.

Aucune pathologie particulière n’affecte la race. Sa longévité est également très bonne.

TOILETTAGE

Aucun entretien particulier n’est à prévoir pour le Shikoku. Un brossage de temps à autre suffit afin de lui assurer un beau pelage en bonne santé.

Son histoire et ses origines

D’origine très ancienne le Shikoku, vivant surtout dans la région de Kochi au Japon, était majoritairement utilisé pour la chasse au sanglier.

Élevé principalement dans les régions montagneuses, il existait alors trois variétés, Hongawa, Hata et Awa. La principale variété fut celle du Hongawa, qui conserva le plus haut niveau de pureté chez la race.

Le Shikoku est considéré comme «Monument naturel» dans son pays et ce, depuis 1937.

Tenace et très agile, le Shikoku est essentiellement utilisé pour la chasse au sanglier ou comme chien d’exposition.

La robe couleur sésame est une caractéristique très particulière de son apparence, qui en fait un chien très apprécié pour les expositions canines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Wanimo publicité
Retour haut de page