Smalandsstövare

Chien courant du Smaland, Chien de Smalandsstovare

Malgré qu’il soit plus endurant que rapide, il fut pendant longtemps très apprécié par les amateurs de chasse. Les Suédois l’ont choisi comme compagnon de chasse pendant des années pour ensuite lui préférer une place dans la maison comme chien de compagnie. Agréable à vivre et très affectueux avec tous, il fait un magnifique compagnon de vie pour tous les genres de familles, qu’elles soient passionnées par la chasse ou non.

Taille 42 à 54 cm
Poids 15 à 20 kg
Espérance de vie 12 à 14 ans

Physique

  • Physique très robuste sans lourdeur
  • Grande élégance
  • Construction générale s'inscrit dans un carré

Personnalité

  • Calme et attentif
  • Intéressé et gentil
  • Puissant et fidèle
  • Affectueux

Santé

- Rustique et très robuste
- Aucune pathologie particulière
- Généralement en excellente santé
- Rarement malade

Physique du Smalandsstövare

Smalandsstövare

Taille

Entre 46 et 54 cm (18.11 à 21.26 pouces) pour le mâle
Entre 42 et 52 cm (16.54 à 20.47 pouces) pour la femelle

Poids

Entre 15 et 20 kg (33.07 à 44.09 livres) pour le mâle
Entre 15 et 20 kg (33.07 à 44.09 livres) pour la femelle

Couleur

Sa jolie robe élégante est d’une belle couleur d’un noir et feu dont toutes les nuances sont admises par le standard allant de l’ambre à l’acajou. De petites taches blanches sont possibles sur les doigts et sur le poitrail.

Poil

Le poil de sa robe est d’une longueur moyenne. Bien adhérant au corps, il est rêche étant plus grossier sur l’encolure et le dos. Son poil est également doté d’un court sous poil doux et très dense.

Morphologie

La tête possède un stop bien défini et un crâne très net. Ses yeux d’un beau brun foncé sont dotés d’une expression proche du calme absolu. Ses oreilles pendantes bien à plat au bout légèrement arrondi se redressent légèrement lorsque le chien est attentif ou intéressé. Sa truffe est toute noire. Sa longue queue est légèrement recourbée en sabre ou portée bien droite. Elle peut également être courte de naissance.

Selon la nomenclature FCI, cette race de chien appartient au groupe 6, section 1 et porte le #129

Personnalité du Smalandsstövare

Calme, attentif, intéressé, gentil, puissant, fidèle et affectueux, il a parfois tendance à être légèrement têtu. Il adore toute sa famille mais sa place à l’intérieur de cette dernière doit lui être inculquée très tôt.

Son éducation de même que sa socialisation sont relativement faciles tant qu’elles sont adéquates et bien adaptées à son tempérament.

En famille, il est sociable, gentil, calme, fidèle et très attentif à tous les membres de sa famille. Il adore les enfants et comme il est robuste et se fatigue rarement, il fait un excellent compagnon pour ces derniers pour les accompagner dans tous les jeux sans nécessairement se fatiguer pour autant. Il est compatible avec tous et il adore tout le monde.

Conseils à propos du Smalandsstövare

À la chasse, c’est un chien obstiné, robuste et puissant doté d’un excellent odorat. Bien qu’il ne soit plus utilisé pour ce sport aujourd’hui autant qu’autrefois, il demeure néanmoins très bien adapté pour tous les chasseurs cherchant un chien au grand flair et doté d’une belle résistance physique lui permettant de bien travailler dans la plupart des climats et par toutes les températures.

Sociable de nature, il n’est jamais agressif et fait un bien piètre gardien. Sa socialisation ne cause donc généralement aucun problème. Son éducation est également facile tant qu’elle est entreprise de façon précoce. La hiérarchie familiale est très importante et il doit apprendre très tôt où se situe sa place dans la maisonnée. Le maître doit donc lui assurer une éducation ferme et ne doit absolument pas négliger l’apprentissage de la place du chien dans la maison.

Excellent chien, il peut vivre à peu près n’importe où mais il n’apprécie pas vraiment la vie citadine. Son âme de chasseur lui fait préférer, et de loin, les grands espaces de la campagne où il peut courir et dépenser sa belle énergie débordante. Pour être heureux, il lui faut faire beaucoup d’exercice. Il est compatible avec tous tant qu’il peut bénéficier d’un minimum d’exercice quotidien. L’exercice fait partie de sa nature, il s’agit en fait d’un besoin vital chez la race.

Santé du Smalandsstövare

Ce chien rustique est très robuste et bien solide. Il ne souffre d’aucune pathologie particulière reliée à la race comme il n’est atteint d’aucune maladie génétique ni aucune tare congénitale. Les spécimens jouissent généralement d’une excellente santé alliant robustesse et résistance. Rarement malades, les effectifs profitent habituellement d’une très belle longévité.

TOILETTAGE

Il est préférable de brosser sa belle robe éclatante de façon régulière comme il est recommandé de vérifier et nettoyer ses jolies oreilles pendantes très régulièrement également. Son entretien est facile et ne demande que peu de temps mais il est préférable de le faire bien fréquemment. Outre les oreilles et le brossage de sa jolie toison, aucun autre entretien particulier ne lui est cependant nécessaire. Son poil étant court, sa robe est plutôt facile à maintenir propre, en santé et en beauté..

Histoire du Smalandsstövare

Provenant du Sud de la Suède, il s’agit du plus ancien de tous les chiens courants dans son pays. Au cours du XIXe siècle, il exista plusieurs variétés de chiens courants dans le comté de Smaland en Suède. Certains étaient arrivés avec les soldats revenant des deux grandes guerres ayant eu lieu entre 1611 et 1678. On pouvait y retrouver alors des chiens d’origine baltique, polonaise ou allemande qui furent par la suite croisés avec les chiens de ferme locaux, dont certains étaient de type Spitz, de même qu’avec des chiens de chasse anglais. Ces multiples nationalités canines réunies devinrent les ancêtres du Smalandsstövare. Plusieurs variétés de la race existaient alors se distinguant soit par la couleur, la longueur de la queue ou la taille de l’animal.

Au cours du siècle suivant, soit au XXe siècle, de grands efforts furent entrepris pour établir un standard unique et spécifique se rapprochant plus du type ancien de la race. Le premier standard officiel fut établi en 1921. Par la suite, l’apport de sang neuf provenant de fortes lignées de pure race fut admis et le nouveau standard définitif de la race fut établi en 1952.

Ce splendide chien courant est évidemment utilisé pour la chasse mais plus spécifiquement pour celle au renard et au lièvre. Il n’est pas utilisé pour la chasse au cerf. N’étant pas du tout un chien de meute, il préfère travailler seul. Robuste, il peut travailler par tous les temps. C’est un formidable chien pouvant courir après le gibier non blessé ou poursuivre celui blessé à l’odorat.

Aujourd’hui, même s’il demeure à la base un chien de chasse, il est de plus en plus utilisé comme chien de compagnie, fonction dans laquelle il excelle d’ailleurs de façon formidable.

Partager cet article :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page