Terre-neuve

Newfie, Chien de Terre Neuve, Newfoundland Dog, Saint-Bernard des mers

Le Terre-neuve est un chien affectueux, corpulent et très facile à éduquer. Sa taille imposante pourrait en effrayer certains mais son absence totale d'agressivité en fait un chien adapté à tous.

Taille 63 à 74 cm
Poids 45 à 70 kg
Espérance de vie 8 à 10 ans
Perte de poils Élevée
Besoin d'exercice Élevé

Personnalité

  • Douceur et patience extrême
  • Grande docilité, nullement agressif
  • Facilité d'apprentissage
  • Peut être parfois dominant

Physique

  • Corpulence hors du commun
  • Massif et très musclé
  • Fourrure dense
  • Petits yeux bruns

Santé

Il faut bien surveiller sa croissance et lui assurer la nourriture adéquate en protéines afin que son développement soit sain et solide.

La personnalité du Terre-neuve

Le Terre-neuve est doux et très patient. Malgré sa taille impressionnante, il n'est pas agressif et n'est pas très bon gardien. Il possède une grande facilité d’apprentissage et son éducation est très facile grâce à sa grande docilité.

Il peut parfois être dominant mais une bonne socialisation précoce sera très efficace pour l’habituer à cohabiter avec ses pairs.

Amoureux de l’espèce humaine, c’est un amateur de câlins et il est prêt à risquer sa vie pour sauver une personne en détresse. Ce sauveteur en mer est d’un instinct très protecteur et il ira même jusqu’à sauver celui qu’il croit en détresse en mer, même si la personne en question ne fait que s’amuser en bougeant un peu trop dans l’eau.

Ce grand cœur sur quatre pattes est l’ami incontesté de l’homme et de tous ses semblables, grands ou petits.

Le Terre-neuve est le compagnon de vie par excellence et il convient à tous par son caractère exceptionnel. À cause de sa taille, il ne peut vivre n’importe où mais avec son tempérament calme et patient, il peut devenir l’ami de tous, grands ou petits, vieux ou jeunes.

Comme il s’entend bien avec tout le monde, même les autres animaux, la cohabitation lui est très facile tant que son éducation vise à maîtriser sa légère tendance à devenir quelquefois dominant.

Son tempérament est agréable, doux et patient.

Même si ce n’est pas un chien de garde, il est évident que son immense corpulence peut suffire à repousser certains intrus mais il est facile de voir qu’il aime vraiment tout le monde.

Le physique de cette race

terre-neuve

Le Terre-neuve possède un physique plutôt impressionnant. D’une allure de grosse peluche, cet animal possède une corpulence tout à fait hors du commun. Sa grande force physique et son ossature solide n’alourdissent en rien sa silhouette.

Taille

Entre 69 et 74 cm (27.17 à 29.13 pouces) pour le mâle
Entre 63 et 69 cm (24.80 à 27.17 pouces) pour la femelle

Poids

Entre 60 et 70 kg (132.28 à 154.32 livres) pour le mâle
Entre 45 et 55 kg (99.21 à 121.25 livres) pour la femelle

Couleur

Sa fascinante robe est noire, marron ou blanche et noire.

Poil

Son poil double et résistant à l’eau est dense et lisse et sa texture est assez grosse.

Morphologie

Le poids de ce grand chien varie de 60 à 70 kg (132 à 155 livres) mâle ou femelle. Sa tête est large et très massive proportionnée au reste du corps. Ses petits yeux sont bruns et ont plutôt tendance à être enfoncés.
Ses petites oreilles retombent sur sa tête.
Sa truffe est foncée. Sa puissante queue est large et touffue.

Selon la nomenclature FCI, cette race de chien appartient au groupe 2, section 2 et porte le #50

Les caractéristiques du Terre-neuve

Ce chien convient-il à votre mode de vie?

Chaque race de chien possède ses caractéristiques. Le caractère réel d’un chien peut toutefois varier d’un individu à l’autre à l’intérieur d’une même race.

Vie en appartement
Bon premier chien
Supporte la solitude
Tolère le climat froid
Tolère le climat chaud
Affectueux
Amical avec les enfants
Amical avec les étrangers
Amical avec les autres animaux
Perte de poils
Niveau de bave
Facile d'entretien
Santé robuste
Facile à éduquer
Intelligent
Tendance à aboyer
Tendance à mordiller
Protecteur
Instinct à chasser une proie
Esprit aventurier
Niveau d'énergie
Intensité du jeu
Besoin d'exercice
Joueur

Conseils à propos de ce chien

Bien entendu, ce n’est pas un chien de maison. Le jardin, la campagne ou le bord de l’eau est l’endroit idéal où il sera totalement heureux. Comme c’est véritablement le meilleur ami de l’homme, il doit pouvoir être en contact avec les siens le plus souvent possible.

Même s’il adore l’extérieur, surtout par temps froid, il aime rester avec sa famille. Il doit donc pouvoir se faufiler dans la maison et profiter de la présence des humains de façon régulière.

Sa fourrure le protège du froid et il peut tolérer de froides températures sur terre comme en mer, mais il n’apprécie guère la chaleur.

Il est préférable qu’il puisse bénéficier d’un plan d’eau pour se rafraîchir les jours de canicule ou de grande chaleur.

La santé du Terre-neuve

Ce molosse jouit généralement d’une excellente santé. Il est fragile que les premiers mois de sa vie, comme la plupart des grandes races. Il faut bien surveiller sa croissance et lui assurer la nourriture adéquate en protéines afin que son développement rapide soit sain et solide.

Le Terre-neuve n'a aucune pathologie particulière et il jouit d’une bonne longévité.

TOILETTAGE

Son immense fourrure a besoin d’un bon brossage régulier afin de la maintenir en santé. Elle est dense et le brossage énergique sera nécessaire pour lui assurer une bonne vitalité. Vu la grosseur du chien, il faut tout de même prévoir un certain temps pour un bon brossage complet.

À cause de la densité de sa fourrure, certains corps étrangers peuvent facilement s’accrocher au poil. Il est alors préférable de les retirer immédiatement par un brossage ciblé.

Son histoire et ses origines

Originaire de l’île de Terre-Neuve au Canada, cette race descend des chiens autochtones croisés aux gros chiens de chasse à l’ours de l’île qui furent introduits en 1001 après J.-C. par les Vikings.La race du Terre-neuve fût grandement améliorée suite à l’arrivée des pêcheurs européens sur l’île de Terre-Neuve. 

Malgré l’amélioration des croisements avec d’autres races, les caractéristiques premières du Terre-neuve furent tout de même conservées. Les comportements et les traits physiques de la bête étant déjà solidement établis en 1610, au tout début de la colonisation, c’est vers le XVIIIe siècle que les Terre-neuve commencèrent à être utilisés pour tirer les troncs d’arbre abattus.

Les équipages des bateaux de pêche de l’époque comptaient les chiens avec eux comme membres à part. Ils étaient utilisés pour rapporter certains objets, monter les filets de pêche à bord du bateau et pour sauver les hommes tombés à la mer.

Certains croient que le Terre-neuve aurait comme ancêtre le Mâtin du Tibet qui serait arrivé par le détroit de Béring avec les ancêtres des Amérindiens. Cet ancêtre de tous les molosses pourrait à la base être également celui du Terre-neuve. Il est probable que les deux versions soient véridiques. Rien ne prouve le contraire.

Il est également probable que les chiens indiens furent croisés avec un Mâtin du Tibet pour en arriver au magnifique spécimen qu’est le Terre-neuve d’aujourd’hui. Cet ancêtre aurait alors, comme Otis Mason le raconte dans son «Handbook of American Indian», été utilisé pour monter la garde, tirer les traîneaux, pour la pêche, pour la chasse et également pour surveiller et tenir compagnie aux enfants. Toutes ces activités ressemblent d’ailleurs grandement à celles effectuées par le Terre-neuve d’aujourd’hui.

Peu importe les origines réelles du Terre-neuve et peu importe les chiens utilisés pour y parvenir, le chien tel qu’on le connaît aujourd’hui est l'un des plus formidables de la planète.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page