Berger blanc suisse

Calme, attentif et vigilant, le Berger blanc suisse a exactement les mêmes caractéristiques que le Berger Allemand. Certaines rumeurs laissent entendre à tort que ces chiens sont hypocrites. La réalité est qu’ils sont vigilants et ce sont d’excellents défenseurs.

Taille
55 à 66 cm
Poids
25 à 50 kg
Espérance de vie
12 à 13 ans

Aperçu rapide du Berger blanc suisse

Physique

  • Silhouette puissante et bien musclée
  • Robe uniforme et blanche
  • Poil de longueur moyenne ou longue
  • Yeux en amande obliques et foncés

Personnalité

  • Excellent caractère
  • Polyvalent
  • Dynamique et obéissant
  • Très doux, il aime tout le monde

Santé

  • Aucun pathologie particulière
  • Santé robuste
Publicité

Physique du Berger blanc suisse

Anciennement connu sous le nom de Berger Allemand, il est en tout point semblable à ce dernier. Il est un peu plus allongé mais c’est un chien robuste à la silhouette puissante et bien musclée. D’une taille moyenne, il possède l’allure du Berger Allemand mais sa jolie couleur blanche lui confère un air unique et particulier.

Taille : Entre 61 et 66 cm (24 à 26 pouces) pour le mâle.
Entre 55 et 61 cm (22 à 24 pouces) pour la femelle.
Poids : Entre 30 et 50 kg (66 à 110 livres) pour le mâle.
Entre 25 et 35 kg (55 à 77 livres) pour la femelle.
Couleur : Sa robe est totalement uniforme et toujours blanche.
Poils : Son poil d’une longueur moyenne ou longue est bien couché et très dense.
Morphologie : Sa tête cunéiforme est plutôt puissante au stop peu marqué. Ses yeux en amande sont obliques et foncés. Ses moyennes oreilles sont très droites en forme de triangle allongé avec le pavillon vers l’avant. Sa truffe est de préférence noire. Sa queue très touffue est en forme de sabre.

Le berger blanc suisse, selon la nomenclature FCI, appartient au Groupe 1, section 1 et porte le #347.

Personnalité du Berger blanc suisse

Ce magnifique chien est pour tout le monde. Il est doté d’un excellent caractère. Il est vraiment le meilleur ami de l’homme. Très polyvalent, ses grandes aptitudes de berger lui permettent d’être un chien de sauvetage, un chien de piste, un chien d’aveugle, un chien de berger, un chien d’obéissance et un excellent chien de compagnie.

Il est très dynamique et très obéissant une fois qu’il est bien dressé. Son éducation doit être précoce et vigoureuse afin de bien prévenir sa légère aversion envers les étrangers.

Même s’il est très doux et qu’il adore tout le monde, il reste à surveiller et à éduquer.

Adoption d'un Berger blanc suisse

Vous possédez un élevage de Bergers blancs suisses ou connaissez un bon éleveur de cette race?

Aidez-nous à proposer des éleveurs consciencieux et respectueux de la race à tous ceux désirant adopter un Berger blanc suisse dans votre région.

Trouver un bon éleveur pour son futur chien n'est pas toujours une tâche facile. Les petites annonces sont malheureusement trop souvent le repaire des usines à chiot. C'est pourquoi, qu'en plus de nos recherches et vérifications, nous tenons compte des expériences personnelles de nos utilisateurs dans notre sélection des meilleurs éleveurs.

Conseils à propos du Berger blanc suisse

Points à considérer avant d'adopter un berger blanc suisse

  • Doté d’un fort tempérament, il possède une légère aversion naturelle envers les étrangers. Le chiot dont l’éducation est ferme et précoce saura très bien contrôlé ses impulsions une fois adulte. Rarement agressif, il est plus protecteur que dangereux. Comme il n’est pas peureux, il ne reculera pas et il resters à protéger les siens s’il sent qu’ils sont menacés. En toutes circonstances, il réussit généralement à conserver son calme et à prendre les bonnes décisions.

  • Comme sa fourrure lui permet de s’acclimater à la plupart des climats et des intempéries, le Berger blanc suisse peut vivre à peu près n’importe où et il sera heureux tant qu’il bénéficiera d’un contact constant avec sa famille. Citadin ou campagnard, il se contentera de l’espace qui lui est attribué et en sera très heureux.

Santé du Berger blanc suisse

Aucune pathologie particulière ne touche la race du Berger blanc suisse. C’est un chien très robuste, comme le Berger Allemand d’ailleurs. Le fait qu’il soit blanc n’entache en rien sa santé et sa couleur n’est liée à aucune pathologie comme le laissent entendre certaines légendes urbaines. Il bénéficie généralement d’une excellente santé et d’une très belle longévité.

Entretien

Comme sa toison est dense, il lui faut tout de même un bon brossage régulier. Il faut prévoir un peu de temps au quotidien pour entretenir sa belle fourrure blanche.

Histoire du Berger blanc suisse

Le blanc est une couleur typique des élevages de chiens de berger. Le Berger blanc suisse est un Berger Allemand à poil blanc. Au départ, les élevages de Berger Allemand possédaient de nombreux chiens à poil blanc. Par la suite, il devint le Berger suisse pour devenir à cause de sa couleur, le Berger blanc suisse. Horand von Grafath fut le premier Berger Allemand inscrit dans le livre d’origine en 1899. Greif, le grand-père de Horand von Grafath, était tout blanc.

Avant les années 1900, il apparaît que des Bergers blancs pure race étaient alors élevés à la cour royale des Habsbourg en Alsace-Lorraine.

C’est en 1913 que le premier Berger blanc fut inscrit dans ledit livre des origines et c’est en 1933 que la couleur blanche y fut désormais interdite pour les Berger Allemand. L’être humain est parfois étrange et sans logique et suite à cette interdiction, la plupart des chiots blancs de l’époque furent tués à la naissance. La couleur justifiait alors le massacre. Qui est l’animal et qui est l’humain? La réponse est plutôt incertaine dans ces occasions.

Après cette discutable décision, les chiens blancs furent sauvés de la mort grâce aux nord-américains. En Californie, en 1964, se forma le premier club de Berger blanc pour préserver et défendre la race. Après avoir importé le premier chien en territoire américain en 1967, madame Agatha Burch vit naître Lobo White Burch le 5 mars 1966. Le Berger Allemand blanc n’étant pas encore rayé de son livre de races, l’American Kennel Club (AKC) put ainsi enregistré ce chien blanc dans le livre des origines suisse sous « Berger Allemand blanc ».

Ce n’est qu’en 2003 que la Fédération SCC reconnaîtra la race du Berger blanc suisse de façon officielle.

Ce magnifique Berger a heureusement survécu au massacre implanté suite à l’abolition de la couleur blanche chez le Berger Allemand. Décision très discutable et parfaitement inutile, ce magnifique chien au pelage d’un blanc pur est un excellent compagnon de vie et n’aurait pu exister sans l’aide de certains éleveurs possédant une belle conscience et un grand coeur. Il possède de merveilleuses qualités et comme le Berger Allemand, il est vraiment le meilleur ami de l’homme. La première image apparaissant à la mention de cette expression est majoritairement celle du Berger Allemand avec son look magnifique. À celle du Berger Allemand, il faut ajouter celle du Berger blanc suisse qui possède non seulement le look magnifique mais également le même caractère exceptionnel de ce grand et majestueux spécimen de la gent canine qu’est le Berger Allemand. Deux cousins, deux couleurs, deux chiens magnifiques qui semblent avoir été créés pour le plus grand plaisir de l’être humain.