Accueil » Santé » Accidents » J’ai donné du doliprane à mon chien : dangers et que faire

J’ai donné du doliprane à mon chien : dangers et que faire

Auteur : Rémi

Le paracétamol, le principe actif du Doliprane ou Efferalgan, est un anti-inflammatoire utilisé en médecine humaine pour soulager les symptômes de douleurs et de fièvre.

Disponible sans ordonnance, ce médicament est l’un des produits que nous retrouvons le plus dans nos armoires à pharmacie. Raison pour laquelle, il peut être tentant de vouloir donner du paracétamol à son chien fiévreux ou souffrant de douleurs. Pouvons-nous toutefois donner du paracétamol à son chien ?

Dans cet article, nous allons vous expliquer pourquoi il est déconseillé de donner du Doliprane à son chien et vous proposer d’autres alternatives pour soulager les douleurs et la fièvre chez votre animal de compagnie.

Le paracétamol : un médicament toxique pour le chien

Chez l’homme, le paracétamol ne provoque généralement pas d’intoxication (sauf en cas de surdose) en raison notamment de la présence d’enzymes hépatiques capables de dégrader ce principe actif qui est métabolisé en une molécule facilement éliminable par voie urinaire.

Ce n’est pas le cas chez le chien.

L’organisme de ce dernier n’est pas équipé en enzymes hépatiques responsables de la dégradation du paracétamol. La conséquence est l’accumulation de cette molécule dans les cellules hépatiques ce qui provoque leur destruction.

De plus, le paracétamol ingéré par le chien peut provoquer une hémolyse, c’est-à-dire la dégradation des globules rouges. Ces derniers, en raison de la modification de l’hémoglobine dans le plasma (formation de la méthémoglobine), ne peuvent plus transporter à l’oxygène au niveau des cellules ce qui provoque dans certains cas une hypoxémie et par la suite une hypoxie, qui est généralement fatale pour le chien.

Cette hémolyse provoque également la diffusion de la bile et de l’hémoglobine au niveau des tissus leur donnant une coloration jaunâtre. Le paracétamol est donc toxique pour le chien même à des doses inférieures au dosage humain. La dose toxique du paracétamol chez le chien est de 100 mg/kg de poids.

Autrement dit, si votre chien ingère un comprimé de 500 mg ou pire un comprimé de 1000 mg, ça représente donc une dose très toxique et très dangereuse pour un chien de 5 kg.

J’ai donné du Doliprane à mon chien : que faire ?

Si vous avez donné du Doliprane à votre chien ou ce dernier l’a accidentellement ingéré, il est recommandé de vous adresser en urgence chez le vétérinaire, même dans le cas d’absence de symptômes d’intoxication.

En fonction des symptômes ou du degré d’intoxication, le vétérinaire fera vomir le chien et prescrira une fluidothérapie. Dans certains cas, le vétérinaire administrera un antidote. Il s’agit généralement du N-acétylcystéine. Cet antidote pourra être associé à l’administration de la vitamine C pour lutter contre la formation de la méthémoglobine.

Il faut savoir qu’une prise en charge rapide chez le vétérinaire d’une intoxication au Doliprane chez le chien favorise l’efficacité de ce traitement.

Symptômes d’une intoxication du chien au Doliprane

En règle générale, les symptômes d’une intoxication au Doliprane apparaissent 1 à 12 heures après ingestion. Parmi ces symptômes, on peut citer les plus fréquemment observés :

  • Faiblesse généralisée, perte d’appétit ;
  • Troubles digestifs parmi lesquels : diarrhée et vomissements.
  • Douleurs abdominales ;
  • Troubles cardiaques et respiratoires (difficultés à respirer) ;
  • Muqueuses pâles ou brunes ;
  • Présence d’hémoglobine dans les urines (hémoglobinurie), couleur anormale des urines.

Soulager la fièvre et les douleurs sans Doliprane

Si votre chien a de la fièvre et des douleurs et vous voulez le soulager, il ne faut jamais lui donner des médicaments destinés à l’homme ou à d’autres espèces.

Par exemple, ne donnez pas un médicament pour chats à votre chien. Votre chien a besoin d’un médicament spécifique qui lui est adapté.

Dans ce cas, il est strictement conseillé de vous orienter chez le vétérinaire car seul ce dernier pourra réaliser un diagnostic afin de détecter la cause de ces symptômes et établira un traitement adapté qui permettra le rétablissement de votre chien.

Articles similaires

Publier un commentaire