Bouledogue français

Autres noms : Bouledogue

Ce superbe petit costaud est très apprécié comme chien de compagnie mais il peut également faire un très bon gardien et un excellent chien thérapeutique. Son bon caractère cache un côté protecteur et défenseur qui ne se mesure nullement à sa taille.

Taille
30 à 35 cm
Poids
8 à 14 kg
Espérance de vie
10 à 12 ans
Perte de poils
Modérée
Besoin d'exercice
Faible

Aperçu rapide du Bouledogue français

Physique

  • Large tête carrée et forte
  • Grands yeux ronds et foncés
  • Truffe ample
  • Queue attachée bas

Personnalité

  • Excellent caractère
  • Nullement agressif
  • Nature très douce
  • Très joueur
  • Sociable et sensible

Santé

Ce mini chien possède habituellement une bonne santé mais certaines précautions doivent mises en place pour lui permettre de bien profiter de la vie.

Publicité

Physique du Bouledogue français

Bouledogue français

Ce petit format molossoïde est tout de même un chien puissant et musclé malgré sa petite taille.

D’une allure tout à fait sympathique, il a tout du molosse mais en un modèle réduit ce qui le rend parfait pour ceux qui aiment la typologie mais pas la grande taille. Dû justement à cette taille, il est idéal pour la zoothérapie avec les malades, les retraités et même les personnes en milieu carcéral. Sa présence réduit les tensions, remonte le moral et apporte du bien-être à tous ceux qui le côtoient. Le bouledogue français est un excellent chien pour tous les genres de propriétaires.

Taille : Entre 30 et 35 cm (12 à 14 pouces) pour le mâle.
Entre 30 et 35 cm (12 à 14 pouces) pour la femelle.
Poids : Entre 8 et 14 kg (18 à 31 livres) pour le mâle.
Entre 8 et 14 kg (18 à 31 livres) pour la femelle.
Couleur : La robe du bouledogue français est variée. Elle peut être blanche, bringée et fauve uniforme ou parfois être garnie de panachure (taches) de grandeur moyenne à envahissante.
Poils : Son poil est court.
Morphologie : Sa large tête est carrée et forte rappelant celle des grands molosses. Ses grands yeux foncés sont bien ronds. Ses oreilles attachées haut sont très droites. Sa truffe est ample et s’harmonise à la robe. Sa queue attachée bas est naturellement amputée ou tordue avec une légère pointe à l’extrémité.

Le bouledogue français, selon la nomenclature FCI, appartient au Groupe 9, section 2 et porte le #101.

Personnalité du Bouledogue français

Essentiellement de compagnie, ce magnifique petit molosse est doté d’un excellent caractère. Malgré son air bourru et féroce, il n’est nullement agressif. D’une nature très douce, il est très joueur et adore faire le clown pour amuser la galerie et surtout les enfants qu’il adore littéralement.

Malgré son manque d’agressivité, c’est un excellent gardien très courageux. C’est un ardent défenseur très vigilant.

Affectueux, doux et docile, c’est un chien très intuitif et très intelligent mais légèrement possessif. Mais s’il est très sociable, il peut facilement devenir jaloux. Son éducation doit en tenir compte très tôt afin de bien canaliser son énergie pour ne pas développer cette jalousie.

Bouledogue français

Caractéristiques du Bouledogue français

Ce chien convient-il à votre mode de vie?

Chaque race de chien possède ses caractéristiques. Le caractère réel d'un chien peut toutefois varier d'un individu à l'autre à l'intérieur d'une même race.

Publicité
Vie en appartement 5 /5
Bon premier chien 5 /5
Supporte la solitude 1 /5
Tolère le climat froid 2 /5
Tolère le climat chaud 1 /5
Affectueux 5 /5
Amical avec les enfants 4 /5
Amical avec les étrangers 4 /5
Amical avec les autres animaux 4 /5
Perte de poils 3 /5
Niveau de bave 1 /5
Facile d'entretien 5 /5
Santé robuste 2 /5
Facile à éduquer 4 /5
Intelligent 3 /5
Tendance à aboyer 3 /5
Tendance à mordiller 3 /5
Protecteur 2 /5
Instinct à chasser une proie 2 /5
Esprit aventurier 2 /5
Niveau d'énergie 3 /5
Intensité du jeu 4 /5
Besoin d'exercice 2 /5
Joueur 5 /5

Les caractéristiques sont évaluées sur une échelle de 1 à 5
où 5 signifie qu'elle est très présente chez cette race.

Adoption du Bouledogue français

Points à considérer avant d'adopter un bouledogue français

  • bouledogue français couché sur son coussin

    Ce magnifique petit chien est essentiellement un chien d’intérieur. Il peut sortir faire la promenade et jouer à l’extérieur mais toujours en présence des siens. Le bouledogue français n’est pas physiquement créé pour demeurer à l’extérieur. Il doit vivre à l’intérieur. Comme sa taille lui permet de vivre à peu n’importe où; en appartement ou dans une grande maison, il n’en fera aucune différence.

    Le bouledogue français convient davantage à un propriétaire sédentaire.

  • bouledogue français avec un enfant

    Doté d’une grande intuition, il est très sensible aux humeurs de la maisonnée. Il sait s’adapter. Il jouera avec les plus jeunes et se reposera auprès des plus âgés. Il adore son maître et sa présence. Il a besoin d’être le plus souvent possible en sa compagnie. Il déteste la solitude et préfère de loin la compagnie des humains et à celle des autres animaux. Il accepte ses pairs sans problème mais comme il a parfois tendance à être jaloux, il est préférable de lui apprendre très tôt à contrer cette légère tendance à la jalousie.

  • bouledogue français à la table

    Le Bouledogue Français est doté d’une formidable capacité d’adaptation. Il sera paisible, réservé et tranquille si nécessaire et il deviendra un joueur infatigable et un clown intarissable s’il sent que c’est approprié.

    Il n’a pas besoin de beaucoup d’exercice mais son poids est à surveiller et il a besoin d’une présence presque constante pour être heureux. Si vous ne passez pas la majeure partie de vos journées à la maison en compagnie du bouledogue français, vous ne devriez pas considérer adopter cette race.

Photos du Bouledogue français

bouledogue français dans la nature
2 bouledogues français
bouledogue français sur le lit
bouledogue français qui dort avec son toutou
bouledogue français très élégant
bouledogue français veut jouer avec un bâton
bouledogue français debout dans le jardin
bouledogue français qui regarde par la fenêtre

Santé du Bouledogue français

Ce mini molosse possède généralement une bonne santé mais certaines précautions doivent mises en place pour lui permettre de bien jouir de la vie.

Son museau court peut parfois lui occasionner des problèmes de respiration. Il en est de même pour la chaleur et il ne faut pas le laisser trop longtemps au soleil. Il est totalement déconseillé de laisser dans la voiture en été. Son poids est également à surveiller afin de prévenir l’hernie discale. Ses yeux doivent toujours être propres.

Chez les femelles, la mise bas est parfois difficile.

Malgré tout, le bouledogue français n’est pas un chien délicat. Il suffit de lui faire bien attention et il profitera d’une bonne santé et d’une bonne longévité.

Entretien

Les yeux sont à surveiller et à nettoyer régulièrement. Son brossage doit être quotidien et il est préférable de le baigner à tous les deux ou trois mois afin de bien entretenir les plis et les rides se formant sur sa peau.

Histoire du Bouledogue français

Descendant probablement du Dogue du Tibet comme tous les molosses, le bouledogue français possède tout de même une histoire assez mystérieuse. Les Anglais prétendent qu’il vient du Bulldog tandis que les Français soutiennent qu’il provient d’un chien autochtone. La réalité probable est qu’il descend d’un croisement entre l’ancien Bulldog et les petits Terriers noirs. D’autres croisements auraient également eu lieu par la suite et ceux-là, probablement avec des Carlins.

Importé en France vers 1850, il fut tout d’abord utilisé par les commerçants comme ratier. Par la suite, les Occidentaux en firent un chien de compagnie et ce, des deux côtés de l’océan Atlantique. Le Kennel Club accepta les Toy Bulldog vers la fin du XIXe siècle ce qui amena des discussions musclées entre les Britanniques et les Français afin de déterminer à qui appartenait vraiment la race.

En 1880 à Paris fut fondé le premier Club de la race et c’est en 1898 que fut établi le premier standard. Une modification suivit en 1931, en 1932 puis en 1948. Il fut une fois de plus réformé en 1986 et le Comité du Club du bouledogue français le modifia à nouveau en 1994.

Ce sympathique petit chien est essentiellement un chien de compagnie utilisé également en thérapie pour les malades et même en milieu carcéral pour réduire les tensions et permettre aux prisonniers une sorte de lien avec le monde extérieur.