Cavalier king Charles Spaniel

Cavalier king Charles, Cavalier, C.K.C

Ce joli petit chien adorable est devenu un agréable compagnon de vie pour tout type de propriétaire. Que son maître soit âgé ou jeune, sédentaire ou actif, le Cavalier King Charles Spaniel saura s’en accommoder. Tant et aussi longtemps qu’il sera en sa présence, il sera heureux. Ce chien est fait pour vivre aux côtés de l’humain sinon sa vivacité s’étiole et s’éteint graduellement. Le contact humain est sa grande source de joie quotidienne.

Taille 25 à 34 cm
Poids 5 à 8 kg
Espérance de vie 12 à 14 ans
Perte de poils Modérée
Besoin d'exercice Modéré

Personnalité

  • Heureux de vivre et explosif
  • Toujours en mouvement, exubérant
  • Joyeux et pétillant
  • N'est pas un sédentaire

Physique

  • Allure gracieuse et vive
  • Très bien proportionné
  • Dégage une grande joie de vivre
  • Poil sans boucle, long et soyeux

Santé

  • Certaines maladies génétiques

La personnalité du Cavalier king Charles Spaniel

Heureux de vivre, explosif, toujours en mouvement, exubérant, joyeux et pétillant sont tous des qualificatifs le représentant. Le Cavalier King Charles n’est pas un sédentaire.

Il est constamment à la recherche du jouet qui le fera solliciter l’attention de son maître. Ce chien de compagnie très enjoué a tout de même la principale capacité à se calmer sur le champ lorsqu’il comprend que le maître n’est pas enclin au jeu.

Ce petit chien totalement dénué d’agressivité n’est nullement un chien de garde, au contraire, il accueillera tous les visiteurs par une grande manifestation de joie, tous sans exception.

Son absence d’agressivité et sa grande patience en font un excellent chien pour les enfants. Il est très familial et adore participer à tous les jeux que les enfants inventent.

Les enfants se fatigueront bien avant lui de leurs jeux et il sera encore en mouvement lorsqu'ils s’arrêteront. Sa grande joie de vivre est très communicative et a un effet très positif sur tous les membres de la maisonnée.

Certains Cavalier King Charles Spaniel sont aujourd’hui très célèbres, tels que Dash, le chien de la reine Victoria ou Rex, celui de Ronald Reagan, l’ancien président américain ou plus récemment, Princess Dandyridge Brandywine celui de Charlotte dans le film Sex and the City.

Cavalier king Charles Spaniel

Le physique de cette race

cavalier king charles spaniel

Ce chien à l’allure gracieuse et vive possède des formes très bien équilibrées. Très bien proportionné, il dégage une grande joie de vivre et affiche un air heureux en tout temps. Le Cavalier King Charles dégage une allure de toutou agréable.

Taille

Entre 25 et 34 cm (9.84 à 13.39 pouces) pour le mâle
Entre 25 et 32 cm (9.84 à 12.60 pouces) pour la femelle

Poids

Entre 5 et 8 kg (11.02 à 17.64 livres) pour le mâle
Entre 5 et 8 kg (11.02 à 17.64 livres) pour la femelle

Couleur

La robe du Cavalier King Charles peut être de couleur Rubis, Bienheim et Tricolore ou Noire et feu.

Poil

Le poil de sa robe est sans boucle, long et très soyeux.

Morphologie

La tête possède un crâne pratiquement plat entre les oreilles. Les yeux sont ronds, sombres, grands pas trop saillants mais bien écartés. Les oreilles sont attachées haut et sont longues. La couleur de la truffe variera selon celle de la robe. La queue est très bien proportionnée et elle s’harmonise totalement à la dimension de son corps.

Selon la nomenclature FCI, cette race de chien appartient au groupe 9, section 7 et porte le #136

Les caractéristiques du Cavalier king Charles Spaniel

Ce chien convient-il à votre mode de vie?

Chaque race de chien possède ses caractéristiques. Le caractère réel d’un chien peut toutefois varier d’un individu à l’autre à l’intérieur d’une même race.

Vie en appartement
Bon premier chien
Supporte la solitude
Tolère le climat froid
Tolère le climat chaud
Affectueux
Amical avec les enfants
Amical avec les étrangers
Amical avec les autres animaux
Perte de poils
Niveau de bave
Facile d'entretien
Santé robuste
Facile à éduquer
Intelligent
Tendance à aboyer
Tendance à mordiller
Protecteur
Instinct à chasser une proie
Esprit aventurier
Niveau d'énergie
Intensité du jeu
Besoin d'exercice
Joueur

Photos du Cavalier king Charles Spaniel

Conseils à propos de ce chien

S’il peut jouer, courir et dépenser son énergie inépuisable, le Cavalier King Charles Spaniel sera très heureux. Aucunement sédentaire dans l’âme, ce chien très énergique au caractère explosif recherche le jeu continuellement.

Il adore la compagnie de tous les humains mais particulièrement celle des enfants, dont il peut partager les jeux sans jamais s’en lasser.

Son éducation étant très facile à gérer, il peut s’adapter à n’importe quelle maisonnée. Il faut cependant bien lui faire comprendre ce qui est permis et ce qui ne l’est pas, car il a tendance à dépasser les interdits très régulièrement s’ils ne sont pas suffisamment clairs.

Malgré sa vivacité, il se remet au calme à l’instant où il constate que le jeu n’est plus. Il peut même devenir imperceptible dans ces cas-là et même amener le maître à partir à sa recherche, tellement il se fait oublier.

Même s’il préfère l’intérieur, le Cavalier King Charles Spaniel peut parfaitement passer plusieurs heures à l’extérieur pour bénéficier d’un grand exercice. Qu’il soit à l’intérieur ou à l’extérieur, il y sera heureux en présence de son maître.

Sa petite taille lui permet de vivre autant comme citadin que comme campagnard. Comme il n’aboie que pour dire bonjour aux visiteurs sans aucune agressivité, il peut vivre en appartement sans grand dérangement ou dans une grande maison avec ou sans jardin.

La santé du Cavalier king Charles Spaniel

Certaines maladies génétiques caractérisent la race du King Charles Spaniel et peuvent être transmises au Cavalier généralement à cause de la mauvaise sélection des reproducteurs provenant de croisements consanguins.

Le souffle au cœur, ou endocardiose mitrale ou MVD (Mitral Valve Disease) ou Maladie Valvulaire Dégénérative Mitrale, apparaît souvent chez les chiens atteints de la forme héréditaire de cette maladie. Comme elle se détecte vers l’âge de trois ans seulement, il est essentiel de bien choisir son chiot et de s’assurer de la bonne santé des parents afin d’éviter ce genre de surprise.

Un protocole de suivi existe afin de permettre aux éleveurs de bien choisir les reproducteurs.

La dysplasie, la syringomyélie, la kératoconjonctivite et la luxation du fémur sont également des possibilités de maladies héréditaires.

Malgré ces possibilités, un chiot provenant d’une bonne lignée de parents en santé jouira d’une excellente santé et d’une bonne robustesse.

TOILETTAGE

En général, le Cavalier King Charles Spaniel doit bénéficier d’un bain avec produits adaptés à sa robe, environ tous les deux mois. Les yeux sont à surveiller et à entretenir quotidiennement, ainsi que les oreilles. La longueur de celles-ci exige une vérification et un entretien régulier.

Son histoire et ses origines

Même si le Cavalier King Charles Spaniel est connu depuis peu, soit environ une dizaine d’années, la race serait tout de même apparue vers 1924. Elle descendrait d’une race très ancienne, le King Charles Spaniel, dont les origines remonteraient au XVIe siècle.

Il aurait acquis ses lettres de noblesse sous le règne de Charles II d’Angleterre qui régna entre 1630 et 1685. Il adorait tout simplement les épagneuls nains anglais et ne se déplaçait jamais sans eux. Les chiens avaient même l’autorisation d’entrer au parlement.

Dû à cet état de fait, les chiens furent alors surnommés King Charles Spaniel, cet ancêtre du Cavalier King Charles Spaniel. Certaines rumeurs affirment même que Charles II préférait de loin jouer avec ses chiens et qu’il négligeait même les affaires de l’État pour s’amuser avec eux.

L’arrivée des Pékinois et des Carlin parmi la royauté et la noblesse amena le King Charles Spaniel à se modifier légèrement. Dû à la mode du nez plat créé par ces deux autres races, les éleveurs commencèrent à créer des épagneuls ayant le nez plus court.

Connaissant un véritable succès, le Toy Spaniel Club fût créé en 1886 pour établir les standards de la race et éviter les croisements non désirés.

À l’époque, le nom pouvait changer selon la couleur de la robe du chien. Ce fût le roi Edward VII qui intervint, en 1903, pour établir le nom de la race à King Charles et ce, peu importe la couleur de la robe.

Ce n’est que vers 1928 que les véritables standards de la race furent établis et c’est en 1945 que son nom actuel lui fut donné par le Kennel Club.

À l’époque, le Cavalier King Charles Spaniel était grandement utilisé pour le réconfort des dames de la haute société. Son travail consistait à réchauffer leur giron dans les salles des châteaux ou durant les voyages en voiture.

Il était alors prescrit comme remède par les médecins de l’époque. Il servait également de sac à puces pour les dames évitant ainsi à celles-ci de contracter certaines maladies transmises alors par ces parasites.

Heureusement pour lui, il est aujourd’hui très apprécié comme compagnon de vie familial.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page