Bichon frisé

Bichon à poil frisé

Le Bichon frisé possède une allure incomparable. Il est tout simplement adorable et en plus, il ne perd pratiquement pas ses poils, ce qui est très bien pour les personnes avec des allergies. Ce magnifique toutou est tout simplement le chien idéal pour toutes les sortes de maîtres ou maîtresses.

Taille 23 à 30 cm
Poids 3 à 5 kg
Espérance de vie 12 à 15 ans
Perte de poils Faible
Besoin d'exercice Faible

Personnalité

  • Très enjoué
  • Aucune agressivité
  • Docile et doux
  • Affectueux et sensible

Physique

  • Poil soyeux et fin
  • Tout blanc
  • Corps harmonieusement proportionné
  • Yeux foncés

Santé

  • Très robuste malgré sa taille
  • Aucun problème de santé particulier
  • Sensible à l'humidité

Personnalité du Bichon frisé

D’un naturel très enjoué, son allure de toutou n’est pas seulement un air qu’il se donne. C’est confirmé, le Bichon à poil frisé est un véritable toutou, une peluche.

Totalement dénué d’agressivité, il n’est nullement un chien de garde et tout intrus sera accueilli par un grand débordement de joie et d’excitation.

Ce chien idéal ne nécessite aucun dressage spécifique. Il faut cependant être très patient le temps qu’il s’adapte à son environnement mais par la suite, son éducation se fera très facilement.

Docile, doux, affectueux, sensible, intelligent, obéissant, sociable, enjoué et véritable «pot de colle», le Bichon à poil frisé peut convenir autant à une grande famille avec enfants qu’aux personnes âgées.

Le Bichon à poil frisé a besoin d’exercice régulièrement mais il peut très bien s’exécuter dans un espace restreint, quelques mètres carrés, tout au plus, feront très bien l’affaire pour son exercice quotidien.

Il vivra, bien entendu, à l’intérieur et collé sur sa famille, qu’elle soit nombreuse ou non. Ce véritable «pot de colle» voudra suivre tous les déplacements et il ne voudra jamais rester seul bien longtemps.

bichon frisé personnalité

Physique du Bichon frisé

bichon frisé

Taille

Entre 25 et 30 cm (9.84 à 11.81 pouces) pour le mâle
Entre 23 et 28 cm (9.06 à 11.02 pouces) pour la femelle

Poids

Entre 3 et 5 kg (6.61 à 11.02 livres) pour le mâle
Entre 3 et 5 kg (6.61 à 11.02 livres) pour la femelle

Couleur

Le blanc pur est la couleur unique de la robe du Bichon à poil frisé.

Poil

Le poil est soyeux, fin, doux et forme des boucles tire-bouchonnées.

Morphologie

La tête possède un crâne plat et est en parfaite harmonie avec le reste du corps. Les yeux sont foncés, plutôt arrondis, très vifs et bordés de noir. Les oreilles, pas trop larges, sont tombantes. La truffe est noire.
La queue est portée haut retombant gracieusement courbée sur le dos, elle n’est pas enroulée.

Selon la nomenclature FCI, cette race de chien appartient au groupe 9, section 1 et porte le #215

Caractéristiques du Bichon frisé

Ce chien convient-il à votre mode de vie?

Chaque race de chien possède ses caractéristiques. Le caractère réel d’un chien peut toutefois varier d’un individu à l’autre à l’intérieur d’une même race.

Vie en appartement
Bon premier chien
Supporte la solitude
Tolère le climat froid
Tolère le climat chaud
Affectueux
Amical avec les enfants
Amical avec les étrangers
Amical avec les autres animaux
Perte de poils
Niveau de bave
Facile d'entretien
Santé robuste
Facile à éduquer
Intelligent
Tendance à aboyer
Tendance à mordiller
Protecteur
Instinct à chasser une proie
Esprit aventurier
Niveau d'énergie
Intensité du jeu
Besoin d'exercice
Joueur

Conseils à propos du Bichon frisé

Ce petit chien très sociable ne supporte pas la solitude. La solution, pour des maîtres travailleurs qui doivent s’absenter pour une période de la journée, est l’achat d’un couple.

À deux, le Bichon à poil frisé sera très heureux. Il adore le contact de ses maîtres mais s’il a la possibilité d’avoir la compagnie d’un de ses semblables, il sera tout aussi heureux.

Dans le cas contraire, laissé à lui-même, il sera malheureux jusqu’à en devenir dépressif et ainsi perdre son merveilleux caractère vif et enjoué.

Qu’il habite dans un loft, un appartement, une maison avec jardin ou non, à la ville ou à la campagne, il sera très facile de cohabiter avec ce merveilleux spécimen car il pourra s’adapter peu importe l’endroit où il vivra tant qu’il n’y sera pas seul.

Santé du Bichon frisé

Très robuste malgré sa taille, le Bichon à poil frisé n’a pas de problème de santé particulier. Il est cependant sensible à l’humidité mais il ne craint pas le froid.

TOILETTAGE

Dû à sa jolie toison, le Bichon à poil frisé nécessite tout de même un bon brossage quotidien. Un bain mensuel aidera également à protéger sa fourrure et lui assurer un beau blanc toujours pur et bien propre.

Comme son poil a tendance à faire des nœuds, il est impératif de l’habituer très jeune à l’épisode quotidien du brossage. Très docile, il s’habituera très vite et le brossage deviendra très facile.

Son poil est fin et il est très dur à démêler, d’où l’importance de l’habituer dès son jeune âge à la séance de brossage quotidien.

Histoire du Bichon frisé

Ses origines ne semblent pas être totalement confirmées mais le Bichon à poil frisé descendrait apparemment d’un croisement entre un barbet, un caniche et un bichon maltais.

Né à l’époque de la renaissance italienne, entre 1400 et 1560, le Bichon à poil frisé fut très populaire dans le bassin méditerranéen.

À cette époque, suite à son introduction dans les Îles Canaries, il porte alors le nom de la capitale de l’archipel, soit Ténériffe.

Ce nom lui est resté très longtemps collé à la peau, jusqu’à ces dernières années. Peu importe ses origines, il est à cette époque considéré comme un chien très précieux dont la royauté se délecte.

Au XVIe siècle, il fait son entrée chez les Français sous François 1er, roi de l’époque, qui adore sa présence et en fait son compagnon favori.

Les rois étant de grands amateurs de la race, Henri III ne fait pas exception et le Bichon à poil frisé connaît son apogée au cours du règne de celui-ci, soit de 1574 à 1589. C’est au cours de ce règne qu’il fait d’ailleurs son entrée chez les Belges.

Adulé par la royauté, on retrouve ce joli petit chien dans tous les salons de France autant chez les dames que chez les messieurs de la cour. Madame de Pompadour en possédera d’ailleurs plusieurs.

Le petit bichon est tellement populaire que Fragonard et Goya le feront apparaître dans certaines de leurs œuvres. Il connaîtra l’Espagne au début du XIXe siècle, toujours à la cour et il gardera sa place dans la royauté jusqu’au début du XXe siècle.

Par la suite, même s’il est toujours prisé par les Grands de ce monde, il devient alors également très prisé par le peuple et toute la population jusqu’à la grande Guerre.

Il n’était pas rare de le voir alors déambuler aux côtés de joueurs d’orgue de Barbarie ou occupé à diverses tâches avec tous et chacun.

Le premier conflit mondial lui donna un dur coup et faillit faire disparaître la race totalement. C’est en 1920 qu’un éleveur de Belgique décide de sauver la race en y mettant toute son énergie.

Le deuxième conflit fût également difficile mais la race a tenu le coup et connaît un nouvel essor au milieu du XXe siècle.

La FCI confère ses origines comme étant belges et françaises en 1960 et le Club du bichon frisé voit le jour aux États-Unis en 1964. Le Kennel Club reconnaîtra officiellement la race en 1973.

Depuis les années 1970, la race du Bichon à poil frisé connaît ainsi une grande popularité et ce, partout sur la planète.

Partager cet article :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page