Chien courant de Transylvanie

Brachet hongrois, Erdelyi Kopo, Transylvania Hound

Peu exigeant et facile à éduquer, le Chien courant de Transylvanie est tout de même sélectif pour son entourage. Il est peu tolérant mais très affectueux et très attaché à sa famille. Cet excellent chien de chasse fait un bon compagnon de vie à condition de bien l’éduquer et de respecter certaines conditions visant son entourage et son environnement.

Taille 45 à 65 cm
Poids 30 à 35 kg
Espérance de vie 10 à 12 ans

Physique

  • Construction musclée et forte
  • Poil court et serré
  • Oreilles tombent le long des joues
  • Truffe noire

Personnalité

  • Résistant et courageux
  • Tenace à la chasse
  • Équilibré et calme en famille
  • N'apprécie guère les intrus

Santé

  • Très résistant et robuste
  • Aucune pathologie particulière
  • Rarement malade

Physique du Chien courant de Transylvanie

chien courant de transylvanie

Taille

Entre 45 et 65 cm (17.72 à 25.59 pouces) pour le mâle
Entre 45 et 65 cm (17.72 à 25.59 pouces) pour la femelle

Poids

Entre 30 et 35 kg (66.14 à 77.16 livres) pour le mâle
Entre 30 et 35 kg (66.14 à 77.16 livres) pour la femelle

Couleur

Sa robe est généralement noire avec des marques de couleur feu généralement autour des yeux, sur les côtés du museau ainsi que sur les membres.

Poil

Son poil court et serré est bien droit et bien couché.

Morphologie

Sa tête au crâne un peu bombé possède un stop peu prononcé. Ses yeux, d’une grandeur moyenne, sont en forme d’amande et généralement d’une belle couleur brun foncé. Ses jolies oreilles tombent le long des joues. Sa truffe est noire. Sa queue au repos est recourbée légèrement vers le haut.

Selon la nomenclature FCI, cette race de chien appartient au groupe 6, section 1 et porte le #241

Personnalité du Chien courant de Transylvanie

Résistant, courageux et tenace à la chasse, le Chien courant de Transylvanie est équilibré et calme en famille. Très attaché à son maître, il n’apprécie guère les intrus et il est toujours prêt à défendre les siens.

Doté d’un tempérament assez fort, il doit être bien éduqué très tôt car il est légèrement têtu.

Excellent chien de chasse très résistant et très courageux, son odorat et sa voix lui permettent de bien effectuer son travail de chien courant. Il est capable de travailler en solo et il peut traquer sa proie inlassablement.

Conseils à propos du Chien courant de Transylvanie

Peu adapté à la vie citadine, le Chien courant de Transylvanie adore les grands espaces et l’exercice. Sa puissante voix incommode également les voisins. La campagne ou une maison isolée avec grand jardin où courir sont donc les endroits rêvés pour ce beau spécimen.

N’étant pas très sociable de nature, les étrangers n’ont qu’à bien se tenir car il ne laisse entrer personne sans un avertissement tonitruant. Il défend son domaine et les siens coûte que coûte. De ce fait, il doit bénéficier d’une bonne éducation adéquate et ferme.

C’est un excellent chien de compagnie mais peu apte à côtoyer les jeunes enfants. N’étant pas patient de nature, il préfère les adultes aux enfants.

Santé du Chien courant de Transylvanie

Très résistant, il est très robuste et ne souffre d’aucune pathologie particulière. Il est rarement malade et il vit longtemps.

TOILETTAGE

Comme la majorité des chiens courants, ses jolies oreilles tombantes doivent être vérifiées régulièrement, surtout après les épisodes de chasse. Sa robe doit être brossée régulièrement afin de la maintenir belle et en santé. Aucun autre entretien particulier n’est nécessaire pour ce spécimen.

Histoire du Chien courant de Transylvanie

Originaire de Hongrie, le Chien courant de Transylvanie a déjà existé en deux tailles différentes. Cette très ancienne race fut créée grâce au développement de la sylviculture et de l’agriculture à l’époque du Moyen-Âge.

Elle connaît un grand succès dans les forêts et les monts difficilement accessibles des Carpates à cette époque. Les différentes difficultés des terrains forgèrent les deux tailles différentes de la même race.

En ce temps-là, on utilisa le grand pour la chasse au gros gibier comme le lynx, le loup, le sanglier et même l’ours tandis que le petit fut utilisé pour chasser le plus petit gibier comme le lièvre et le renard.

Après avoir pratiquement disparu au début du XXe siècle, la race du Chien courant de Transylvanie reprit de l’essor en 1968 après que les élevages furent repris en main par des passionnés de l’époque. Aujourd’hui, les effectifs sont plus nombreux mais il ne reste que la grande taille, la petite ayant totalement disparu.

Particulièrement apte à suivre le gibier et à effectuer le travail de limier sans avoir besoin de la présence de son maître à ses côtés, le Chien courant de Transylvanie travaille très bien seul ou en couple lorsqu’il traque.

Partager cet article :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page