Braque italien

Bracco italiano, Italian Pointing Dog

Son odorat bien développé en fait un chien de chasse très apprécié. Outre ses belles aptitudes pour la chasse, ce magnifique chien est un compagnon de vie hors pair. Il adore son maître et toute la maisonnée. Ce chien de travail fantastique est devenu un chien d’une grande beauté étant aujourd’hui apprécié autant pour son travail que pour son esthétique. Son air un peu piteux le rend très attachant et est bien représentatif de son excellent caractère.

Taille 55 à 67 cm
Poids 25 à 40 kg
Espérance de vie 12 à 13 ans

Physique

  • Construction robuste et solide
  • Formes nobles et harmonieuses
  • Dégage une belle vitalité
  • Aspect doux et gentil

Personnalité

  • Très patient avec les enfants
  • Vigoureux et actif
  • Calme et tranquille
  • Légèrement entêté

Santé

  • Solide, rustique et robuste
  • Rarement malade
  • Généralement en bonne santé

Physique du Braque italien

braque italien

Taille

Entre 58 et 67 cm (22.83 à 26.38 pouces) pour le mâle
Entre 55 et 62 cm (21.65 à 24.41 pouces) pour la femelle

Poids

Entre 25 et 40 kg (55.12 à 88.18 livres) pour le mâle
Entre 25 et 40 kg (55.12 à 88.18 livres) pour la femelle

Couleur

La robe varie entre le blanc doté de taches orangées plus ou moins grandes et le blanc doté de taches marron plus ou moins grandes.

Poil

Le court poil de la robe est dense et plutôt brillant.

Morphologie

La tête en forme d’arc ouvert possède un stop peu prononcé. Les yeux ovales de couleur ocre sont largement ouverts. Les longues oreilles sont parfaitement accolées à la joue. La truffe s’harmonise à la robe et varie du rose au brun.

Selon la nomenclature FCI, cette race de chien appartient au groupe 7, section 1 et porte le #202

Personnalité du Braque italien

Le Braque italien a un caractère doux et gentil. Très patient avec les enfants, il est vigoureux et très actif seulement sur les terrains de chasse. Il est calme et tranquille aux côtés de sa famille.

Il est légèrement entêté mais très facile à éduquer. Il possède une grande facilité d’apprentissage et il est très sociable naturellement. Son éducation en est d’autant plus facile.

Son entêtement est léger mais, comme il est très intelligent, son éducation est facile et permettra de le rendre plus docile.

braque italien personnalité

Conseils à propos du Braque italien

Ce superbe spécimen peut vivre n’importe où, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. Citadin ou campagnard, il s’adapte très bien à toutes les situations et il convient à toutes les conditions familiales.

Une belle et grande niche l’enchantera s’il vit à l’extérieur mais comme il apprécie grandement la compagnie des humains, il aimera rejoindre sa famille pour la nuit dans le confort du foyer.

Il a besoin d’exercice et de grands espaces mais le citadin peut profiter de chaque sortie pour lui permettre de courir et il sera ainsi très heureux.

Santé du Braque italien

Solide et robuste, cette race rustique est rarement malade. Cependant, il est vorace et a une tendance facile à l’excès de poids.

Son alimentation doit être surveillée et il est impérial de limiter ses rations quotidiennes. Il semble toujours «mort de faim» et le maître ne doit pas se laisser attendrir par son expression triste et piteuse.

Avec une bonne alimentation équilibrée et en quantité raisonnable pour sa taille, il jouit généralement d’une excellente santé et d’une très bonne longévité.

TOILETTAGE

Ses longues oreilles sont à inspecter régulièrement et sa fourrure nécessite un bon brossage de temps à autre. Aucun autre entretien particulier n’est nécessaire pour le Braque italien.

Histoire du Braque italien

Déjà utilisé au Moyen-Âge pour chasser les oiseaux au filet, le Braque italien est probablement le plus ancien de tous les Braques européens.

Originaire d’Italie, il est représenté sur des fresques du XIXe siècle confirmant ainsi sa présence à cette époque lointaine. Certaines de ces représentations comprenant entre autres, la «Chambre des Époux» d’Andrea Mantegna ou la «Jeune fille et son Braque italien» de Paul Saint-Jean, le représentent au pied de son maître ou sur les portraits de familles plus aisées de l’époque.

On dit même que des chiens ressemblant grandement au Braque italien existaient déjà au temps de Xénophon ainsi qu’en France à la cour des rois du XVe siècle.

Adapté peu à peu pour la chasse à tir, il s’est grandement répandu à l’époque de la Renaissance italienne. Grâce à l’apport de sang de pointer, il est devenu plus rapide et plus léger. Différencié en ces temps comme deux types distincts, ils furent à nouveau réunifiés dans un seul standard en 1926.

Utilisé à l’époque comme chien de chasse, il est de nos jours grandement apprécié pour ses belles qualités de chien de compagnie. Il combine merveilleusement les diverses fonctions de chien d’arrêt sur tous les types de terrains et celles de compagnon de vie.

Partager cet article :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page