Deerhound

Lévrier écossais, Lévrier anglais à poil dur

Né chasseur, le Deerhound est aujourd’hui un chien de compagnie incomparable et un coureur de fond robuste et endurant, son physique lui permettant une belle endurance et une grande rapidité. N’étant pas toujours apprécié à sa juste valeur par les amateurs ‘’puristes’’ étant le seul lévrier à poil dur en Grande-Bretagne, il commence à peine à être découvert en territoire européen. Il est cependant toujours difficile de s’y procurer un chiot. Malgré tout, il est bien présent dans les cynodromes français, où le pari mutuel est pratiqué et où on le retrouve courant aux côtés du Whippet et du Greyhound.

Il est cependant beaucoup plus populaire en Australie où il chasse les cochons sauvages, renards et bien sûr les kangourous. On le retrouve également en bonne quantité chez les Américains qui l’utilisent pour chasser le coyote en compagnie d’autres lévriers. Pour faciliter l’achat d’un Deerhound, il faut donc aller en Australie ou aux États-Unis.

Taille 67 à 76 cm
Poids 34 à 50 kg
Espérance de vie 11 à 13 ans

Personnalité

  • Doux et calme
  • Gentil et affectueux
  • Obéissant
  • Bon compagnon pour la famille

Physique

  • Robuste avec une solide ossature
  • Impression noble et élégante
  • Poil dur, sec et raide
  • Longue queue recourbée ou droite

Santé

  • Généralement en bonne santé
  • Rarement malade
  • Aucune pathologie particulière
  • Aucune maladie congénitale

La personnalité du Deerhound

Doux, calme, gentil et affectueux, ce grand chien très digne et noble est obéissant et fait un excellent compagnon pour toute la famille.

Généralement docile, son éducation et sa socialisation ne causent généralement aucun problème.

Ce spécimen particulier est tranquille en famille et très doux avec touts les membres de la maisonnée. Il adore son maître et il est toujours prêt à le défendre. Il peut s’adapter à touts les types de propriétaires et à toutes les situations familiales.

Il peut être calme et tranquille à l’intérieur malgré sa taille mais lorsqu’il est à l’extérieur, il laisse éclater toute son énergie, surtout lorsqu’il a assez d’espace pour galoper. Il adore son petit confort, et il n’a aucun problème à utiliser le canapé ou à se chauffer devant le grand feu de la cheminée du salon en attendant la prochaine sortie.

deerhound personnalité

Le physique de cette race

deerhound

Ressemblant à ses homologues utilisés également pour la course, le Deerhound possède une corpulence plus forte que celle du Greyhound, mais moins importante que celle de l’Irish Wolfhound.

Ce grand chien robuste doté d’une solide ossature laisse transparaître une belle impression noble et très élégante. Son aspect général annonce bien la noblesse qu’il a longtemps côtoyée.

Taille

Entre 73 et 76 cm (28.74 à 29.92 pouces) pour le mâle
Entre 67 et 71 cm (26.38 à 27.95 pouces) pour la femelle

Poids

Entre 39 et 50 kg (85.98 à 110.23 livres) pour le mâle
Entre 34 et 43 kg (74.96 à 94.80 livres) pour la femelle

Couleur

La couleur de la robe peut varier dans le gris-bleu foncé, le sable, le jaune, l’orange et le roux avec masque noir et les oreilles noires. Le blanc est présent seulement sur les doigts ou le thorax.

Poil

Le dur poil est sec et raide sur les membres et le cou. Il est un peu plus long sur le ventre, le poitrail et sur la tête.

Morphologie

La tête possède un crâne plat et un stop inexistant. Les yeux sont de couleur foncée.

Les oreilles se lèvent en action et sont repliées en arrière au repos. La truffe est noire. La longue queue tombe recourbée ou droite.

Selon la nomenclature FCI, cette race de chien appartient au groupe 10, section 2 et porte le #164

Conseils à propos de ce chien

N’étant pas un citadin dans l’âme, il a besoin d’espace pour bien bouger en toute liberté.

Si un citadin veut posséder un tel spécimen, il faut lui assurer un espace où il peut le libérer très souvent pour conserver son caractère calme et équilibré.

Il est de nature très sociable avec tout le monde mais il reste méfiant avec les inconnus. Nullement agressif, il peut parfois s’interposer si le besoin se fait sentir. En temps normal, il est doux et facile à approcher.

Il est facile à éduquer, mais son éducation doit être ferme et réalisée avec calme et douceur.

La socialisation ne cause généralement aucun problème particulier mais elle doit être entreprise de façon précoce.

La santé du Deerhound

Très robuste, le Deerhound jouit généralement d’une excellente santé.

Il est rarement malade et la race n’est touchée par aucune pathologie particulière, comme aucune maladie congénitale n’affecte les effectifs.

La seule particularité à surveiller dans son cas est le maintien d’un poids sain. Il a tendance à être gourmand et il peut facilement souffrir d’obésité ce qui nuit considérablement à sa santé.

Les spécimens en bonne santé et bonne forme physique jouissent normalement d’une très belle longévité.

TOILETTAGE

Sa robe un peu particulière est tout de même relativement facile à entretenir. Un brossage régulier suffit à lui assurer sa propreté. Aucun autre entretien particulier ne lui est cependant nécessaire.

Son histoire et ses origines

Déjà au Moyen-Âge, le Deerhound était utilisé pour chasser le cerf par les chefs de clans de l’époque. Il s’agit d’une des plus anciennes races de chiens employés pour chasser le gros gibier.

Au IIIe siècle, ces chiens auraient été utilisés par le héros légendaire Fingal et la race aurait été décrite au XVIIIe siècle par Pennant, le naturaliste. Le Deerhound était même le chien préféré de Sir Walter Scott, cet écrivain écossais né en 1771 à Édimbourg, qui le décrit comme «la plus parfaite créature qui soit».

À une certaine époque, il fut très estimé et grandement prisé par l’aristocratie écossaise. La race était déjà exclusive à la noblesse durant toute cette période.

Un peu plus tard, toujours sous l’emprise de la noblesse, il devint le préféré des amateurs de courses et perdit peu à peu sa notoriété comme chasseur.

En 1886, la race fut officiellement reconnue par le Kennel Club américain. Malgré ses origines européennes, la race s’est plutôt répandue en Australie et aux États-Unis mais reste toujours peu connue en Europe.

Le Lévrier écossais est un chien de chasse rapide et très adroit pouvant chasser en terrain accidenté entre les rochers, à travers les bruyères et les tourbières comme au bord des lochs de son pays d’origine, l’Écosse.

Jadis, il participait souvent aux concours de la chasse sur lièvres comme à celle du cerf de temps à autres organisée pour le plaisir de la galerie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page