Chien d'élan suédois

Chien d'élan gris, Jamthund, Swedish Elkhound

Ce magnifique chien nordique fait un excellent compagnon de vie. Il demeure un chien primitif et un prédateur mais son côté affectueux, calme et tranquille en fait un chien familial capable de jouer avec tous sans aucun problème. Sa ténacité et sa persévérance au travail comme en famille font qu’il est très apprécié à la chasse comme à la maison par tous les membres de la maisonnée.

Taille 52 à 65 cm
Poids 25 à 30 kg
Espérance de vie 12 à 14 ans

Physique

  • Belle prestance, construction solide
  • Poil bien couché, mais pas aplati
  • Yeux ovales bruns
  • Oreilles pointues totalement dressées

Personnalité

  • Chasseur courageux
  • Persévérant
  • Vif et tenace
  • Affectueux et fidèle

Santé

- Rustique et robuste
- Pratique jamais malade
- Aucune pathologie spécifique

Physique du Chien d'élan suédois

chien d'élan suédois

Taille

Entre 57 et 65 cm (22.44 à 25.59 pouces) pour le mâle
Entre 52 et 60 cm (20.47 à 23.62 pouces) pour la femelle

Poids

Entre 25 et 30 kg (55.12 à 66.14 livres) pour le mâle
Entre 25 et 30 kg (55.12 à 66.14 livres) pour la femelle

Couleur

La couleur de sa robe peut facilement varier allant du gris clair au gris foncé. Il arrive que des taches d’un gris clair ou de couleur crème se retrouvent chaque côté du museau, sur ses joues, sa gorge, son abdomen, ses membres et sous sa queue. Elles s’inscrivent alors en tant que «marques de loup».

Poil

Son poil est bien couché mais il n’est pas aplati. Son court sous poil est doux et il est souvent d’une belle couleur crème.

Morphologie

La tête possède un crâne légèrement bombé et un stop bien net. Les yeux, d’une forme ovale, sont d’un beau brun. Ses oreilles pointues sont totalement dressées. Sa large truffe est noire. Sa jolie queue touffue est d’une longueur moyenne. Elle est portée enroulée sur le dos mais sans être très serrée. Elle peut également être portée contre le dos.

Selon la nomenclature FCI, cette race de chien appartient au groupe 5, section 2 et porte le #42

Personnalité du Chien d'élan suédois

Chasseur courageux, persévérant, vif et tenace, il est affectueux, fidèle, calme et d’un caractère plutôt fort et dominant. Il est compatible avec les enfants et c’est un excellent gardien.

Comme il peut être têtu, son éducation doit être ferme et sans concession.

Ce joli chien nordique demeure un chien de chasse à l’élan avant tout. Il est devenu un excellent chien de compagnie et il est également utilisé comme gardien. Ses multiples fonctions peuvent être exécutées sans problème car il a toutes les aptitudes nécessaires pour bien les accomplir.

chien d'élan suédois personnalité

Conseils à propos du Chien d'élan suédois

Il lui faut cependant une bonne éducation précoce et ferme. Elle doit également être très respectueuse et elle doit inclure la socialisation, laquelle ne cause généralement pas de véritable problème. Il est important de maîtriser très tôt sa réserve naturelle envers les inconnus. Il ne faut jamais exacerber cette méfiance et il faut plutôt la contenir et lui apprendre à bien la contrôler.

Il est rarement agressif mais comme il n’aime pas vraiment les nouveaux venus, sa méfiance suffit généralement à impressionner les personnes malveillantes. Malgré son tempérament fort et indépendant, il adore sa famille et il est très affectueux. Il demeure en tout temps un prédateur mais il est relativement calme et tranquille dans la maisonnée.

Il peut vivre à l’intérieur comme à l’extérieur sans problème tant qu’il bénéficie de son exercice quotidien.

Santé du Chien d'élan suédois

Ce chien rustique et robuste n’est pratiquement jamais malade. Il n’est touché par aucune pathologie spécifique ni aucune maladie génétique et sa longévité est bien appréciable.

TOILETTAGE

Son pelage est très facile à entretenir et ne nécessite aucun entretien bien particulier. Un bon brossage de temps à autre suffit à lui assurer une robe saine et toute en beauté.

Histoire du Chien d'élan suédois

En provenance de la Suède, la race est connue depuis l’ère du repeuplement de la Suède du Nord. Utilisé à cette époque pour chasser l’élan, il fut également prisé pour la chasse au lynx et à l’ours.

Reconnu seulement en 1946, il fut longtemps apparenté à son homologue le Chien d’élan norvégien gris. Cette conception erronée des temps anciens fut par la suite corrigée et il est ainsi devenu une race bien distincte dans les années 40.

Principalement utilisé comme chien de chasse, il est également un chien de traîneau, un chien de compagnie, un chien de recherche et un chien utilisé en thérapie. Il peut accomplir à merveille toutes ses tâches sans problème. Il possède toutes les aptitudes nécessaires pour remplir à merveille ces multiples fonctions.

Partager cet article :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page