Épagneul bleu de Picardie

Épagneul bleu picard, Blue Picardy Spaniel

Ce superbe chien très original et particulier de par sa jolie couleur bleutée n’a pas vraiment traversé les frontières françaises. Malgré qu’il soit très apprécié dans son pays, l'épagneul bleu de Picardie n’a jamais vraiment réussi à se faire connaître à l’extérieur du territoire français. C’est en France qu’il faut aller pour le rencontrer.

Taille 55 à 60 cm
Poids 15 à 18 kg
Espérance de vie 12 à 13 ans
Pays d’origine France

Aperçu rapide de l'Épagneul bleu de Picardie

Personnalité

  • Courageux et actif
  • Affectueux
  • Très joueur
  • Toujours joyeux

Physique

  • Bonne construction pour le travail
  • Aspect typique et particulier
  • La fourrure laisse une impression bleutée
  • Tête en forme d'ovale

Santé

  • Sans problème de santé particulier
  • Généralement en bonne santé

La personnalité de l'Épagneul bleu de Picardie

Courageux, actif et très résistant, l’Épagneul bleu de Picardie est agréable, affectueux et plein de tendresse avec tout le monde.

Très joueur et toujours joyeux, il adore partager les jeux des enfants. Il adore la douceur mais déteste toute forme de brutalité.

Son éducation et sa socialisation ne causent aucun problème.

Son excellent tempérament en fait un spécimen apte à devenir un excellent compagnon de vie.

Jamais agressif et très sociable avec tous, humains comme animaux, il n’a aucun problème à côtoyer quiconque s’en approche.

Il déteste la solitude et il est toujours prêt à jouer avec touts ceux qui le désirent.

épagneul bleu de picardie personnalité

Le physique de cette race

épagneul bleu de picardie

Construit pour le travail, l’Épagneul bleu de Picardie est une race avec les pieds sur terre.

Son aspect est très typique et assez particulier. Cela offre un chien original et agréable à regarder.

Sa fourrure laisse une impression bleutée très jolie lui provenant de son croisement avec le Setter.

Comparé à son ancêtre, il a le museau un peu plus fin et il est un peu plus rapide.

Taille

Entre 57 et 60 cm (22.44 à 23.62 pouces) pour le mâle
Entre 55 et 58 cm (21.65 à 22.83 pouces) pour la femelle

Poids

Entre 15 et 18 kg (33.07 à 39.68 livres) pour le mâle
Entre 15 et 18 kg (33.07 à 39.68 livres) pour la femelle

Couleur

La couleur de sa jolie robe particulière est d’un beau gris noirâtre tacheté lui conférant un pelage d’une teinte bleuâtre doté de tâches noires.

Poil

Le poil peut être plat ou légèrement ondulé et doté de franges sur la queue et sur les membres.

Morphologie

La tête de forme ovale possède un stop marqué et peu accentué.

Les yeux bien ouverts sont très grands et de couleur foncée.

Les oreilles assez épaisses sont attachées un peu au-dessus de la ligne de l’œil et encadrent la tête.

La large truffe est toute noire. La queue ne présente aucun crochet et ne dépasse généralement pas le jarret.

Selon la nomenclature FCI, cette race de chien appartient au groupe , section et porte le #

Conseils à propos de ce chien

Chien d’arrêt infatigable, il est à la chasse très actif, autant dans les marais que dans les plaines.

Ce chasseur de gibier est spécialiste dans la chasse à la bécasse, mais il est également très efficace avec le gibier à plume.

Le rapport à l’eau lui est très facile et comme il adore l’exercice, il est très endurant.

Le terrain humide fait partie de ses terrains de jeu préférés.

Sa socialisation et son éducation ne causent aucun problème car les deux problématiques sont innées chez l’Épagneul bleu de Picardie.

Cependant son éducation ne doit faire preuve d’aucune brutalité, ni agressivité afin d’éviter qu’il ne se rebute contre celle-ci, car il ne supporte pas la violence.

L’humain, la chasse et l’exercice sont ses priorités. Il adore la compagnie des êtres humains, il ne s'arrête jamais durant un épisode de chasse et il adore faire de l’exercice sans jamais se lasser.

Son équilibre psychique dépend de l’énergie dépensée quotidiennement. Il doit absolument courir à sa guise.

C’est pourquoi la ville n’est pas son terrain de jeu préféré. Il adore les grands espaces de la campagne où il peut se dépenser  régulièrement.

Si un citadin veut posséder un spécimen de cette race, il doit vraiment s’assurer de lui fournir tout l’exercice nécessaire à sa santé physique et mentale, ainsi qu'un grand espace où il pourra se dépenser à sa guise.

La santé de l'Épagneul bleu de Picardie

Robuste et sans problème de santé particulier, il jouit généralement d’une bonne santé et d’une bonne longévité.

Certains spécimens peuvent être affectés par des otites mais l’inspection régulière des oreilles évite généralement ce genre de problème.

TOILETTAGE

Sa jolie fourrure nécessite un entretien quotidien; un bon brossage énergique afin de conserver sa belle allure et sa santé.

Ses jolies oreilles pendantes doivent également faire l’objet d’une vérification régulière afin d’éviter les infections potentielles. Aucun autre entretien particulier n'est nécessaire.

Son histoire et ses origines

L’Épagneul français, ancêtre du bleu de Picardie, semble être apparu en territoire français après les croisades du XIe siècle.

D’ailleurs dans le «Livre de Chasse», soit l’œuvre de Gaston III de Foix-Béam datant du XIVe siècle, l’Épagneul français y est très bien décrit.

Plus tard, après qu’il ait été introduit en France, soit après la Révolution française, les roturiers ont reçu l’autorisation d’élever leurs propres chiens de chasse et ce serait à cette époque que l’Épagneul français a commencé à se séparer en races diverses selon sa propre région d’élevage.

L’embouchure de la Somme en France, à l’aube du XXe siècle, fut un lieu très apprécié par les chasseurs de petit gibier.

Durant la même époque, les chasseurs anglais vinrent mettre leurs chiens de chasse en pension en territoire français, à l’embouchure de la Somme et en Picardie, suite à des mesures de quarantaine établies en Angleterre.

Il apparaît que l’Épagneul bleu de Picardie aurait vu le jour à ce moment-là ayant résulté du croisement entre l’Épagneul local et le Setter anglais.

La race ne fut pas standardisée tout de suite. Il lui fallut encore plusieurs années avant que son homogénéité ne soit réellement fixée.

L’Épagneul picard et le bleu de Picardie furent longtemps considérés comme une race commune mais vers 1907, les deux races furent officiellement séparées.

C’est en 1938 qu’elle est reconnue comme race à part entière et c’est en 1987 que son premier standard est publié. Malgré tout, l’Épagneul bleu de Picardie n’est pas reconnu partout dans le monde, seule une poignée de clubs canins le reconnaisse vraiment comme une race en tant que telle.

Il s’agit d’un chien doté d’un excellent caractère pouvant faire un bob compagnon de vie.

Créé pour la chasse, il est évidemment très apprécié pour ce sport.

C’est un excellent chien d’arrêt qui trouve facilement le gibier pour ensuite le pointer et ainsi indiquer au chasseur l’endroit où il se trouve.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Wanimo publicité
Retour haut de page