Épagneul japonais

Chien, Japanese Chin

L'Épagneul japonais est le chien idéal pour tous les propriétaires fans de petits chiens. Il est gentil, affectueux et très doux avec tout le monde. Toutes les situations familiales lui conviennent et il sera très heureux comme citadin ou comme campagnard. Nul ne lui résiste. L’Épagneul japonais est l’exécuteur par excellence de la «danse des marées». Cette caractéristique typique de la race consiste en une série de rotations rapides du chien sur lui-même. Les publicités télévisées ou autres s’en servent régulièrement pour amuser la galerie. Il exécute ce petit tour lorsqu’il est content ou lorsqu’il joue. Cet attrait si particulier ajoute encore au charme bien typique et unique de l’Épagneul japonais.

Taille 20 à 27 cm
Poids 1 à 7 kg
Espérance de vie 12 à 14 ans
Perte de poils Modérée
Besoin d'exercice Modéré
Pays d’origine Japon

Aperçu rapide de l'Épagneul japonais

Personnalité

  • Docile et fidèle
  • Affectueux et doux
  • Un peu craintif
  • Jamais agressif

Physique

  • Gracieux et élégant
  • Face plutôt large pour sa taille
  • Poil très abondant
  • Longues oreilles triangulaires et tombantes

Santé

  • Rarement malade
  • Vérifier ses yeux et ses oreilles
  • Attention aux grandes chaleurs

La personnalité de l'Épagneul japonais

Docile et fidèle, l’Épagneul japonais est très attaché à son maître et très attachant. Il est plutôt du genre affectueux et doux avec tous les membres de sa famille, qu’ils soient grands ou petits.

Il adore les enfants, peu importe leur âge. Il aime d’ailleurs tous leurs jeux. Il est très sociable et cohabite facilement avec ses semblables.

Etant donné son intelligence, son éducation ne pose aucun problème. Il n’est jamais agressif même s’il est plutôt méfiant avec les inconnus.

Il est un peu craintif mais il comprend rapidement si la menace est réelle ou non.

Ce gentil petit chien est exclusivement un chien d’intérieur et de compagnie. Il ne peut pas résister aux températures froides et la chaleur peut grandement l’incommoder. Il n’est pas très sportif et les maîtres sédentaires lui conviennent parfaitement.

Il peut vivre n’importe où, à la ville comme à la campagne, tant qu’il pourra bénéficier de son confort à l’intérieur du foyer. Il aime les promenades et les sorties mais il s’essouffle rapidement et son besoin d’exercice est pratiquement nul.

Peu importe son mode de vie, tout propriétaire est apte à posséder un l’Épagneul japonais. Il s’adapte à toutes les situations possibles, et sa taille lui permet de vivre dans un petit espace sans problème.

Son éducation est très facile car il est intelligent et très réceptif. Il aime socialiser autant avec les humains qu’avec les autres animaux.

épagneul japonais personnalité

Le physique de cette race

épagneul japonais

Gracieux et élégant, ce petit chien trapu et très robuste possède une face plutôt large pour sa taille.

Son allure faciale n’est pas sans rappeler celle de son homologue canin, le Carlin.

Son apparence noble laisse une impression légèrement snob, même si ce n'est pas le cas du tout, car c’est le plus doux et le plus attachant des petits chiens.

Taille

Entre 20 et 27 cm (7.87 à 10.63 pouces) pour le mâle
Entre 20 et 27 cm (7.87 à 10.63 pouces) pour la femelle

Poids

Entre 1 et 7 kg (2.20 à 15.43 livres) pour le mâle
Entre 1 et 7 kg (2.20 à 15.43 livres) pour la femelle

Couleur

La robe est blanche avec des tâches rousses ou noires.

Poil

Le poil de la robe est très abondant sur tout le corps sauf sur la tête qui semble plus dénudée par rapport au reste.

Morphologie

La tête de l’Épagneul japonais possède un crâne plutôt arrondi mais assez large, et son stop est profond.

Ses grands yeux sont très brillants et noirs. Ses longues oreilles triangulaires et tombantes sont couvertes de longs poils.

Sa truffe est noire ou couleur chair mais foncée. Sa belle queue bien garnie retombe sur le dos.

Selon la nomenclature FCI, cette race de chien appartient au groupe 9, section 8 et porte le #206

Les caractéristiques de l'Épagneul japonais

Ce chien convient-il à votre mode de vie ?

Chaque race de chien possède ses caractéristiques. Le caractère réel d’un chien peut toutefois varier d’un individu à l’autre à l’intérieur d’une même race.

Découvrez si l'Épagneul japonais est votre chien idéal grâce à notre quiz !

Cela vous prendra moins de 3 minutes !

Faites le quiz
Vie en appartement
Bon premier chien
Supporte la solitude
Tolère le climat froid
Tolère le climat chaud
Affectueux
Amical avec les enfants
Amical avec les étrangers
Amical avec les autres animaux
Perte de poils
Niveau de bave
Facile d'entretien
Santé robuste
Facile à éduquer
Intelligent
Tendance à aboyer
Tendance à mordiller
Protecteur
Instinct à chasser une proie
Esprit aventurier
Niveau d'énergie
Intensité du jeu
Besoin d'exercice
Joueur

Prix d’achat et budget mensuel

Prix d’achat d’un chiot Épagneul japonais : entre 500 € et 700 €
Ces prix d’achat sont purement indicatifs et peuvent varier selon l’éleveur

La santé de l'Épagneul japonais

Ce petit chien n'en est pas moins très robuste. Malgré son apparente fragilité, il est rarement malade.

Il faut bien vérifier ses yeux et ses oreilles car elles sont plus fragiles et plus sensibles aux infections. Mais pour le reste, ce petit spécimen canin jouit généralement d’une excellente santé.

La mise bas peut parfois causer problème et dû à sa face aplatie, les grandes chaleurs peuvent l’amener à s’essouffler plus rapidement. Les promenades en pleine canicule sont donc à éviter.

TOILETTAGE

Le toilettage n’est pas nécessaire mais son poil doit être brossé tous les jours. Il est également préférable de le baigner mensuellement et d’inspecter ses yeux et ses oreilles de façon régulière.

Aucun autre entretien particulier n’est nécessaire. C’est un petit chien à l’entretien facile et qui nécessite peu de temps.

Son histoire et ses origines

Malgré son nom, l’Épagneul japonais serait apparemment originaire de Chine pour ensuite être passé en Corée.

Il n’arriva au Japon qu’en 732 après avoir été offert en cadeau à l’empereur japonais Konin par des souverains coréens. Il devint alors la coqueluche du Palais.

Importé au IXe siècle en Europe, il devient le préféré de Mistinguett et de Marie-Antoinette d’Autriche.

Par la suite, la reine Victoria reçut des petits chiens en cadeau par Perry, le contre-amiral américain qui les ramena avec lui après un séjour en Asie. La reine Victoria les adopta et les apprécia grandement.

Même s’il fut amené en Angleterre vers 1613, le premier standard officiel n’eut lieu qu’en 1853. Le reste du territoire européen et les États-Unis le découvrirent un peu plus tard. Vers la fin du XIXe siècle, il fut reçut au Kennel Club américain.

Ce petit chien exclusivement de compagnie fit le bonheur des dames de la haute société pendant longtemps. Il fut un des plus populaires chiens de salon de l’époque. Son nom japonais lui sied donc à merveille car Chin signifie «royal» en langue japonaise.

Publier un commentaire