Esquimau du Groenland

Chien du Groenland, Groenlandais, Chien Esquimau du Groenland, Inuit dog, Greenland Dog, GrØnlandshund

L’Esquimau du Groenland est un magnifique spécimen nordique, mais ce n’est pas pour autant ce qu’on peut appeler un chien facile. Il a de grandes qualités, mais il faut considérer son grand besoin d’exercice, et le fait qu’il soit très dominant, demandant une main de fer et une grande force de caractère de la part du maître qui devra s’imposer à son chien. Même s’il est superbe, il faut s’assurer de bien connaître la race avant de se procurer un chiot et de pouvoir fournir à son animal l’éducation et l’espace nécessaire à son bonheur afin qu’il puisse faire celui de ses maîtres en retour.

Taille 51 à 68 cm
Poids 30 à 40 kg
Espérance de vie 13 à 15 ans
Pays d’origine Danemark

Aperçu rapide de l'Esquimau du Groenland

Personnalité

  • Plutôt indépendant
  • Fier et affectueux
  • Pas très docile
  • Courageux et tenace

Physique

  • Construction forte et silhouette musclée
  • Aspect qui transpire la force
  • Allure indépendante et très fière
  • Double poil rêche, court et droit

Santé

  • Très robuste
  • Aucune pathologie particulière
  • Généralement en bonne santé

La personnalité de l'Esquimau du Groenland

Comme la majorité des chiens nordiques, l'Esquimau du Groenland est plutôt indépendant, fier, affectueux mais pas très docile. Il a tendance à s’imposer comme chef de meute s’il n’est pas éduqué adéquatement.

Il peut avertir comme gardien mais il n’est jamais agressif. Il prévient de l’arrivée d’inconnus, mais son travail s’arrête là, il n’agresse personne et il ne mord pas.

Courageux, fort, infatigable, dominant et tenace, il faut l’éduquer en conséquence.

Doté du caractère indépendant et très fier des chiens de sa catégorie, il reste un chien de travail dans l’âme. Même s’il est excellent comme chien de compagnie, il demeure très primitif.

Il adore les humains mais il est parfois bagarreur avec ceux de son espèce.

esquimau du groenland personnalité

Le physique de cette race

esquimau du groenland

Appartenant à la famille des Spitz, la construction de l'Esquimau du Groenland est forte et sa silhouette est très musclée.

Son aspect transpire la force, la ténacité et l’endurance qu'exige le travail de chien de traîneau.

Il laisse derrière lui l’impression de grande puissance. Il possède une allure indépendante et très fière.

Taille

Entre 58 et 68 cm (22.83 à 26.77 pouces) pour le mâle
Entre 51 et 61 cm (20.08 à 24.02 pouces) pour la femelle

Poids

Entre 30 et 40 kg (66.14 à 88.18 livres) pour le mâle
Entre 30 et 40 kg (66.14 à 88.18 livres) pour la femelle

Couleur

Sa robe peut être de toutes les couleurs possibles, qu’elle soit uniformes ou non. Les albinos ne font cependant pas partie du standard de la race.

Poil

Son double poil rêche et droit, plutôt court sur les membres et la tête, et plus long sur la queue et le tronc, est doté d’un sous poil doux et très épais.

Morphologie

Sa tête en dôme est large et le stop est assez prononcé avec un museau fort, plus pointu vers la truffe.

Ses yeux sont foncés mais s’harmonisent avec la couleur de la robe. Ses petites oreilles triangulaires sont arrondies à la pointe et sont portées bien dressées.

Sa truffe est foncée. Sa queue courte et épaisse bien enroulée sur le dos est portée en arc.

Selon la nomenclature FCI, cette race de chien appartient au groupe 5, section 1 et porte le #274

Conseils à propos de ce chien

Il est pratiquement infatigable et ne s’arrête jamais. Il poursuit son travail jusqu’à l’épuisement total, si son maître ne l’arrête pas.

Il est très difficile à dresser car il est très indépendant et se considère naturellement comme le chef de meute.

Pour devenir un bon compagnon de vie, le maître devra assurer à son chien une éducation précoce très ferme et il devra le dominer totalement.

Le maître doit s’imposer comme chef de meute pour que le chien se soumette.

C’est un merveilleux chien pouvant vivre dans un milieu familial tant qu’il pourra bénéficier de l’espace nécessaire à son exercice quotidien.

Il doit pouvoir courir en toute liberté pour être véritablement heureux. Ce n’est évidemment pas un chien d’appartement, à moins de vivre tout près d’un champ ou d’un espace vert où il pourra courir à sa guise.

La santé de l'Esquimau du Groenland

Très robuste, c’est un chien né pour le travail. Extrêmement solide, aucune pathologie ne semble l’affecter.

Il est rarement malade et il est infatigable. Ce chien de traîneau possède généralement une excellente santé et une bonne longévité.

TOILETTAGE

Sa magnifique fourrure très dense nécessite un brossage régulier. Les périodes de mue demandent plus d’entretien car il perd ses poils en grande quantité durant ces périodes de l’année.

Aucun autre entretien particulier n’est à prévoir dans son cas.

Son histoire et ses origines

Ce magnifique spécimen nordique est une race assez semblable au Husky.

Utilisé fréquemment comme chien de traîneau, comme le Husky, ou pour la chasse au phoque ou à l’ours polaire, l’Esquimau du Groenland descendrait des chiens amenés par les premiers Inuit au Groenland, il y a pratiquement 4 000 ou 5 000 ans.

Il s’agirait d’une des plus anciennes races canines sur Terre. L’Esquimau du Groenland proviendrait des régions arctiques du Groenland, du Canada, de l’Alaska et du nord de la Sibérie.

Les fouilles archéologiques ont prouvé l’existence de ce chien il y a très longtemps, ainsi que sa provenance nordique. Même les Vikings notèrent l’existence de la race lors de leur installation au Groenland.

Ce fut l’Esquimau du Groenland que l’explorateur Roald Amundsen (1872-1928), utilisa pour son expédition en Antarctique où il fut le premier homme à réussir l’atteinte du pôle Sud, accompagné par ses quatre-vingt-dix-sept chiens de traîneau.

Publier un commentaire