Gascon saintongeois

Chien de virelade, Great Gascon Saintongeois

Malgré toutes les belles qualités de ce superbe spécimen canin, le Grand Gascon Saintongeois ne sert majoritairement plus que pour la retrempe d’autres races de vénerie. La race est donc grandement menacée d’extinction.

Taille 62 à 72 cm
Poids 25 à 35 kg
Espérance de vie 12 à 13 ans
Pays d’origine France

Aperçu rapide du Gascon saintongeois

Personnalité

  • Doux et affectueux
  • Travailleur acharné
  • Sociable
  • Patient avec les enfants

Physique

  • Belle construction physique
  • Silhouette qui allie force et élégance
  • Poil serré et court
  • Oreilles fines

Santé

  • Robuste et plutôt solide
  • Très bonne santé
  • Aucune pathologie particulière

La personnalité du Gascon saintongeois

Endurant, rapide, calme, doux et affectueux, le Gascon Saintongeois, peu importe la variété, est un chasseur dans l’âme et un travailleur acharné. Il est sociable et patient même avec les enfants.

Il est naturellement obéissant mais son éducation doit tout de même être ferme et adéquate.

Les deux variétés sont essentiellement utilisées pour la chasse. Même s'il est un excellent chien de compagnie, le Gascon Saintongeois est un chien de chasse dans sa nature la plus profonde, et il est préférable que son maître pratique cette discipline.

À la chasse, c’est un chien résistant, tenace et très courageux. Il est doté d’une très belle gorge et il est fin de nez, c’est le chien d’ordre par excellence.

En famille, il est amical et très doux. Doté d’une grande patience avec les enfants, il n’est nullement agressif. Cependant, malgré son bon tempérament familial, il préfère les épisodes de chasse à tout le reste.

Nullement citadin, il préfère les grands espaces où il peut chasser et courir à sa guise. La vie en appartement est donc à proscrire dans son cas.

Le physique de cette race

gascon saintongeois

Les deux variétés de la race sont dotées d’une belle construction physique. La silhouette du Gascon Saintongeois allie force et élégance, ainsi qu'une constitution très bien proportionnée.

L’allure physique laisse transparaître une belle force physique et une grande endurance pour le travail. L’apparence générale est de type très ‘’français’’ autant pour la tête, la robe ou l’expression.

Taille

Entre 65 et 72 cm (25.59 à 28.35 pouces) pour le mâle
Entre 62 et 68 cm (24.41 à 26.77 pouces) pour la femelle

Poids

Entre 25 et 35 kg (55.12 à 77.16 livres) pour le mâle
Entre 25 et 35 kg (55.12 à 77.16 livres) pour la femelle

Couleur

La robe est sur un fond blanc tacheté de noir. Il y a généralement deux tâches blanches placées de chaque côté de la tête. Des marques de couleur rousses sont également placées au-dessous des arcades sourcilières atteignant les joues. Des traces de couleur rousses se trouvent aussi sur la face interne des oreilles et le long des membres. Il arrive qu’une marque typique de couleur «feuille morte» dite «marque de chevreuil» se retrouve à la base de la cuisse.

Poil

Le poil de sa robe est serré et court.

Morphologie

La tête est dotée d’un crâne bombé et d’un stop peu accentué.

Les yeux bruns sont de forme ovale. Les oreilles sont fines et atteignent l’extrémité de la truffe.

La large truffe est noire. La queue effilée à l’extrémité atteint pratiquement la pointe du jarret, et est portée en lame de sabre de façon très élégante.

Selon la nomenclature FCI, cette race de chien appartient au groupe , section et porte le #

La santé du Gascon saintongeois

Robuste et plutôt solide, le Gascon Saintongeois est généralement doté d’une très bonne santé.

La race n’étant touchée par aucune pathologie particulière, les spécimens jouissent également d’une belle longévité.

TOILETTAGE

Même si le poil de la robe est court, il est nécessaire de le brosser régulièrement afin de maintenir son pelage en bonne santé.

Aucun autre entretien particulier n’est nécessaire que ce soit pour le Petit ou le Grand.

Son histoire et ses origines

Il existe une race mais deux variétés, le Grand Gascon Saintongeois et le Petit Gascon Saintongeois.

Originaire de France, la catégorie «Grand» fut la première à voir le jour au milieu du XIXe siècle.

La race alors déclinante du Chien de Saintonge, le Comte Joseph de Carayon-Latour voulut la régénérer en unissant les derniers descendants de la lignée avec le Bleu de Gascogne.

C’est à cette époque que naquit le Gascon Saintongeois mais que disparut du même coup le Chien de Saintonge.

Provenant également de France, la version «Petit» vit le jour au milieu du XXe siècle lorsque quelques veneurs du Sud-Ouest sélectionnèrent alors les plus petits sujets des portées de Grand Gascon Saintongeois pour fixer ainsi une petite variété du Gascon Saintongeois afin de la destiner principalement au courre du lièvre.

Le Grand Gascon Saintongeois est utilisé pour la chasse à courre, comme pour la chasse à tir pour le grand gibier mais également pour celle au lièvre plus souvent en meute, mais parfois individuellement comme limier.

Le Petit Gascon Saintongeois est un chien de chasse polyvalent utilisée aussi pour la chasse à tir. Spécialisé à la base pour le lièvre, il est également efficace dans la chasse au gros gibier comme le chevreuil mais également pour le renard et le sanglier.

Les deux variétés sont des chiens courants pouvant facilement courir après le gibier non blessé ou poursuivre le gibier blessé à l’odorat. Les deux sont des chiens de chasse dans l’âme et le demeurent tout au long de leur vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Wanimo publicité
Retour haut de page